Perotti et Zukanovic: « Voila qui nous sommes »

Après la présentation de Luciano Spalletti et Stephan El Shaarawy il y a quelques jours, cela était au tour de Diego Perotti et Ervin Zukanovic, arrivés du Genoa et de la Sampdoria, d’être présenté aux journalistes.

A Perotti : Tu as joué contre la Roma avec le maillot du Genoa. Quelle est ton impression sur la Roma ?
“Pour moi c’est une fierté, un pas important pour ma carrière. Tout cela est grâce au Genoa. Pour moi, être ici est une étape importante ».

A Zukanovic : T’attendais-tu à être titularisé aussi vite ?
“Oui, mais je ne le savais pas. Dans le football tout peut aller très vite. Le mister m’a donné l’opportunité de jouer. C’est une grande opportunité de bien jouer dans une grande équipe ».

A Perotti : Tu as joué deux matchs en 48h…
“J’étais un peu fatigué, mais l’envie de jouer et d’être bin avec l’équipe m’a permis d’oublier la fatigue. Je ne pouvais pas dire non, avec le Genoa je n’ai pas joué 90 minutes. Cette demi-heure que je n’avais pas joué m’a permis de garder de l’énergie pour les 90 minutes avec la Roma. Jouer rapidement donne confiance ». Giocare subito dà fiducia ».

A Zukanovic : Ce que Spalletti pense de toi ?
« Tout le monde connait mes caractéristiques. Je suis intelligent, je suis un peu lent mais pas trop. Je prends bien les espaces et cela se voit ».

Quel est ton rôle préféré ?
A Perotti : 
« J’aime jouer sur le côté gauche, au Genoa j’ai aussi joué à droite et dans l’axe. Je veux seulement jouer. Si je dois choisir, je préfère le côté gauche ».

A Zukanovic : « Je suis venu en Italie comme central. Lors de ma première année, avec le Chievo, il m’a fait jouer dans l’axe. Puis au changement de coach, j’ai joué sur le côté gauche et j’ai fais de bons matchs. L’important est d’aider l’équipe ».

Comment s’est déroulé ton arrivée à Rome ?
A Perotti : 
« On m’en a parlé 15 jours avant et ensuite cela a trainé. Quand j’ai fini le match face à la Fiorentina, je ne savais rien du transfert et je n’avais pas été averti. Je l’ai su seulement après le match ».

A Zukanovic : « Pour moi cela a été rapide, il y avait l’offre de l’Allemagne, j’ai décidé d’y aller, puis à l’aéroport je n’étais pas bien. Cela était une grande émotion parce que dans ma carrière j’ai beaucoup changé de pays, mais ma famille se trouve bien en Italie. Je ne voulais pas aller en Allemagne. Puis, mon agent m’a parlé de l’intérêt de la Roma et j’en ai été heureux ».

A Zukanovic : Ce que je penses de la Roma ?
« J’ai de grands coéquipiers. Tout est positif : une grande équipe, un grand club et une grande organisation. Il faut seulement progresser ».

A Perotti : Quels sont tes objectifs personnels ?
« Quand quelqu’un arrive dans une nouvelle équipe, il veut seulement jouer. Jouer titulaire a été une fierté. Je veux jouer le plus possible, mais cela sera difficile ».

A Zukanovic : Le but face à la Lazio ? Penses-tu en remettre un autre, cette fois dans le derby ?
« Nous verrons. Je ne veux pas penser à cela. Désormais l’important est la Sampdoria. Je n’aime pas parler 7 jours avant. Je veux continuer ainsi, comme durant les deux derniers matchs ».

A Perotti : Burdisso t’a-t-il parlé en mal de la culture du travail à Rome ?
« Il est vrai que j’ai seulement fais deux entraînements. J’ai trouvé une grande organisation. Un staff technique qualitatif. Puis cela sera différent de son époque parce que chaque équipe fait un travail différent. Désormais je me trouve très bien ici ».

A Perotti : A Seville tu as eu beaucoup de blessures. Ressens-tu le fait que cela soit ta grande occasion pour retrouver la sélection d’Argentine ?
« Je suis ici grâce au Genoa, qui m’a permis de me relancer quand je n’étais pas dans un grand moment, cela faisais deux ans que je ne jouais pas 20 matchs par saison. Cela s’est bien passé au Genoa. Etre ici pour moi est une étape que je ne peux pas rater. Je dois me donner à 100%. Etre dans une grande équipe, je dois en profiter. Si je ne suis pas à 100%, cela se verra. Dans ma tête il y a toujours une pensée pour la sélection, c’est un rêve, je n’y ai été que deux fois. Ici, à la Roma, j’aurais plus de possibilité, mais l’Argentine a de grands joueurs ».

A Zukanovic : Spalletti t’a demandé quelques secrets sur la Sampdoria ?
« Pas encore, demain ou après-demain nous analyserons le jeu de la Samp, mais jusqu’ici on a rien fait ».

Twitter: @Romanista35