Site AS ROMA

Pjanic sauve l’honneur de la Louve

Après une sévère défaite contre la Juventus mardi soir, la Roma se devait de relever la tête sur sa pelouse cet après-midi contre Bologna. La louve a finalement décroché le match nul, non sans difficulté.

Dès le coup de sifflet, la Roma part à l’offensive. Rosi très agressif sur son côté se bat, récupère un ballon et sert Totti dans la surface qui frappe. Gillet bloque mais on a cru au remake de Cesena. Jusqu’à la dixième minute de jeu, la Roma domine son sujet avec de belles combinaisons sans pour autant vraiment inquiéter le gardien français. Mais Bologna sent qu’elle peut aller chercher quelque chose cet après-midi et se montre plis incisive et il faut un erreur de Di Vaio couplé à un excellent Heinze pour que la louve n’encaisse pas de but. Nous jouons alors la 12′. Peu après c’est un excellent Stekelenburg qui sort à ses 30m pour sauver son équipe. Les giallorossi veulent réagir mais se montrent brouillon à l’image de Borini ou Pjanic qui perdent beaucoup de ballon. Totti redescent bas pour orienter le jeu et réussit à lancer quelques offensives (la plus belle à la 28′, manqué par Borini) et une belle frappe de loin mais Gillet veille ce qui multiplit les corners romains. Sans réussite. Sur corner toujours à la 36′, Bologna manque l’ouverture du score ; alors que Stekelenburg était battu, Diamanti met le ballon à côté. Lamela tentera sa chance aussi de loin avant la mi-temps sur un ballon perdu par Borini mais ne trouvera pas le cadre. L’arbitre siffle la mi-temps sur cette première partie intense mais trop brouillone pour les deux équipes.

La Roma attaque la seconde avec de bonnes intentions et sur un service contré de Totti, Borini place une reprise qui rase le poteau. 3 minutes plus tard, Totti récupère le ballon aux 25 m, lance Lamela mais la passe, trop courte et capté par Gillet qui lance la contre attaque et Di Vaio en poitne élimine Stek mais sa frappe est contrée par Juan. On est à la 50′ et le match peut aller dans un sens comme dans l’autre. Durant les 5 minutes suivantes, ballon va d’une cage à l’autre sans que finalement personne en profite vraiment grâce notamment aux deux gardiens très présents et rassurants. Mais sur un long ballon, Di Vaio prend le dessus sur un Juan pas tout à fait sans reproche et va crucifier Stek. Bologna mène à la 56′ et c’est finalement au moment où la Roma semblait être à la fois la plus dangeureuse et la plus friable aussi. La louve veut réagir sans tarder et obtient un excellent coup franc dans les minutes qui suivent que Totti expédie dans le mur suite à une mauvaise combinaison. Luis Enrique sent son équipe en difficulté et fait rentrer Bojan et Simplicio pour Greco et Lamela. Totti se procure un autre coup franc, que Pjanic transforme magnifiquement en but. 60′ 1-1, un nouveau match commence. Et ce but a revigoré les romains mais n’a pas assomés les joueurs de Bologne qui restent dangeureux dans la minute qui suit par son capitaine toujours lui mais Stekelenburg sauve son équipe à bout portant par deux fois. La Roma repart à l’offensif et sur un excellent travail de Totti dans la surface, Bojan manque le 2-1 aux 10m tout seul. Mais il n’est pas le seul à manquer l’immancable, sur une super incursion de Pjanic, Simplicio manque le cadre alors que le gardien était à terre. A la 66′, le match semble encore pouvoir tourner à l’avantage des deux équipes, même si la Roma a posé le pied sur le ballon. La louve assiège la surface bolognesa durant les dix minutes suivantes sans trouver la faille ce qui pousse Bojan a tenté le tire de loin à la 71′ sans plus de succès. Les minutes suivantes ressemblent à la fin de la première mi-temps avec de l’intensité mais beaucoup de déchets. A la 77′, Pjanic sort pour Perrotta et Crespo entre pour Garics côté adverse. Mais cela ne changera rien, jusqu’à la fin les deux équipes montrent de l’envie mais gachent toutes leurs occasions. Le score n’évoluera plus 1-1 score final. Match nul finalement logique, mais que ce fut dur.

La Roma n’a finalement pas vraiment relevé la tête après Turin même si elle a montré un visage plus intéressant en seconde période. Il faudra faire beaucoup mieux le week end prochain contre l’inter de Ranieri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *