Redémarrer une série positive

Après une série de 4 défaites lors des 7 derniers matchs, dont trois déplacements face à la Juventus, Napoli et le Bayer, l’AS Roma de Garcia retrouve l’Olimpico, où elle aura obligation de victoire ce dimanche face au Torino. Un succès permettrait de se rassurer en confortant la seconde place, mais également de passer une trêve internationale tranquille, en récupérant la majorité des blessés.

.

La conférence de presse de Garcia.

« Aucun problème avec De Sanctis, il jouera ce dimanche »

« J’ai déclaré avec beaucoup d’assurance que nous serons champions. Si j’en suis toujours aussi sûr ? Quand je dis une chose, je la dis pas comme ça, dans le vent. J’ai confiance en ma rosa, dans mes joueurs, avec eux on peut faire de grandes choses. On travaille ensemble depuis 16-17 mois, on a construit une équipe avec une identité de jeu, pour le moment ça a porté des résultats, on continuera ainsi. Ce n’est pas un match ou deux qui changent mes convictions, les joueurs sont motivés, nous pensons positivement. Le match de demain sera difficile, nous ferons tout pour gagner. Si De Sanctis ne risque pas de perdre confiance ? Aucun problème, Morgan jouera comme prévu. C’est un gardien qui est fort, il est important sur le plan psychologique pour l’équipe et les défenseurs. On en a déjà parlé. L’état d’esprit de l’équipe ? Le même que l’entraîneur. Motivé, beaucoup d’envie de jouer le match de demain. On a fermé le livre C1 avec la seconde place, c’est le plus important. En championnat nous sommes second à 3 points de la Juventus, on doit retrouver la victoire, je l’ai dit tout de suite après le dernier match. On est bien, motivés. Ce que je pense du fait que Del Piero a dû émigré à 38 ans alors que Totti joue encore à la Roma ? On a une approche différente avec les joueurs d’un certain âge. En France il est rare de voir joueur des joueurs de 35 ans, j’ai appris que le talent n’attend pas les années, un jeune peut être un talent immense, mais un joueur expert qui a beaucoup d’envie peut être efficace. Totti est incroyable, on peut avancer avec des joueurs d’expérience et de qualité.

« La trêve va nous permettre de récupérer tous les blessés »

Si on peut finir cette période compliquée en gagnant même sans bien jouer ? Avant la trêve il est toujours préférable de gagner, on joue toujours pour gagner et demain nous ferons de même. La période a été particulière car on a joué deux fois contre le Bayern. C’était compliqué de prendre des points contre eux, mais je suis tranquille sur le fait que l’on peut faire notre chemin et on doit avoir confiance. Nous ferons tout pour mettre de l’enthousiasme sur le terrain. On a recu beaucoup de messages positifs des tifosi, seuls eux comptent vraiment pour nous. On a vu des signes importants à Munich aussi, ils ont chanté tout le match. Je l’ai dit le premier jour, on doit tout faire pour leur bonheur. Si les critiques reçues après le Bayern m’ont touché ? A l’aller on a joué risqué, en jouant notre jeu et on a vu qu’il pouvait arriver un accident, au retour on a pris 0 risque et on a perdu. Même si je pense qu’on aurait pu faire mieux dans l’utilisation du ballon. C’était une situation à gérer, maintenant il faut regarder devant et entrer sur le terrain en jouant da Roma, avec agressivité et enthousiasme, c’est l’important. Sur les 4 derniers matchs, la Roma n’a pas marqué trois fois. Ces matchs n’ont rien à voir, à Gênes on a trop peu cadré. Puis à Napoli, on a manqué l’entame de match et on a tout fait pour revenir. L’efficacité est importante, demain nous devons être efficaces et prêts à convertir les occasions en but. La solidité nous devons la mettre sur le terrain pour subir le moins possible d’occasion, c’est la base pour faire un résultat. Demain il faut mettre un but de plus. Si les absences de Maicon, Castan et Strooman ont privé la Roma de leaders ? Le Torino est une équipe très organisée, comment j’affronterai le problème ? Maicon attaque beaucoup mais vous me connaissez. Je ne parle jamais des blessés, je pense à ceux qui peuvent jouer. J’ai confiance dans le fait qu’ils donneront tout sur le terrain, on devra peut-être s’adapter. Au milieu il faut faire plus sur le plan offensif, heureusement on a pas de problème en attaque. Les attaquants doivent faire leur métier, les défenseurs apporter la balle. Ceux qui font le jeu ce sont les milieux, puis il faut être efficace. Dans 15 jours, il me semble que beaucoup reviendront, ainsi nous aurons des choix non seulement pour un match, mais pour toute la série qui nous attend.

« Strootman sera sur le banc avec nous face au Torino »

Si je pense que l’équipe est beaucoup liée à mes déclarations et mes humeurs ? Je vis avec les joueurs tous les jours, ils ont fait des entraînements de qualité. Je ne suis pas quelqu’un qui voit à court terme, l’analyse est faite sur une longue période. J’ai vu depuis le début de saison une Roma qui suit les traces de la saison dernière. Nous devons garder en tête qu’avec moins d’hommes et tant de matchs c’est normal de jouer quelques matchs, comme contre le Bayern, différemment. On fait seulement en sorte de faire un résultat, en risquant plus ou moins, on sait que c’est ainsi. On est jugé sur les résultats, c’est la règle du football. On entre pas dans ces discussions comme quoi on a eu tort, on a des convictions, pas des certitudes. On a pas changé une virgule dans nos convictions. Trop de critiques sur Destro ? Mattia doit convaincre son entraîneur, il sait marquer, c’est le meilleur buteur de la Roma. C’est un joueur important, lui, comme les autres, ne joue pas tous les matchs, il ne peut pas être à 100% et j’ai la chance de pouvoir faire des choix au moins dans un domaine. Ils doivent comprendre que l’entraîneur fait des choix, le discours est le même pour Gervinho, Ljajic et Francesco. Mattia est très important c’est un buteur, il nous aidera demain et dans les autres matchs. Après le 7-1 j’ai parlé d’un moins bien mental, mais l’impression est que la Roma cale physiquement. Si je m’en suis rendu compte ou la préparation allait dans ce sens ? J’ai pas cette impression, on peut pas toujours être au top, je ne peux pas demander à des joueurs qui jouent tous les trois jours, car je ne peux pas les changer, de toujours être à 100%. C’est normal qu’en novembre certains aient moins d’énergie. Ailleurs, où on peut faire des remplacements, les joueurs sont biens. Quand il y a des blessures dans un compartiment du jeu, c’est normal que certains aient des problèmes. Il faut être plus lucide sur le terrain et faire des choses simples, demain ça sera le quatrième jour après le match, on aura un jour de repos en plus et on espère que ça se verra. Si Strootman est prêt à revenir ? Demain il sera sur le banc.

.

Du côté de Trigoria

Malgré les doutes durant la préparation, la Louve a sorti les crocs dès le début de saison, en remportant assez tranquillement sa première victoire, face à la Fiorentina à domicile (2-0). S’en est suivi un succès, compliqué, sur la pelouse du promu Empoli (1-0) et une belle entrée en matière en Champions League, avec une victoire 5-1 face au CSKA Moscou. S’en est suivi une troisième victoire en Serie A, face à Cagliari (2-0), puis un quatrième succès (à l’arraché), sur la pelouse de Parme avec un score de 2-1. Ce bon début de saison s’est confirmé avec un 6ème succès, difficile, face à Verona à la maison (2-0), puis le premier faux-pas, avec un bon match nul (1-1) sur le terrain de Manchester City en Champions League. Malheureusement, suite à un arbitrage contestable et contesté, les giallorossi ont connu leur première défaite sur la pelouse de la Juventus il y a de cela un mois. Les hommes du mister français se sont bien repris, en gagnant à la maison face au Chievo sur le score de 3-0. Mais cela s’est ensuite gâté, notamment avec la débâcle à domicile face au Bayern Munich, avec un historique score de 7-1. Les hommes du mister français ont ensuite partiellement relevé la tête, en allant chercher un score de 0-0 sur le terrain de la Sampdoria, actuel troisième de Serie A. La route de la victoire a été retrouvé ce mercredi, avec une victoire 2-0 à l’Olimpico face à Cesena. S’en est suivi deux défaites (à l’extérieur, sur le même score de 2-0), mais avec un goût différent : Celui de Naples avec beaucoup de regret, et celui à Munich où l’état d’esprit a été convaincant.

Rudi Garcia a révélé la liste des 24 joueurs qui ont été convoqué pour la 11ème journée de Serie A, qui se jouera ce dimanche (20h45), face au Torino (sur BeIn Sports 1). L’infirmerie affiche encore bien complet, puisqu’on y retrouve (quasi exclusivement des défenseurs) Federico Balzaretti, Maicon, Davide Astori, Leandro Castan José Holebas et Marco Borriello. A noter que Kevin Strootman collectionne sa première convocation de la saison (il devrait jouer avec la Primavera demain matin), tandis qu’Alessandro Florenzi est finalement bien convoqué. On retrouve également pas mal de jeunes comme Arturo Calabresi ou encore Daniele Verde.

Concernant le onze de départ, De Sanctis gardera de nouveau la cage giallorossa. La défense centrale sera composé de Manolas et Yanga-Mbwia, tandis que les couloirs seront pris par Torosidis à droite et Cole à gauche. De Rossi évoluera dans une position de sentinelle devant la défense, avec Nainggolan et Pjanic pour animer le jeu devant lui. Devant, le trident du moment sera composé de Totti en attaquant axial, avec Gervinho et Ljajic sur les côtés.

.

L’adversaire du jour

La saison du Torino a débuté par deux tours préliminaires d’Europa League : L’un gagné très facilement face à Brommapojkarna (3-0, puis 4-0), puis dans la difficulté contre le RNK Split (0-0 à l’aller, puis 1-0 au retour). Pour le reste de la compétition, le bilan est jusqu’ici de 2 victoires, 1 nul et 1 défaite. Ce qui place le Torino en bonne position pour atteindre les 16ème de finale de la compétition. En championnat, le bilan est de 3 victoires, 3 nuls et 4 défaites, pour une 12ème place au classement, avec 7 buts marqués et 9 encaissés. Sur les 4 matchs effectués en déplacement en championnat, le bilan est de 3 défaites (Naples, Lazio et Sampdoria) et 1 victoires (Cagliari).

Sur le mercato, l’effectif du Torino a beaucoup évolué. En premier lieu, le club du Toro a notamment perdu sa paire d’attaque composé de Immobile (Dortmund) et Cerci (Atletico Madrid). Meggionri a rejoint le Chievo, Tachtsidis le Hellas Verona, Pasquale l’Udinese ou encore Kurtic à Sassuolo. Côté arrivé, niveau joueurs expérimentés on retrouve Quagliarellia (Juventus), Amauri (Parma), Nocerino (Milan AC) ou encore Molinaro (Stuttgart). Niveau jeunes, on retrouve Benassi et Duncan (Inter), ainsi que les sud-américains Sanchez Mino (Boca Junior), Martinez (Young Boys), Ruben Perez (Atletico Madrid) et Bruno Perez.

L’équipe sera composé demain de Gillet dans la cage. La défense sera constitué par une ligne de 3 joueurs, où l’on retrouvera Maksimovic, Glik et Moretti. Au milieu, Gazzi, Vives et Farnerud seront chargés de l’entre-jeu, tandis que Peres et Darmian s’occuperont des couloirs. Devant, Quagliarella évoluera en pointe et sera soutenu par El Kaddouri.

.

Les dernières confrontations

2013/2014 AS Roma 2-1 Torino (Destro, Florenzi)
2012/2013 AS Roma 2-0 Torino (Osvaldo, Pjanic)
2008/2009 AS Roma 3-2 Torino (Menez, Vucinic, Totti)
2007/2008 AS Roma 4-1 Torino (Pizarro, Vucinic, Mancini x2)
2006/2007 AS Roma 0-1 Torino
2002/2003 AS Roma 3-1 Torino (Cassano x2), De Rossi
2001/2002 AS Roma 1-0 Torino (Totti)
1999/2000 AS Roma 1-0 Torino (Delvecchio)

Le Torino est un des proies favorites de la Louve au Stadio Olimpico. En effet l’AS Roma l’a emporté à 7 reprises sur les 8 dernières oppositions disputées depuis ce début de siècle. Mieux encore, sur les 5 dernières victoires, les giallorossi ont en moyenne marqué 3 buts. A signaler que Totti a inscrit 2 buts, et que De Rossi a inscrit son tout premier but en Serie A un jour de mai 2003 sur une frappe de 30 mètres. A noter que Destro et Florenzi tenteront d’inscrire leur second but face à cette équipe à la maison.

 

.

Le duel du match

Ashley Cole / Matteo Darmian : Le passé face au futur. D’un côté un immense champion qui a tout gagné et qui a longtemps été considéré comme le meilleur arrière gauche du monde, et de l’autre un grand espoir déjà international italien qui attise les convoitises des plus grands clubs italiens. En 16 ans de carrière, Ashley Cole n’aura connu que deux clubs, avec 8 saisons passées du côté d’Arsenal et 8 également du côté de Chelsea. Toute une carrière passée dans la même ville donc, à Londres. A titre individuel, le latéral gauche anglais a été élu une fois meilleur joueur anglais de Premier League, deux fois meilleur joueur de Chelsea et deux fois meilleur arrière gauche de la UEFA Champions League. Cole a joué dans l’ensemble de sa carrière plus de 550 matchs avec ces clubs respectifs, tandis qu’il a également connu la sélection anglaise à 107 reprises. Son début de saison avec la Louve reste cependant mitigé, exception faite de quelques belles prestations comme la rencontre face à Manchester City. Le joueur garde malgré tout la confiance du mister Garcia, et devra impérativement monter en puissance dans les prochains matchs. Matteo Darmian a de son côté été formé du côté du Milan AC. Ne lui faisant pas confiance (un peu comme Davide Astori), il est prêté à Padova (22 matchs en Serie B). A son retour, il ne joue que 6 matchs en rossonero, et rejoint alors Palermo. Alors qu’il joue toujours peu, le Torino décide alors de miser sur lui, et ne le regrettera pas. En l’espace de 3 saisons, il joue plus de 100 matchs et s’impose comme la vraie révélation italienne à ce poste, en compagnie de De Sciglio. Sa grande saison dernière lui permet de faire parti des sélectionnés de Prandelli pour le Mondial au Brésil, où il dispute notamment plusieurs matchs comme titulaire. Darmian ne devrait pas faire de vieux os du côté du Torino, vu que tous les grands clubs italiens sont sur ses traces.

.

L’arbitre du match

L’arbitre de la rencontre sera Mr Luca Banti. Cet arbitre a dirigé à 18 reprises l’AS Roma pour un bilan de 11 victoires, 4 nuls et 3 défaites. La saison dernière, il arbitré deux fois la Louve pour un bilan d’un match nul (Torino 1-1 AS Roma) et une défaite (Catania 4-1 AS Roma). La saison précédente (2012/2013), on retrouvait trois succès à domicile (Atalanta 2-0, Fiorentina 4-2 et Napoli 2-1). Le bilan de cet arbitre avec le Torino est de 2 victoires, 1 nul et 5 défaites.

.

Les équipes probables

AS Roma (4-3-3):
De Sanctis
Torosidis-Manolas-Mapou-Cole
De Rossi
Pjanic-Nainggolan

Ljajic-Totti-Gervinho

Remplaçants: Lobont, Skorupski, Emanuelson, Somma, Calabresi, Keita, Paredes, Uçan, Sanabria, Verde, Destro, Iturbe.
Blessé(s): Balzaretti, Strootman, Castan, Borriello, Maicon, Astori, Holebas, Florenzi
Suspendu(s): /

Torino (3-5-1-1): Gillet; Maksimovic, Glik, Moretti; Peres, Gazzi, Vives, Farnerud, Darmian; El Kaddouri; Quagliarella.