Site AS ROMA

Récupérer les points perdus face à Sassuolo

Après deux excellents résultats à l’Olimpico (victoire contre la Juventus et match nul face au FC Barcelone), l’AS Roma a déçu contre Sassuolo, en partageant les points sur le score de 2-2. L’objectif est donc de retrouver le chemin de la victoire, avec un déplacement qui ne s’annonce pas simple sur le terrain de la Sampdoria.

.

La conférence de presse de Garcia.

« Récupérer à l’extérieur les points perdus »

« S’il y a une règle pour le turnover ? Non, le résultat des autres équipes qui ont fait des changements entre mercredi et ce week-end le démontre aussi. Nous devons bien jouer pour gagner. Nous devons faire mieux surtout lors de la première période face à Sassuolo, mais je ne veux plus en parler, je pense à demain. Comment je trouve l’équipe ? Bien, j’ai vu une bonne seconde période, nous avons analysé ce qui ne devait pas être répété. On est concentré sur le Sampdoria, nous avons perdu des points à domicile que l’on doit récupérer en déplacement. Rüdiger ? Il s’est entraîné à part, je n’ai pas encore eu le temps de parler avec les médecins parce que je suis venu voir voir ici. Je ne sais pas encore si je le convoquerais. Un problème d’avoir autant de gauchers devant ? (3 des 4 ailiers, ndlr) Cela dépend de qui joue devant ou derrière ces jours-ci. Salah peut jouer à droite et à gauche, il faut un latéral qui peut attaquer et amener des centres, chose que peuvent faire tous les latéraux que j’ai dans l’effectif. Concernant la défense centrale, il est plus simple de jouer avec deux droitiers. Moggi a dit que j’étais le seul coupable du nul face à Sassuolo ? Je ne m’occupe pas de ce que dise les autres, je regarde vers l’avant et notamment le match de demain. Un premier bilan ? Nous avons fait de bons matchs et d’autres moins bons. Il faut être tranquille et travailler avec calme. Nous devons être jugé sur le présent. Nous avons 8 points, puis nous avons fait match nul contre Barcelone et battu la Juve, cela n’est pas catastrophique. Nous devons gagner demain, puis il y aura Carpi, le BATE Borisov et on terminera cette longue série face à Palerme. Peut-être qu’à ce moment là on pourra faire le point sur la situation. Nous sommes comme un cycliste : nous pédalons la tête basse pour obtenir le plus de points possibles.

« Ceux qui jouent moins sont un peu en retard sur le plan physique »

Problème de préparation ou joueurs pas encore prêts ? Nous travaillons pour cela. Quand je parle, je le fais parce que je parle parallèlement avec le staff athlétique. J’ai trouvé certains joueurs avec un manque de rythme, peut-être car ils ont eu peu de temps de jeu pour être prêt. Le problème aurait pu être encore plus ample si ne j’avais pas faire ce turnover dimanche. Si on joue toujours avec les mêmes, et qu’il y a une blessure, alors cela sera plus difficile pour cela qui n’aura jamais joué avant. Nous faisons la meilleure préparation possible, il n’y a rien de révolutionnaire. La distance avec l’Inter ? Cela est de leur mérite, durant les deux saisons passées nous avions fait le plein de points après 5 matchs. Maintenant c’est encore trop tôt pour dire que le championnat est déjà fermé, que devrait-on dire que des équipes derrière nous ? Le classement compte sur le plan psychologique : plus tu gagnes de matchs, plus tu es haut au classement, et plus la confiance augmente. C’est pour cela que je suis énervé de ne pas avoir battu Sassuolo. Si nous faisons une série de 3 victoires de suite, cela peut créer des écarts importants au classement et éloigner certaines équipes. Cela est la désillusion de dimanche. Maintenant nous devons gagner demain. Comment va Castan ? Tout est normal, cela faisait une année qu’il n’avait pas joué avant le match du Hellas Verona. C’est difficile sur le plan physique, puis il y a aussi la concurrence. Je veux mettre Leo dans les meilleures conditions physiques. Il s’améliore petit à petit, il aura sa chance quand il sera à 100% ».

.

.

Du côté de Trigoria

L’AS Roma a connu une préparation mitigé en terme de résultats. L’avantage est venu du fait de n’affronter que des très grandes équipes, pour la grande majorité qualifié pour cette édition de Champions League. Le revers le plus difficile a été le 3-0 sur la pelouse de Barcelona, pendant que le succès le plus probant fût face au FC Seville (6-4, après avoir mené 6-0) à l’Olimpico. Rudi Garcia a du faire face à un mercato qui a mis beaucoup de temps à se décanter, et ne pouvant par exemple avoir à sa disposition son nouveau duo Mohamed Salah-Edin Dzeko seulement pour les deux derniers matchs. Le début de saison est globalement positive, avec notamment deux excellents résultats à l’Olimpico : une victoire (2-1) face à la Juventus et un partage des points (1-1) face au Barça. Les deux déplacements ont permis de ramener 4 points sur 6 : en gagnant le derby à Frosinone, et en ramenant un point de Verona lors de la première journée. Malheureusement, le 2-2 de dimanche face à Sassuolo à domicile fait un peu tâche dans ce bon bilan. 

Pour cette 5ème journée de Serie A, le mister français ne compte pas beaucoup d’absents. En effet, seul Kevin Strootman et Wojciech Szczesny (blessé au doigt, possible retour dans 7-10 jours) ne sont pas parmi les convoqués. A l’inverse, Emerson Palmieri fait son retour, après l’absence ce week-end. Francesco Totti (bandage à la main à l’entraînement aujourd’hui) et Antonio Rüdiger (contusion au genou, qui s’est entraîné à part) ne sont pas du voyage. L’équipe devrait être identique à celle qui a battu il y a peu la Juventus. Daniele De Rossi pourrait retrouver un poste en défense centrale, avec Seydou Keita en sentinelle du milieu. Devant, Iago Falque et Mohamed Salah devraient entourer Edin Dzeko.

Les convoqués de Rudi Garcia face à la Sampdoria

.

L’adversaire du jour

En terme de points, la Sampdoria réalise un début de saison correct, avec 2 victoires, 1 nul et 1 défaite. Cela avait démarré en fanfare avec 5 buts inscrit d’entrée, à domicile, face à Carpi (succès 5-1), où Muriel et Eder avaient chacun inscrit un doublé. Le point du nul est ensuite arrivé de la pelouse du Napoli, sur le score de 2-2. Nouvelle victoire à domicile, à 11 contre 10, avec un succès 2-0 face à Bologne. Enfin, le première revers est arrivé sur le terrain du Torino, sur le score de 2-0. On constate donc que les Blucherchiati ont jusqu’ici fait le plein de points à la maison, mais cependant face à des équipes qui ont jusqu’ici pris respectivement 1 et 3 points (sur 12 possibles). Avant cela, les hommes de Walter Zenga furent éliminés en tour préliminaire d’Europa League, face à Vojvodina (défaite 4-0 à domicile, puis victoire 0-2 à l’extérieur). Sur le mercato, la Samp a perdu quelques joueurs importants : Acquah (Torino), Obiang (West Ham), Okaka (Anderlecht), Munoz (Genoa), Cacciatore (Chievo), Romero (Manchester United) et Romagnoli (Milan AC, parti rejoint Mihajlovic) Côté arrivée, on retiendra Moisander (Ajax), Cassano (Parma), Barreto (Palermo), Bonazzoli (Inter), Cassani (Parma), Fernando (Shakthar Donestk), Carbonero, Rodriguez (Cesena) et Lazaros (Verona).

Le mister Zenga doit faire avec quelques absences importantes en défense comme Cassani et De Silvestri, ainsi que Palombo au milieu. Comme à son habitude, il devrait aligner un 4-3-1-2, avec Muriel et Eder devant, à moins de la surprise Cassano qui revient en forme à l’entraînement. Attention à Soriano en meneur de jeu, qui aura pour rôle de faire le lien entre le milieu et l’attaque. Le brésilien Fernando jouera son rôle de sentinelle devant la défense, avec la charnière Moisander-Silvestre derrière lui. Couloirs inédits en défense, avec Zukanovic et Pereira. L’entraîneur de la Samp a annoncé un match très ouvert avec beaucoup de buts. En espérant en voir plus du côté giallorosso…

Les équipes probables de l’AS Roma et de la Sampdoria

.

Les dernières confrontations

2003/2004 Sampdoria 0-0 AS Roma
2004/2005 Sampdoria 2-1 AS Roma (Montella)
2005/2006 Sampdoria 1-1 AS Roma (Totti)
2006/2007 Sampdoria 2-4 AS Roma (Totti x2, Perrotta, Panucci)
2007/2008 Sampdoria 0-3 AS Roma (Panucci, Pizarro, Cicinho)
2008/2009 Sampdoria 2-2 AS Roma (Baptista x2)
2009/2010 Sampdoria 0-0 AS Roma
2010/2011 Sampdoria 2-1 AS Roma (Vucinic)
2012/2013 Sampdoria 3-1 AS Roma (Lamela)
2013/2014 Sampdoria 0-2 AS Roma (Benatia, Gervinho)
2014/2015 Sampdoria 0-0 AS Roma

C’est un bilan en total équilibre, lorsque l’AS Roma se déplace sur le terrain de la Sampdoria depuis maintenant 11 ans. En effet on y retrouve 5 matchs nuls, 3 victoires et 3 défaites. Les giallorossi n’ont pas contre remporté qu’un seul de leurs 6 derniers déplacements. Et les matchs nuls sont une constante de ces dernières confrontations, avec 3 partages des points sur ces 6 dernières rencontres. Sur cette série, on retrouve deux défaite, avec notamment un revers il y a 4 ans, alors que la Louve menait à la mi-temps (suite à l’expulsion de Juan, qui avait remplacé Mexes blessé), mais aussi la saison suivante sur un score de 3-1 (pour la première d’Aurelio Andreazzoli, et le penalty raté de Pablo Osvaldo).

.

L’arbitre du match

L’arbitre de la rencontre sera Mr Luca Banti. Cet arbitre a dirigé à 21 reprises l’AS Roma pour un bilan de 14 victoires, 5 nuls et 3 défaites. La saison dernière, cet arbitre a dirigé 4 fois giallorossi : les victoires contre le Torino à domicile (2-0), ainsi que sur le terrain du Genoa et de l’Udinese (1-0, à chaque fois), ainsi que le nul (1-1) à la Fiorentina. L’expulsion du gardien face aux Genoa fût notamment polémique, avec dans la foulée le penalty manqué de Ljajic. Il avait déjà dirigé ses deux équipes, lors de la dernière journée de la saison 2010/2011 avec une victoire 3-1, lors du premier match en Serie A de Florenzi.

Le bilan de la Sampdoria avec Mr Banti est de 6 victoires, 2 nuls et 7 défaites.

Twitter: @Romanista35