Quelle place pour le vivier giallorosso ?

Commencé par Luis Enrique la saison dernière, Zdenek Zeman (dont la reprise aura lieu mardi) devrait continuer le travail sur les jeunes du vivier giallorosso. Mais quels sont ceux qui auront réellement leur chance ? Et qui sont ceux qui devront encore patienter ? La nouvelle règle décidé par Arrigo Sacchi sur l’âge des joueurs de la Primavera pourraient en effet reconsidérer l’avenir de certains jeunes éléments. En effet la quasi-totalité de la génération 93 devra, soit intégrer définitivement l’effectif du mister boemo, soit effectuer une expérience ailleurs. Voici donc une revue d’effectif par postes de ces jeunes qui marqueront ou non l’histoire romanista.

Une place de doublure de Stekelenburg à prendre ?

Si l’on pensait que Mirko Pigliacelli avait trouvé un accord pour rejoindre Parme, cela ne semble plus réellement d’actualité. En effet le possible départ de Gianluca Curci et la présence de Bogdan Lobont dans le groupe pour apporter son expérience, pourrait faciliter le gardien de la Primavera a grimper les échelons, et intégrer de façon définitive le groupe giallorosso. Il laissera sa place vacante à Francesco Proietti Gaffi et Ricardo Tassi en Primavera.

Des boulevards à combler dans les couloirs.

S’il semble difficile que des défenseurs centraux fassent leur trou cette saison (Luca Antei est blessé jusqu’à janvier, tandis que Federico Barba et Alessandro Orchi sont promis à la Série B), cela n’est pas le même discours sur les côtés. En effet avec les départs de Cicinho et Marco Cassetti, l’avenir encore incertain d’Aleandro Rosi et José Angel, certains pourraient avoir une carte à jouer. Si cela sera difficile pour Stefano Sabelli, qui lui aussi devrait rejoindre une équipe en Série B, Loic Nego pourrait lui être la surprise de ce ritiro. Il ne devra cependant pas perdre de temps, mais son expérience de la Ligue 2 (avec Nantes) et international (Coupe du Monde des moins de 20 ans) pourrait l’aider à assimiler plus rapidement les rouages du jeu de l’entraineur tchèque.

L’embouteillage au milieu.

Le principal chantier de Zeman sera incontestablement le milieu de terrain où pléthore de joueurs sont présents. Seul Alessandro Florenzi semble aujourd’hui avoir l’assurance de se faire une place dans l’effectif. En effet le meilleur jeune de Série B 2011/2012 possède le profil idéal pour le poste de relayeur. Arrivent derrière Federico Viviani et Alessandro Bertolacci. Les deux devraient effectuer le ritiro pour convaincre leur coach. Le premier (fraichement néo-international U21) pourrait devenir un registra intéressant pour Zeman, tandis que le second tentera de confirmer ce qu’il a pu montrer (sans continuité) en prêt à Lecce. Valerio Verre et Matteo Ricci feront eux parti des cadres de la Primavera l’an prochain, mais leur présence cet été n’est pas à exclure cependant.

Une ou deux places à prendre devant.

En fonction du mercato, une (voir deux) places pourraient être à prendre. Auteur d’une adaptation fulgurante, le jeune uruguayen Nico Lopez pourrait bien être le poulain de Zeman cette saison. Le jeune uruguayen pourrait profiter d’une dérogation pour alterner entre Primavera et équipe première. Seul gaucher devant avec Erik Lamela, il pourrait accumuler progressivement du temps de jeu dans un système qui devrait le mettre à son avantage. Junior Tallo tentera de convaincre le mister avec son physique imposant et son sens du but, cependant un prêt vers la Série A ou B semble être plus envisageable. Si Gianluca Caprari devrait évoluer une saison de plus chez le promu Pescara, Giammario Piscitella devrait suivre le même chemin. De nombreux clubs le suivent comme le Chievo ou Sienne notamment.