Petit retard à l’allumage

Une semaine après une brillante victoire face au vainqueur de la dernière Europa League (6-4), le FC Seville, l’AS Roma de Rudi Garcia a manqué son entrée en lice dans la Serie A version 2015/2016. Le pire fût évité par la frappe de Florenzi, amenant l’égalisation pour la Louve.

1 500 : Comme le nombre de tifosi romanisti qui ont fait le déplacement de Roma à Verona, soit 500km.

66 : Comme le nombre de minutes qu’il aura fallu attendre pour voir le premier but giallorosso durant cette saison. Arrivant sur une frappe lointaine de Florenzi.

63 : Comme le nombre en pourcentage de possession de balle de l’AS Roma. Une large possession du ballon qui n’a cependant pas permis d’accrocher les trois points.

61 : Comme le nombre de minutes où Szcesny aura réussi à retarder l’échéance, avant d’aller chercher le ballon au fond de ses propres filets.

60 : Comme le nombre de tirs cadrés par l’AS Roma. Parmi celle-ci, deux ont été réalisé par Dzeko, Nainggolan et Pjanic. Au total la Louve a frappé à 19 reprises (11 côté Verona, dont 6 cadrés).

9 : Comme le nombre de centres, qui n’a malheureusement pas trouvé preneur. L’absence au coup d’envoi de Falque a probablement manqué dans ce domaine, comme la probable arrivée de Digne pourrait régler en partie ce souci.

7 : Comme le nombre de corners obtenu par la Roma. Malgré les joueurs de grande taille, cela n’a rien donné. Manolas a notamment eu 4 occasions à son actif sur les coup de pied arrêté.

6 : Comme les ballons récupérés par Dzeko, tout comme son nombre d’occasion obtenu. L’avant-centre bosniaque s’est démené pour essayer de peser sur le jeu, sans réussir à trouver la faille.  somme des numéros de maillots de Leandro Castan et Maicon. Deux joueurs scrutés de près par rapport à leur condition physique (pour des raisons différentes). Mais les brésiliens ont répondu présent au RDV, avec 2 passes décisives pour le latéral droit et une grande partition défensive pour le défenseur central.

5 : Comme le nombre de ballons perdus par Salah, nombre le plus élevé des 22 acteurs du jour. L’égyptien n’a pas su trouver le bon carburant avec une prestation en pointillés.

4 : Comme le nombre de recrues ayant disputé leur premier match avec l’AS Roma : Szczesny (belle prestation malgré le but encaissé), Salah, Dzeko et Falque.

1 : Comme le nombre de cartons jaunes pris par la Roma. C’est le grec Manolas qui a pris cette biscotte, lors d’un des nombreux duels rugueux qu’il a eu face à Toni. Un aussi, comme le sauvetage de De Rossi sur sa ligne de but, à 0-0.

10% de Remise, Code Promo « UCR2015 »

Twitter: @Romanista35