Perotti: « Voila ce que je pense de Strootman et Iturbe »

Après les recrues Gerson et Alisson Becker, ainsi que le mister Luciano Spalletti, c’est Diego Perotti qui s’est présenté en salle de presse à Pinzolo, pour répondre aux nombreuses questions des journalistes présents.

Le mister t’a dit quelque chose de particulier ?
« J’ai eu la chance de jouer ici 5 mois, faire la préparation avec l’équipe m’a déjà permis de connaitre tout le monde et ce que veut le mister, mais il ne m’a rient dit de particulier. Nous avons fait un match mais je ne sais pas encore si je jouerais comme l’an passé ou bien sur le côté. Je suis à disposition, je veux seulement jouer ».

Te sens-tu un leader ?
« Cela me plait de jouer et de me sentir important, et d’aider. Je suis ici pour aider l’équipe, je ne m’attendais pas à jouer aussi vite cependant pour être leader il me manque encore beaucoup. J’ai joué seulement 16 matchs, pour être leader je dois jouer plus ».

Quel rôle peut jouer la Roma dans ce championnat ? La Juventus est irréjoignable ?
« Personnellement, après la saison dernière, je m’attendais à lutter pour le scudetto. Nous pouvons le faire, lutter aec la Juve et n’importe quelle autre équipe. J’ai beaucoup de confiance en mes coéquipiers ».

Strootman ?
« L’année passée on m’a demandé qui m’avait le plus surpris et j’ai dis que c’était Kevin. Savoir qu’il avait été durant aussi longtemps sans jouer et le voir s’entraîner comme si rien ne s’était passé pour moi a été une surprise. Pour noi il est un joueur fondamental, c’est un leader qui parle avec tous, dans une équipe il est très important ».

Spalletti ?
« Chaque entraîneur est différent, chacun a sa manière de travailler sur le terrain et physiquement. Je me sens bien, j’aime comment il nous entraîne, nous travaillons bien avec le staff. Nous faisons un bon stage, nous devons ensuite aller aux USA mais nous arriverons bien sous l’aspect physique et tactique ».

Peux-tu faire oublier Pjanic ?
« Je n’ai quasi jamais joué dans son rôle, l’unique chose que je veux cependant est de jouer et d’aider, si le mister pense que je peux le faire, alors ça n’est pas un problème. Mais ça n’est pas mon rôle, cependant si je peux aider, je suis prêt ».

Iturbe ?
« Je l’ai connu ici, Paredes à Dubai. Iturbe me plaît énormément, il a la vitesse, la frappe et la force. Ce n’est pas moi qui décide mais c’est un joueur qui peut beaucoup nous aider, on en trouve pas beaucoup avec ses caractéristiques, cela serait beau qu’il reste ».

Que penses-tu de la situation liée à la Curva Sud ?
« J’aimerais connaitre l’Olimpico avec tous les tifosi, j’ai toujours joué dans des stades pleins et j’espère que cette saison tout les problèmes se résoudront pour que l’on soit ensemble, pour nous c’est une aide de sentir nos tifosi qui chantent et qui donnent ce qu’il manque, peut-être qu’à la fin d’un match quand on manque un peu d’énergie ».

Que penses-tu de l’adieu de Messi en sélection ? Quel jeune de la Primavera t’a impressionné ici ?
« Je m’y attendais, on parle en mal de lui sans raison, ils ont fait partir le plus fort d’Argentine. Chaque perdu est toujours de sa faute, il a bien fait. J’espère qu’il reviendra et je pense qu’il le fera, comme joueur et tifoso j’espère que cela ne soit pas définitif. Peut-être qu’après les vacances il changera sa pensée. Concernant les jeunes, De Santis m’a plu plus que tous ».

Pjanic a dit avoir compris pourquoi la Juventus était supérieur. Avez-vous parlé entre vous de ces déclarations ?
« J’ai lu cela, mais je ne lui ai pas parlé. Je ne sais pas de quoi il parle. S’il le dit alors c’est sa pensée, je ne veux pas faire de polémique ».

Qu’est-ce que cela change de jouer sans Pjanic ? Spalletti t’a demandé quelque chose de particulier ?
« Pjanic était un grand joueur, il inventait et pouvait débloquer un match avec un geste technique. Ne plus l’avoir est une perte importante mais nous voulons continuer, le football est ainsi, aucun est indispensable. Le mister ne m’a rien dit de particulier, mais je suis à disposition ».

La saison passée tu as souvent joué en pointe : à quel point Spalletti t’a été utile ?
« J’ai toujours dis que cela me manquait de ne pas réussir à marquer, je dois progresser en cela et je travaille toujours avec l’intention de trouver la cage. Peut-être que je préfère la passe décisive cependant je dois trouver plus souvent la frappe au but, et j’espère marquer plus ».

Romanista35