Pour la passe de 3 face à la bande de Montella

Après avoir gagné face à Frosinone (3-1) et contre Sassuolo (difficilement, 2-0), les hommes de Luciano Spalletti vont tenter d’obtenir la passe de 3, contre la Sampdoria, au Stadio Olimpico ce dimanche soir.

.

La conférence de presse de Spalletti.

« Florenzi, Digne et Dzeko sont opérationnels »

« Les conditions des blessés ? Strootman ? On verra aujourd’hui. Il y a eu des améliorations très importantes sur certains joueurs. Florenzi et Digne ont fait tout l’entraînement, avec un rythme élevé. Dzeko on jugera aujourd’hui, hier il a travaillé à part. De Rossi il faut bien juger, il s’est seulement soigné hier, il a encore des petits problèmes. Strootman a montré qu’il était sur la bonne voie et quelles étaient ses qualités. J’ai particulièrement aimé quand malgré le score déjà acquis il est allé mettre le pied sur deux duels comme il sait le faire. J’ai aussi aimé quand il est allé perturbé le mur, des choses que les champions ne pensent pas parfois mais il est tellement sensible à tout ça qu’il le fait naturellement. C’est une personne extraordinaire. Qui à la place de Nainggolan ? Florenzi ou des joueurs offensifs comme Perotti et Salah ? Je pensais aussi à Vainqueur, mais Perotti convient. On a aussi d’autres solutions, on verra avec les médecins. Tout est possible, on verra à l’entraînement. Florenzi est à prendre en considération. Iago Falque aussi pour moi. Là où on a de la qualité et de la quantité c’est au milieu. Il faut bien choisir, le niveau est équilibré. Ce qui me frappe chez Montella ? La qualité du coach, l’équilibre dans la façon d’être sur le terrain. Tout le monde a apprécié son travail à la Roma et pas qu’en équipe première mais aussi avec les jeunes. Il a passé toutes les étapes que doit passer un bon entraîneur. Il est arrivé en équipe première et a montré son travail, il aurait pu rester entraîneur de la Roma. Tout le monde a aussi apprécié son travail à la Fiorentina, il s’est placé dans le haut du championnat. Il sait faire son métier et il aura un grand futur, c’est un garçons intelligent. Il veut avancer, il est prêt à s’améliorer et à apprendre. Ca sera un adversaire très difficile. On aura une Sampdoria très difficile à affronter. Je répète ce que j’ai dit sur Zukanovic, j’ai donné 5 qualités puis j’ai dit qu’il n’était pas très rapide mais qu’il savait faire son métier. Il m’a demandé si j’avais dit ça, j’ai appelé Sky et je leur ai demandé l’interview. Ce n’est pas la même chose dire qu’on est pas habillé de manière élégante et de dire qu’on est habillé n’importe comment.

« Jouer à Rome est un privilège, les enfants savent qui on est »

Si on peut dire que les résultats sont arrivés sans pointe ? Pour moi on a deux pointes et les deux ont marqué. Ils ont fait un travail particulier. Je pense que tu m’aides à donner une leçon, c’est le travail fourni dans la semaine par l’équipe qui permet de ne pas donner de point de référence, d’interprétation, de jouer défensivement de façon à ne pas permettre aux autres de développer du jeu. C’est un ensemble de qualité qui te porte à la victoire. Ceux qui courent donnent aussi leur contrivution, pas seulement ceux qui marquent. Perotti et Magnanelli sont les deux joueurs qui ont le plus couru et ils ont été important. D’un point du vu « rôle » je dois tenir en considération le travail de l’équipe, de tous les joueurs sur le terrain. Une valeur ajoutée mise à la disponibilité de courses et de continuité. Hier Keita a parlé de l’environnement. Si je ressens la même chose ? C’est vrai qu’à l’étranger, on te dit plus « devant devant » que « derrière derrière ». Il l’a subi moins cette pression venant de l’étranger, nous en s’appelant Roma on est contraint à faire un résultat. On a le privilège de jouer à la Roma et aussi des responsabilités. Si on nous aide c’est mieux. Mais il faut arrêter de dire que l’environnement de Rome est difficile, faisons autre chose. Construisons un style Roma, on est un style. Avec le Zenit on allait partout en préparation. Une fois dans l’ascenseur il y avait un jeune garçon qui mangeait des frites et j’avais tous les habits du Zenit et il m’a dit « Spalletti Roma ». Je lui réponds que je suis au Zenit et il me reconnaissait seulement en tant que coach de la Roma. Les enfants savent qui on est, on a un devoir envers eux. S’il y a plus de concentration ou d’effort durant la semaine ? Les joueurs travaillent de manière correcte. Il faut faire attention aux stats, encore plus celui des ballons récupérés, pas du pourcentage de possession qui ne dit rien, il se peut que l’adversaire ne t’attaque pas et il augmente. Pour avoir des stats sur le fait de pas perdre le balle il faut regarder le nombre de balles récupérés. On a diminué le nombre de pertes de balle, ça dépend de la tranquillité de l’équipe, car ça se voit. Peut-être qu’il y avait aussi un joueur de ballon supplémentaire, mais tout le monde y a participé. C’est une stat qui évolue progressivement. Plus de 30 blessés la saison dernière. On suit les mêmes traces cette saison, si je pense qu’il y a un problème ou juste de la malchance ? C’est simple. On se rend compte que les blessures frappent une équipe qui n’est pas à 100% de ce qu’elle devrait faire. On commence un mécanisme inverse, ça part de la tête et c’est plus facile de se blesser. Je suis convaincu de ce que je dis, c’est plus facile de se blesser ainsi même si on a changé l’entraîneur. Avec le nouvel entraîneur tout le monde veut se montrer et ça arrive encore plus. La connexion est avec l’inquiétude, non l’inverse.

« Nura est impressionnant de vitesse, Gerson voulait jouer »

Nura devrait retrouver les terrains dans quelques jours, s’il est prêt pour la A ? Gerson ? Vous me l’apprenez avant que je vois le docteur. Il doit passer la visite. On est en accord avec le docteur : la taupe est sourde, elle rapporte de mauvaises choses. On a trouvé la solution avec la taupe : les suppositoires. Nura a fait la rééducation, la visite. Il peut s’entraîner avec nous, il est impressionnant en vitesse. On dirait un courant d’air, quand il arrive à l’arrivée on dirait que c’est quelqu’un d’autre qui a couru. Moi quand je fais 10m je susi essoufflé. Maintenant il va rentrer dans l’équipe, où il peut grandir, s’améliorer, sans lui mettre tout de suite des responsabilités qui peuvent lui nuire. Gerson ne pouvait pas jouer, il était là et n’était pas heureux de la situation, car il voulait jouer. Il a parlé avec la società et trouvé cette solution. On est content s’il fait de bonnes choses, avec nous il ne pouvait que s’entraîner. Il m’ a semblé être un 10 de qualité, de formation. On verra, ce qui m’intéresse c’est ce que je peux utiliser. Szczesny continue à clamer son lien avec Arsenal. Si je tenterai de le convaincre de rester ? Pour moi quand quelqu’un exprime ses envies, on les connait. Ca serait pire s’il ne pensait qu’à ça et n’apportait pas de contribution. C’est un garçon intelligent, qui a une grande qualité pour un gardien : le sang-froid. Parfois il semble quasi pas prêt, mais il est très concentré, il a le caractère d’un vrai gardien. Il me plaît en tant que personne et joueur, il est bon des pieds, c’est fondamentale. En Italie les équipes partent tous du gardien. Tous les entraîneurs s’informent sur le jeu au pied de leur gardien. Ainsi tu es toujours en supériorité numérique, même à 4 vs 4, le 5ème peut changer les choses. C’est un grand gardien, il me semble qu’il a aussi dit qu’il pourrait rester. Je lis beaucoup, quasi tout. Keita et Maicon en seraient au 3ème match en 8 jours, si ça serai trop ? Pour Dzeko, s’il y a un problème de condition ? Pour Seydou et Maicon on le prend en compte, mais ils n’avaient pas enchaîné de matchs. Ces matchs leur ont servi à se remettre en condition. Pour Edin, pour moi il n’y a qu’une seule raison : on le sert mal, point. On ne lui donne pas ballons qu’il peut jouer, les centres en profondeur peuvent se faire aussi. Puis il y a les ballons balancés qu’on peut tenter avec ces joueurs. Physiquement c’est une bête, l’action commence où il est. On place un groupe de joueur autour de lui pour l’action. Ce n’est pas par hasard, c’est de l’organisation. On le fera. On devra mieux le servir et sentir le jeu ».

.

.

Du côté de Trigoria

Le début de saison se montre compliqué, avec un bilan de 11 victoires, 8 nuls et 4 défaites (pour 40 buts marqués et 25 encaissés). A domicile, le bilan reste plutôt bon avec 7 victoires, 3 nuls (Sassuolo, Milan AC, Hellas Verona) et 1 défaite (Atalanta); Toutes compétitions confondues, ce bilan est de 8 victoires, 6 nuls et 1 défaite. Cependant, la Louve n’a gagné que 2 de ses 5 dernières réceptions en championnat (Genoa, dernier match de 2015, et Frosinone il y a une semaine), et 2 des 7 derniers matchs à la maison toutes compétitions confondues. La série en cours globale est elle aussi globalement mauvaise, avec 3 victoires, 8 nuls et 3 défaites. L’objectif est cependant d’obtenir une 3ème victoire de suite, ce qui en ferait la 2ème meilleur série sur cette saison 2015/2016, avec l’objectif de se relancer totalement dans la lutte à la 3ème place.

Pour cette 24ème journée de Serie A, le mister toscan pourra faire avec plusieurs retours, comme Digne, Florenzi et Dzeko (tous de retour de blessure), mais aussi Manolas (qui revient de suspension). A l’inverse, il perd De Rossi, Gyomber (blessés) et Nainggolan (suspendu). L’équipe de base ne devrait cependant pas beaucoup bouger, avec Manolas-Rudiger-Zukanovic en défense, et Florenzi-El Shaarawy sur les côtés. Devant, Dzeko devrait être soutenu par Salah et Perotti.

Les convoqués de Rudi Garcia face à la Sampdoria

.

L’adversaire du jour

La Sampdoria réalise un début de saison très décevant. En effet, les rossoblu pointent à la 17ème place, avec un bilan de 6 victoires, 6 nuls et 11 défaites (pour 35 buts marqués et 41 encaissés). A l’extérieur, cela est encore pire avec 1 victoire (Genoa), 3 nuls (Napoli, Chievo, Lazio) et 7 défaites (pour 12 buts marqués et 22 encaissés). La série en cours n’est pas non plus pour réconforter Vicenzo Montella, arrivé le 15 novembre dernier. En effet, le bilan de l’aeroplanino est de 2 victoires (Genoa, Palerme), 2 nuls (Lazio, Torino) et 7 défaites. La Samp est même sur une série actuelle de 5 matchs sans la moindre victoire, avec 4 défaite et 1 nul. En Coupe d’Italie, on retrouve une élimination en 1/4 de finale face au Milan AC (sur le score de 0-2).

Sur le mercato, la Samp a perdu quelques joueurs importants : Acquah (Torino), Obiang (West Ham), Okaka (Anderlecht), Munoz (Genoa), Cacciatore (Chievo), Romero (Manchester United) et Romagnoli (Milan AC, parti rejoint Mihajlovic) Côté arrivée, on retiendra Moisander (Ajax), Cassano (Parma), Barreto (Palermo), Bonazzoli (Inter), Cassani (Parma), Fernando (Shakthar Donestk), Carbonero, Rodriguez (Cesena) et Lazaros (Verona). Lors de ce mercato hivernal, la Sampdoria a perdu Zukanovic (AS Roma), Eder (Inter) et Regini (Napoli). A l’inverse, sont arrivés Alvarez (Sunderland), Dodo, Ranocchia (Inter), Salah (Verona) et Quagliarella (Torino). 

Pour ce dimanche, le mister Montella devrait aligner un 3-4-3, avec Ranocchia en défense, Dodo dans le couloir gauche, Fernando dans l’entre-jeu, Muriel en pointe, et le tandem Correa-Soriano pour soutenir le colombien. Manqueront à l’appel Diakite (suspendu), Sala, De Silvestri et Carbonero (blessés).

Les équipes probables de l’AS Roma et de la Sampdoria

.

Les dernières confrontations

2003/2004 AS Roma 3-1 Sampdoria (Carew, Totti x2)
2004/2005 AS Roma 1-1 Sampdoria (Totti)
2005/2006 AS Roma 0-0 Sampdoria
2006/2007 AS Roma 4-0 Sampdoria (Totti x2, Ferrari, Panucci)
2007/2008 AS Roma 2-0 Sampdoria (Totti)
2008/2009 AS Roma 2-0 Sampdoria (Baptista x2)
2009/2010 AS Roma 1-2 Sampdoria (Totti)
2010/2011 AS Roma 3-1 Sampdoria (Totti, Vucinic, Borriello)
2012/2013 AS Roma 1-1 Sampdoria (Totti)
2013/2014 AS Roma 3-0 Sampdoria (Destro x2, Pjanic).
2014/2015 AS Roma 0-2 Sampdoria

L’AS Roma réussit très bien face à la Sampdoria, puisqu’on retrouve sur les 11 derniers matchs : 6 victoires, 3 nuls et 2 défaites. La première fût celle qui coûta le Scudetto à l’équipe de Claudio Ranieri, pendant que la seconde fût la saison dernière, malgré une très belle prestation dans le jeu. On souligne également que Totti a inscrit 9 buts lors de ses 11 dernières oppositions. A l’exception de la saison 2005/2006 et de la saison 2014/2015, la Louve a toujours marqué au moins un but lors de ses confrontations, et a marqué 6 fois sur 11 au moins deux buts (dont 4 fois au moins 3 buts).

.

L’arbitre du match

L’arbitre de la rencontre sera Mr Domenico Celi. Il n’a dirigé l’AS Roma qu’à 7 reprises, pour un bilan de 4 victoires, 1 nul (0-0 contre Cagliari cette saison) et 2 défaites (notamment la défaite 5-1 à Cagliari, où Burdisso fût expulsé). Le dernier match fût déjà un Roma-Sampdoria, lors de la saison 2013/2014, avec un succès sur le score de 3-0, grâce à un doublé de Destro et un but de Pjanic.

Twitter: @Romanista35 / @Cyril-Baldassarri