Pjanic, la récompense de la régularité

Vous avez été 422 à voter au sondage pour élire le meilleur joueur de ce mois de novembre (Novara, Lecce et Udinese). Et sans grosse surprise, vous avez élu pour la seconde fois de suite Miralem Pjanic (43%), qui devance De Rossi avec 33% (élu joueur de septembre). Le quator est complété par Gago (15%) et Taddei (9%).

C’est donc pour le second mois de suite que Miralem Pjanic a été élu, assez largement, joueur du mois de novembre. En effet le bosniaque de 21 ans a récolté 181 votes (43%). Un vote tout au plus logique si l’on se remémore ces trois matchs déroulés au cours de ce mois. Tout d’abord le déplacement à Novara, avec la victoire 2-0. L’ancien lyonnais a été l’auteur de deux passes décisives, dont une magnifique louche vers Bojan qui débloque le match. L’autre arrivera sur son corner pour le but d’Osvaldo. La semaine suivante, Pjanic récidive face à Lecce, mais cette fois c’est avec son premier but giallorosso. Suite à un bon travail de Taddei côté gauche, Pjanic surgit dans la surface et trompe Julio Sergio. Et pour couronner le tout c’est encore lui qui décalera Gago, quelques secondes avant sa frappe qui amènera le second but. En deux matchs Pjanic aura donc fait le trou sur ses coéquipiers. Malgré un match médiocre à l’Udinese en position de meneur de jeu derrière deux attaquants, il mérite totalement son titre de meilleur joueur de novembre. Il devra cependant se reprendre après la trêve, car ces deux premiers matchs de décembre (Fiorentina et Juventus) ont été globalement très décevant, et pas au niveau de son début de saison. Un début de saison malgré tout très prometteur.

Après avoir obtenu le titre du joueur de septembre, Daniele De Rossi (33% et 139 votes) fait son retour ce mois-ci. Et lui aussi obtient sans surprise la seconde place du podium. Le Capitan Futuro est de loin le joueur le plus régulier depuis ce début de saison. Après une saison moyenne l’an passé, le champion du monde 2006 retrouve toute son envergure avec Luis Enrique. Positionné dans une position de sentinelle devant la défense qui semble lui convenir, De Rossi met à profit de l’équipe son impact physique, sa vision du jeu et sa qualité de relance. S’il peut apporter encore plus offensivement, son travail défensif est une vrai garantie dans la stabilité de l’équipe. Et l’on risque de retrouver sans surprise Daniele lors du mois suivante dans ce quator, au vue de ses deux très grosses prestations face à la Fiorentina et la Juve, en défense centrale, à un poste qu’il découvre mais qu’il semble affectionner. Il ne manque plus que la signature de prolongation en cerise sur le gâteau.

Fernando Gago (15% et 65 votes) complète lui le podium. L’ex-joueur du Real Madrid monte en puissance de match en match. S’il est passé à côté de son déplacement à Florence, il a été pour le reste étincelant, en témoigne son but face à Lecce. Mais même dans le jeu, son influence se ressent de plus en plus. A lui donc de confirmer ses bonne dispositions lors des prochaines sorties.

La surprise arrive à la 4ème place, avec Rodrigo Taddei (9% et 37 votes). Utilisé qu’à une seule reprise avant ce mois de novembre, il a enchainé 5 rencontres en tant que titulaire, en se montrant régulièrement parmi les plus réguliers. Il est notamment l’auteur d’une passes décisives et de nombreuses grandes prestations comme face à Lecce et la Juve. Sa polyvalence, gauche et droite, est également une grande qualité.