Pour continuer à rêver

Après un très bon début de saison avec cinq victoires en autant de matchs, le mister Rudi Garcia et l’AS Roma affrontent Manchester City en deuxième journée de la C1, pour continuer à rêver et croire à une qualification.

.

La conférence du mister et de Cole

Rudi Garcia

« Mon message à la veille du match ? Nous avons trois points, on a bien commencé et ces points nous permettent de jouer sans pression. Après le tirage au sort c’était écrit que ce match pésera pour nous. Nous devons beaucoup à gagner et eux beaucoup à perdre. Gros groupe, qu’est-ce que ça fait d’être le troisième prétendant ? Quel défit cela représente ? N’oublions pas qu’on était dans le pot 4, nous sommes outsider. Quand il y a les champions d’angleterre et Allemagne dans le groupe, nous sommes outsider, mais cela nous donne de l’orgueil pour démontrer que la Roma est plus haut. Nous devons être protagonistes, pas spectateurs. Nous savons bien que ça sera dur mais on devrait tout faire pour rendre le match de City difficile. En Italie on a beaucoup d’équipes qui ferment le jeu. Ce que j’attends de City ? L’entraîneur ne nous a donné aucune information. City est une équipe de possession de balle, ils ont la possibilité de jouer avec de grands joueurs qui peuvent accélérer le jeu quand il faut créer des espaces. Demain on verra l’engagement qu’on mettra, nous devons être prêts à répondre à tout. Il y a la phase défensive, nous devons être organisés et faire en sorte de récupérer la balle et bien l’utiliser, il y a un plan offensif et je suis sûr que nous aurons notre moment. On doit tout exploiter au mieux.

Si on perd c’est fini ? Non, c’est le deuxième match, comme j’ai dit au début on a trois points, si demain on en a en plus après le match ça sera un pas intéressant vers la qualification. Je ne veux pas penser à un résultat négatif mais il y aura encore 12 points à donner. Comment va De Sanctis ? Mieux de jouer sans avant-centre contre City ? Pour Morgan nous évaluerons demain, c’est une fatigue musculaire mais il faudra voir s’il est à 100%. Je ne parle pas de la formation. Après ce match, un plus gros en championnat. Plus difficile à préparer ? Les matchs de Champions sont faciles à préparer car je n’ai pas besoin de motiver l’équipe, les joueurs seront au maximum. La bonne nouvelle sur le championnat et qu’on aura quasiment une semaine pour préparer le match. Demain on pourra tout donner, j’ai dit qu’on ne fera aucun calcul. »   

Ashley Cole

« Comment est l’Italie ? Comment ça sera de jouer contre Lampard ? Je m’y sens bien. Ca sera beau de voir Hart et Lampard, je ne me serai jamais attendu à jouer contre lui et ça sera beau s’ils sont tous les deux sur le terrain. Différence entre l’Italie et l’Angleterre ? J’aime jouer en Italie et j’aime l’Italie, les joueurs sont différents techniquement car nous jouons rapidement et notre entraîneur est très bon, il veut qu’on joue bien et cela me plaît. J’aime la Premier et mais aussi où je suis. Si je suis surprise que Lampard ait changé d’équipe ? Pas vraiment, on sait tous que City est une grande équipe et quand il a marqué contre Chelsea il a fait son travail. Où City est plus fort que la Roma ? Les joueurs de City sont bons partout, nous pensons à nous-même et nous devons travailler pour demain soir. Où la Roma et City peuvent arriver en Champions ? City a de bons joueurs et pour beaucoup de giallorossi ça sera un beau défi, on espère ne pas perdre. Comment est vu City en Europe ? Je sais pas, peut-être faut-il demander au coach. Tout le monde sait à quel point City est grand, ils ont des champions Touré, Aguero et maintenant Lampard, ils sont connus. On verra.

Les paroles de Ferdinand ? Je suis ici pour parler de football. Chelsea a eu tort de vous laisser partir toi et Lampard ? Non, ils ont pas eu tort. Ce fut 8 grandes années et je suis encore ami avec beaucoup de joueurs et du staff, maintenant je suis à la Roma. Je jouerai mieux avec plus de matchs. Je chercherai à utiliser mes années à Chelsea. Pression sur City ? Oui, plus que nous, ils ont des joueurs comme Hart, Milner et Lampard et ils ont faim. On a vu que je suis moins bon en phase offensive, si je dois encore m’adapter ? C’est parce que je suis plus vieux. Le système est tout nouveau et je dois m’habituer, plus je joue et plus vite je m’adapte. ”.

.

Du côté de Trigoria

L’AS Roma retrouve la Champions League, après trois ans sans la disputer. La dernière édition fût lors de la saison 2010/2011, où les hommes de Claudio Ranieri se retrouvèrent déjà dans la poule du Bayern Munich (avec notamment un succès 3-2 à l’Olimpico, après avoir été mené 2-0 à la pause). Le parcours s’arrêta cependant en 1/8ème de finale, face au Shakthar Donetsk. Les giallorossi peuvent cependant s’appuyer sur le fait qu’ils ont à chaque fois réussi à s’extirper de la phase de groupes, durant les 4 dernières éditions, avec ensuite deux 1/4 de finale (contre Manchester United, après avoir battu Lyon et le Real Madrid au tour précédent) et deux 1/8ème de finale (face aux ukrainiens et Arsenal). Lors de ces dernières éditions, la Louve possède un bilan de 18 victoires, 5 nuls et 13 défaites. Mais toujours placé au sein du Chapeau 2. De manière générale, la Roma a disputé 76 matchs de Champions, pour 30 victoires, 19 nuls et 27 défaites.

Cette première édition a donc bien débuté, avec un large succès face au CSKA Moscou (5-1), où le score affichait trois buts d’écart après seulement 25 minutes de jeu. Une victoire qui permet à la Louve de faire le plein de confiance, et aller sereinement affronter City sur sa pelouse, qui ressentira la pression suite à sa défaite sur le terrain du Bayern (1-0). En championnat, il s’agit d’un sans-faute pour la Roma, avec 5 victoires en 5 matchs. Outre le déplacement à Empoli (1-0), les giallorossi ont inscrit à chaque rencontre 2 buts, et trois fois par deux buts d’écart à domicile : Fiorentina, Cagliari et Verona (à chaque fois 2-0). Le seul but subit en Serie A le fût à Parma, avec un succès 2-1 mercredi dernier. Un bilan de 15 points sur autant possibles, 9 buts marqué et 1 seul encaissé (14 et 2, toutes compétitions).

Rudi Garcia a révélé la liste des 20 joueurs (car seulement 18 joueurs peuvent être inséré sur la feuille de match en coupe d’Europe) qui ont été convoqué pour la 2ère journée de Champions League, qui se jouera ce mardi (20h45), sur le terrain de Manchester City. Outre les absents de longue date, Federico Balzaretti, Kevin Strootman et Marco Borriello, Leandro Castan soigne une otite, tandis que Astori (genou), De Rossi (mollet) et Salih Uçan (adducteur) voient petit à petit le bout du tunel. A noter le retour de Juan Iturbe, et la première convocation en Champions pour Michele Somma.

Concernant le onze de départ, De Sanctis gardera la cage giallorossa. La défense centrale sera composé des recrues Manolas et Mapou, tandis que les couloirs seront pris par Maicon à droite et Cole à gauche. Keita évoluera dans sa position devant la défense, avec Nainggolan dans le rôle de piston et Pjanic pour animer le jeu. Devant, le trident du moment sera composé de Totti en attaquant axial, avec Gervinho et Florenzi sur les côtés.

.

L’adversaire du jour

Manchester City réalise un début de saison mitigé. Tout d’abord car le bilan global en matchs officiels est de 4 victoires, 2 nuls et 3 défaites. A noter que les anglais ont chuté une fois par compétition : Contre Arsenal lors du community Shield (3-0), en Champions League face au Bayern Munich (1-0) et en championnat face à Stocke Coty (1-0) à domicile. En championnat, le bilan est de 3 victoires, 2 nuls (contre Chelsea et Arsenal) et 1 défaite. Un bilan qui leurs permet tout de même de conclure le podium de Premier League, derrière Southampton (11 points) et Chelsea (16 points). Il est à noter que leur bilan à domicile n’est pas transcendant 1 victoire, 1 nul et 1 défaite. Les « citizens » ont encaissé 11 buts et ont inscrit 19 buts, en 9 matchs. En championnat, ils ont pris 7 buts et marqués 12 buts, en 6 journées. Les hommes du mister Pellegrini tenteront de faire une meilleure saison que l’année passée, où il avait notamment remporté le titre de champion d’Angleterre, et furent éliminés en 8ème de Champions League par le FC Barcelone (après être sortie d’une poule où étaient déjà le Bayern Munich et le CSKA Moscou). Habitués à jouer cette compétition pour la 4ème année consécutive, les anglais n’ont jamais passé ce stade des 1/8ème de finale. A signaler que « Man City » a remporté 21 titres, dont 4 de champion d’Angleterre.

Manchester City a peu bougé durant ce mercato estival, notamment du aux restrictions de l’UEFA au sujet de Fair-Play Financier. Niveau arrivée, deux joueurs débarquent du FC Porto, en la personne du brésilien Fernando (228 matchs et 6 buts avec le club portugais) pour environ 15 millions d’euros, et de l’international français Eliaquim Mangala (96 matchs et 13 buts) contre la somme de 50 millions d’euros. On notera également le passage de quelques mois en prêt de Franck Lampard, qui a quitté Chelsea après y avoir fait toute sa carrière, et avant de rejoindre la MLS début 2015. Un autre londonien fait son arrivée, avec Bakary Sagna qui débarque d’Arsenal. Côté départ, Richards s’exile vers la Serie A où il est prêté du côté de la Fiorentina. Lescott a rejoint West Bromwich, Negredo est retournée en Espagne du côté du FC Valence, et Javi Garcia a lui filé du côté du Zenith St Petersburg.

L’équipe sera composé demain de Hart dans la cage. La défense sera constituée par une ligne de 4 joueurs, où l’on retrouvera Sagna, Mangala, Company et Clichy. La paire de récupérateur sera constitué par Fernandinho et Yaya Touré. Les joueurs devant animer les couloirs seront David Silva et Milner, et chercheront à alimenter en ballons les deux pointes Aguero et Dzeko.

.

Les dernières confrontations

Ces deux équipes ne se sont jamais rencontrés par le passé. La Louve a cependant voyagé deux fois dans la ville de Manchester, pour deux défaites : 7-1 en 2006/2007 (après avoir remporté 2-1 le match aller à l’Olimpico) et 1-0 en 2007/2008. De façon globale, le bilan de la Roma en terre anglaise est peu glorieux avec 11 défaites, 5 nuls et seulement 2 victoires. Lors de ces dernières années, les romanisti sont notamment venus à Londres, avec des défaites face à Arsenal (but de Van Persie) ou Chelsea (but de Terry). Si cela se passe souvent bien au Stadio Olimpico, les voyages anglais ne sont pas aussi glorieux.

.

Le duel du match

Miralem PJANIC / Edin DZEKO: Un duel de compatriotes de Bosnie. Deux joueurs étant considérés comme les grandes stars dans leur sélection (63 sélections et 36 buts pour l’attaquant, 51 matchs et 9 buts pour le meneur de jeu), et ayant réussi une belle carrière jusqu’ici. Les deux joueurs possèdent une expérience en Champions League assez similaire, puisque le romanista a disputé (avec l’Olympique Lyonnais) 25 matchs (4 buts, dont un sur la pelouse du Real Madrid), tandis que le « citizens » a lui joué également 25 matchs, mais 6 avec le maillot de Wolfsburg et le reste avec Manchester City. Le francophone a de son côté atteint une 1/2 finale avec l’OL (défaite face au Bayern Munich), tandis que le longiligne buteur n’a lui jamais dépassé les 1/8ème de finale. Depuis son arrivée à Manchester City, Dzeko a disputé 156 matchs, et a inscrits pas moins de 66 buts. Miralem Pjanic en est lui à sa 4ème saison du côté de l’AS Roma, où il a jusqu’ici joué 106 matchs et inscrit 14 buts (ainsi que 19 passes décisives). Il se sera surtout fait remarquer dernièrement grâce à des exploits, principalement sur coup franc, mais également grâce à son lob du milieu de terrain lors de la préparation, et son rush la saison passée face au Milan AC.

 

L’arbitre du match

.
L’arbitre de la rencontre sera Mr Bjorn Kuipers. Cet arbitre hollandais a dirigé à une reprise chacune des deux équipes. Côté anglais, cela était la saison dernière lors du Manchester City-Bayern Munich (défaite 3-1), et pour l’AS Roma lors de la saison 200/2011 (sous l’ère Claudio Ranieri), avec ne victoire 3-2 sur la pelouse du FC Bâles (buts de Menez, Totti et Greco). Rudi Garcia a également croisé le chemin de cet arbitre, sur la pelouse turque de Trabzonspor, avec un score nul de 1-1. La sélection d’Italie l’a également rencontré lors du Mondial, lors de la victoire inaugurale face à l’Angleterre (2-1).

Les équipes probables

AS Roma (4-3-3):
De Sanctis
Maicon-Manolas-Astori-Cole
Keita
Pjanic-Nainggolan

Florenzi-Totti-Gervinho

Remplaçants: Skorupski, Torosidis (ou Holebas), Somma, Paredes, Iturbe Ljajic, Destro.
Blessé(s): Balzaretti, Strootman, Astori, Castan, De Rossi, Uçan, Borriello.
Non-sélectionné(s): Lobont, Emanuelson, Sanabria.

Manchester City (4-4-2): Hart; Sagna, Company, Mangala, Clichy; Milner, Fernandinho, Y. Touré, Silva; Aguero, Dzeko.