Perotti parle de la saison de l’AS Roma et la sienne, De Rossi et son futur

0
385
ARLINGTON, TX - JULY 31: AS Roma forward Diego Perotti (8) scores on a penalty shot during the International Champions Cup between FC Barcelona and AS Roma on July 31, 2018 at AT&T Stadium in Arlington, TX. (Photo by Andrew Dieb/Icon Sportswire)
Photo tirée du site Gettyimes.fr

Diego Perotti s’est exprimé dans un interview au site officiel Asroma.com :

« Comment je vais ? Bien, par chance je suis guéri de cette dernière blessure qui ne m’a cependant pas permis de jouer contre le Genoa. Je suis revenu contre la Juve, et désormais je suis à disposition du mister et des coéquipiers. Outre les 3 points, la victoire contre la Juventus vaut beaucoup pour l’orgueil romanista ? Oui, cela peut être un de ces matchs qui a manqué cette saison. Les joueurs ont fait sortir l’orgueil que représente cette ville, ces tifosi, cette équipe. Je souhaite que les trois points puissent servir à la fin de saison pour rejoindre notre objectif. 2 matchs et 6 points à prendre pour l’Europe ? Oui, mais cela ne dépend plus de nous, nous pensons seulement à prendre les 6 points, et on verra. Si cela dépendait de nos résultats ça serait différent, mais on a pas fait le travail pour cela. Les points perdus compliquent la course à la zone Champions. Cependant nous donnerons le maximum jusqu’à la fin de saison et on attendra que les autres équipes perdent des points et alors nous pourrions jouer la prochaine année cette très belle compétition. Malgré la difficulté, le football enseigne qu’il ne faut jamais lâcher ? Cela vaut aussi pour les équipes qui jouent le maintien, avec 40 points, et qui ne sont pas encore sauvé.

La Fiorentina par exemple, qui semblaient loin devant, a vu sa situation se compliquer en peu de matchs. Cela a été globalement une saison équilibrée, à part la Juve qui a encore fait une très grande saison. Il reste encore des confrontations directes en haut de classement, nous avons des résultats positifs pour nous. Cependant nous devons prendre 6 points, ce que font les autres ne compte pas si nous ne gagnons pas. Le terrain m’a manqué puisque j’ai peu joué cette saison, mais si Perotti a manqué à la Roma ? Sûrement que le terrain m’a plus manqué à moi que j’ai manqué à l’équipe ! Cela a été la pire année de ma carrière : je n’ai jamais été aussi longtemps blessé. J’ai eu des problèmes qui m’ont contraint à être régulièrement absent et à voir mes coéquipiers à la TV. Je venais à Trigoria, pour faire de la thérapie pour de simples blessures: toutes musculaires : je n’ai pas été arrêté durant 6 mois pour un genou, ce qui peut arriver. Les miennes ont été des petits arrêts qui au final ne m’ont pas permis de rejoindre ma condition. Quand je revenais, je n’étais jamais au niveau de mes coéquipiers et adversaires, la différence de condition physique se voyait.

Cela m’a fait mal de ne pas être disponible pour aider et donner ma contribution pour une meilleure saison. J’espère la prochaine sera différente de celle-ci. Souvenir positif avec Sassuolo : 1er match avec la Louve et une passe décisive pour El Shaarawy à l’Olimpico ? Oui, je m’en souviens. Le dimanche d’avant je jouais encore avec le Genoa et deux jours après j’étais titulaire avec la Roma. J’ai joué 90 minutes, j’ai fais ma première passe décisive et nous avons gagné à 10 parce que Nainggolan avait été expulsé. C’est un des beaux souvenirs que je garde avec moi. Il y a eu des mauvais moments, mais il y a aussi de très beaux moments, comme ce jour de mes débuts ici. Et j’espère que ce samedi puisse fournir un autre beau souvenir. Malgré que Sassuolo soit sauvé, ce match peut avoir des dangers ? Ce sont des matchs que nous avons parfois manqué en pensant les avoir déjà gagné. Nous sommes les plus forts, avec des joueurs dans un moment positif, mais nous ne pouvons pas penser que leur saison est fini et donc qu’ils ne jouerons pas au maximum. J’ai été au Genoa, et quand nous rencontrions les grands nous voulions toujours bien faire, même si ça ne servait pas au classement.

Je savais que tous me regardaient, donc penser que ça sera un match facile serait une grande erreur, qu’on ne doit pas commettre. Car sans une victoire, la Champions League deviendra impossible, mais même l’Europa League deviendra difficile. Nous devons absolument jouer l’Europe l’an prochain. Après l’adieu de De Rossi si on a une plus grande responsabilité de bien finir la saison ? J’ai été durant 4 ans assis à côté de lui dans le vestiaire de l’Olimpico. Je l’ai vu prendre des anti-inflammatoires comme s’il prenait du caramel pour pouvoir jouer, pour la Roma. Nous voulons bien faire pour lui, pour nous, pour les tifosi. Il mérite une meilleure fin que ce que nous avons fait jusque là. Mon futur ? Je vois seulement la Roma. J’ai prolongé mon contrat jusqu’en 2021 et je ne vois pas ailleurs. Avant tout parce que c’est ce que je veux. Cette saison, quand j’ai joué, j’ai donné le maximum. Sûrement j’aurais pu mieux faire comme tous, mais je donne toujours 100%. Pour cela je suis satisfait, même si ça n’est pas une saison positif, au niveau personnel et collectif. Je veux faire mieux, comme les années passées, je me vois seulement avec le maillot de la Roma ».