Quelle remontée !

Après sa victoire face à l’Atalanta, les hommes de Zeman ont réussi à enchainer, pour la première fois, une seconde victoire consécutive. Alors qu’ils étaient menés 2-0 après 17 minutes de jeu, les giallorossi l’ont finalement emporté 4-2, et confortent leur 5ème place. Un scénario qui n’est pas sans rappeler, dans le sens inverse, le 4-3 d’il y a 2 ans entre ces équipes…

Le Genoa donne le coup d’envoi. La Roma presse très haut. Le premier corner est pour les génois à la 1′ mais cela donne rien. La Roma procède en contre en ce début de match avec Totti Lamela et Osvaldo qui descendent très bas pour défendre. Et à la 7′ c’est Kucka qui marque d’une magnifique frappe suite à un très bon travail de Borriello qui remet dans l’axe. 1-0 pour les locaux. La louve ressort alors mais le Genoa s’est regroupé derrière. A la 11′ Totti lance Florenzi, déclaré hors-jeu alors qu’il était en position licite, il Capitano touche beaucoup de ballons en décrochant énormément. A la 16′, sur un contre parfaitement mené, Piris lâche le marquage de son joueur qui centre pour Jankovic qui tape la barre mais peut reprendre et mettre le 2-0. Deux minutes plus tard, Stekelenburg sauve son équipe contre Borriello. Le Genoa ne faiblit pas et continue à presser haut. A la 24′, sur un ballon anodin Florenzi passe pas loin de mettre un but sublime en ciseau, mais cela passe à côté. A la 27, Totti hérite du ballon, suite à une tête de Piris, dans la surface et arrive à croiser son tir pour marquer. 2-1, l’espoir renaît par le capitaine. Le but revigore un peu les romains qui se remettent vers l’avant. Bon coup-franc obtenu à la 33′ par Piris et nouveau corner de la Roma mais celui-ci, tiré à la rémoise, ne donnera rien. Deux minutes plus tard, Frey sauve les siens face à Lamela. Le Genoa n’y est plus du tout et la Roma tente d’en profiter. A la 40′, sur une belle frappe de Jonquera, Stek dévie en corner. A la 44′, Totti lance Piris (avec un écran intelligent de De Rossi qui était hors-jeu) qui centre, Balzaretti aspire les défenseurs et Osvaldo tout seul marque, 2-2 ! 4 buts en 4 matchs pour lui, et 2ème passe décisive de la soirée pour le paraguayen. Mi-temps.

Le match reprend avec les mêmes compositions et la louve se montre offensive dès le coup d’envoi. A la 53′, Immobile remplace Jorquera. Mais dans la minute qui suit, sur le premier corner tiré normalement, Osvaldo vient placer une belle tête, 3-2 pour la Roma. De Rossi est averti à la 58′ pour excès de combativité. Le match s’endort un peu, les deux équipes se neutralisant au milieu, malgré tout la Roma garde l’avantage. Zeman rentre alors Pjanic pour Florenzi à la 76′. La Roma ne profite pas de ses bonnes occasions pour faire le break. Et c’est Lamela qui vient le faire, après un petit coup de billard, l’argentin récupère le ballon à l’entrée de la surface et enroule du gauche, 4-2 à la 82′. A la 86′, Zeman renforce son milieu avec Bradley pour Osvaldo. La Roma gère sa fin de match et repart avec les trois points.

Les coéquipiers de Totti, qui a inscrit ce soir son 217ème but en Série A, auront à coeur de confirmer leur embelli, en allant chercher une troisième victoire lors de la réception de l’Udinese dimanche prochain.