Pjanic, le petit prince bosniaque retrouve le sourire

Miralem Pjanic succède à Daniele De Rossi, et obtient le titre de joueur du mois d’octobre avec plus de 50% des suffrages (511 votes). Il devance un trio de trois argentins composé de Lamela (23%), Burdisso et Gago (12%). L’ex-lyonnais a su s’imposer et faire l’unanimité en l’espace de deux mois.

Miralem Pjanic (élu avec 53%) est la vraie surprise de fin de mercato. Sorti dans la presse qu’à environ 48h de la clotûre, le dossier c’est très vite bouclée. L’Olympique Lyonnais faisant face à de fortes dettes financières devait se séparer d’un joueur, et dû sacrifier son jeune meneur de jeu. Les grands clubs n’étant pas à la fenêtre pour le conquérir, l’AS Roma n’eut à mettre que 10 petits millions (payable en trois ans) sur la table pour emporter la mise. Et les tifosi ne seront pas déçu. Dès les premiers matchs il s’impose comme un titulaire indiscutable au milieu de terrain avec De Rossi. Mieux encore, lors de la blessure de Totti, c’est à lui que l’on donne la lourde tâche de remplacer poste pour poste le Capitano. Un rôle qui remplira à merveille pendant plusieurs matchs. Avec 8 matchs disputés sur 10, Miralem est l’une des grandes satisfactions de ce début de saison. Outre son implication dans le jeu, son fort tempérament dans les matchs importants, il s’est également montré décisif. En effet le joueur de 21 ans est actuellement le meilleur passeur du club avec 5 caviars à son actif. Deux sur corner pour Burdisso et Osvaldo. Et trois passes milimetrés pour Simplicio, (encore) Osvaldo et Bojan. Cette dernière est un vrai petit bijou, avec une balle piquée à la Totti. Pjanic a donc pris en l’espace de quelques semaines une envergure exceptionnelle. Un début qui laisse présager un futur intéressant, au vue de son très gros potentiel.

Il devance Erik Lamela (23%), qui a fait ses débuts dans le monde giallorosso en ce début de mois. Et quelle entrée ! Moins de 9 minutes de jeu lui ont suffit pour dynamiter la défense de Palerme d’une frappe enroulée dans la lucarne. Encore un peu tendre et un jeu a épuré, l’argentin de 19 ans a de nouveau laissé entrevoir des choses intéressantes face au Genoa, Milan et Novara. Affaire à suivre donc.

Enfin sur la troisième marche du podium, on retrouve à égalité (12%) Nicolas Burdisso et Fernando Gago. Le premier est de loin le défenseur le plus régulier depuis le début de saison, pendant que le second ne cesse de monter en puissance et semble retrouver son meilleur niveau. S’il continue comme cela l’ex-joueur du Real Madrid pourrait très bien gagner quelques places les mois suivants.