Site AS ROMA

Préparer au mieux le derby

Après avoir enchaîné 2 victoires, face à l’Atalanta et le Genoa, l’AS Roma a rechuté face à l’Udinese et Parme, malgré les ouvertures du score dans la première demi-heure de la rencontre. Ce soir, face aux siciliens relégables, les giallorossi ont une obligation de victoire pour préparer au mieux le derby du week-end prochain.


La forme du moment

L’AS Roma réalise un début de saison décidément en montagnes russes. En effet les giallorossi n’arrivent pas à enchaîner plus de 2 victoires de suite, pour enfin prendre leur envol dans ce championnat. Alors que l’on pensait que les 2 victoires face à l’Atalanta et le Genoa aurait enfin lancé la saison giallorossa, les 2 défaites face à l’Udinese et Parme ont fait retomber la Louve dans ses travers et dans ses doutes. Aujourd’hui, la Roma doit préparer le derby du week-end prochain, avec cette réception de Palerme, où autre chose qu’une victoire sera carrément banni. D’autant plus que le bilan affiché à l’Olimpico reste très faible depuis le début de saison. En effet on y retrouve 2 défaites, 2 nuls et 1 seule victoire. Autant dire que le résultat attendu ne sera pas autre chose que 3 points.

Zdenek Zeman pourra compter sur un groupe quasiment au complet. En effet les seuls absents se nomment Lobont et Stekelenburg. Balzaretti et Taddei font notamment leur retour. Certains joueurs sont de nouveau écartés par choix techniques comme Nego, Guberti et Julio Sergio.

L’équipe devrait être composée ainsi : Stekelenburg gardera la cage giallorossa, tandis que sa défense devrait être constituée de gauche à droite de Bazlaretti, Castan, Marquinhos et Piris. Au milieu Tachtsidis gardera sa place de milieu axial, avec Pjanic et Florenzi à ses côtés. Osvaldo occupera l’axe de l’attaque, Totti sera à gauche et Lamela sera en charge du flanc droit.


L’adversaire du jour

Comment souvent l’effectif parlermitain a grandement évolué lors de ce mercato. De nombreux départs cadres sont à noter : Balzaretti (à la Roma), Silvestre (à l’Inter), Viviani et Miglacio (à la Fiorentina), Acquah (à Parme) ou Bacinovic (au Hellas). Côté arrivées on signalera les deux prometteurs Rios et Dybala, arrivés du continent Sud-Américain. Le club sicilien a également recruté chez des clubs relégués, avec les joueurs défensifs Morganella et Ujlkani (Novara) et Von Bergen.

Palerme effectue un début de saison bien loin de ses attentes. Et son président Zamparini a déjà dû, comme à son habitude, utiliser une cartouche de changement d’entraîneur. Le bilan de Palerme est tout de même « hallucinant » pour une équipe de ce standing : 1 victoire, 5 nuls et 4 défaites. Le bilan est encore plus difficile à l’extérieur, puisqu’on retrouve 0 victoire, 2 nuls (face au Genoa et Sienne) et 3 défaites. Autant dire que les Siciliens ont vraiment du mal à voyager depuis ce début de saison.

L’équipe sera composée demain de Ujkani; la défense sera constituée par Munoz, Von Bergen et Garcia; Le milieu à 4 sera composé de Morganella, Barreto, Kurtic, Mantovani; Illicic et Brienza évolueront en soutien de la pointe Miccoli.


Les clés du match

La principale arme fatale de Palerme est incontestablement son goleador Fabrizio Miccoli. Et il reste difficile d’en ressortir d’autres points forts, tant les Siciliens réussissent un début de saison très décevant. Il ne faut cependant pas laisser de côté de potentiels meneurs de jeu capable de faire la différence comme Illicic, Dybala ou Rios.


Les dernières confrontations

2004-2005: Roma-Palermo 1-1 (Totti)
2005-2006: Roma-Palermo 1-2 (Cassano)
2005-2006: Roma-Palermo 1-0 (Tommasi)
2006-2007: Roma-Palermo 4-0 (Mancini x2, Totti x2)
2007-2008: Roma-Palermo 1-0 (Mancini)
2008-2009: Roma-Palermo 2-1 (Totti, Brighi)
2009-2010: Roma-Palermo 4-1 (Brighi x2, Baptista, Riise)
2010-2011: Roma-Palermo 2-3 (Totti, Vucinic)
2011-2012: Roma-Palermo 1-0 (Lamela)

L’équipe de Palerme est une équipe qui réussit plutôt bien, de manière général, au Stadio Olimpico. En effet, depuis le début du dernier siècle, le bilan est de 6 victoires, 1 nul et 2 défaites. Avec 17 buts marqués, contre 5 encaissés.
Le problème est que, depuis quelques mois, les statistiques ont fortement tendance à être mis à rude épreuve…
A noter que sur ces 9 matchs, Totti a inscrit 5 buts.

Le duel du match

Francesco Totti / Fabrizio Miccoli : Un duel de goleadors. Si Totti domine ce « match » avec ses 218 buts en Série A, il ne faut pas sous-estimer les 100 buts en première division italienne de Miccoli. Les deux joueurs sont, en plus d’être les capitaines, incontestablement, les symboles de leur équipes respectives. En effet ils, à la fois Totti et Miccoli, portent leur équipe respective à bout de bras. Il semble vraiment difficile d’imaginer la Roma sans Totti, ou Palerme sans Miccoli. Derrière ces deux bandiere, on signalera le joueur prometteur : côté giallorosso Lamela, et côté rosanero Illicic. Un duel de joueurs évoluant en soutient de l’attaquant, qui auront probablement un rôle important à jouer lors de ce match. A noter que Totti a marqué 8 fois contre Palerme, alors que Miccoli a marqué 7 fois contre la Roma. Autant dire qu’il est très probable de voir, au moins, un de ces deux joueurs buteur lors de cette confrontation. On pourrait également souligner le duel de meneur de jeu entre, d’un côté, Lamela (auteur d’un excellent début de saison) et, de l’autre, Illicic, lui aussi recruté par Sabatini à l’époque.


L’arbitre du match

L’arbitre de la rencontre sera Mr Andrea De Marco. Cet arbitre a dirigé à 8 reprises avec : 4 victoires, 2 nuls et 2 défaites. Cet arbitre a dirigé à une reprise la Louve cette saison, lors de la 1ère journée avec le 2-2 face à Catane. L’an passé, De Marco a arbitré le 4-0 face à l’Inter, joué à l’Olimpico.


Les équipes probables

AS Roma (4-3-3):
Goicoechea
Piris-Marquinhos-Castan-Balzarzetti

Pjanic-Tachtsidis-Florenzi
Lamela-Osvaldo-Totti

Remplaçants: Svedkauskas, Burdisso, Taddei, Dodo, Romagnoli, Marquinho, Perrotta, Bradley, De Rossi, Nico Lopez, Destro.
Blessés: Lobont, Stekelenburg
Choix technique: Nego, Guberti, Julio Sergio, Tallo

Parma (3-4-2-1): Ujkani; Munoz, Von Bergen, Garcia; Morganella, Barreto, Kurtic, Mantovani; Illicic, Brienza; Miccoli.