Site AS ROMA

Peres: « Basta avec la suprématie de la Juve »

Après les recrues Gerson, Alisson Becker, Mario Rui, Juan Jesus, Federico Fazio et Thomas Vermaelen, c’est Bruno Peres qui s’est présenté en salle de presse de Trigoria ce samedi, pour répondre aux nombreuses questions des journalistes présents.

L’introduction de la conférence de presse par Mauro Baldissoni (directeur général de l’AS Roma): « Bonsoir et bon retour. Vous savez que aujourd’hui nous présentons un joueur que la Roma suit depuis longtemps. Nous avions déjà parlé avec ses agents avant même qu’il n’arrive en Italie, puis cela n’a pas été possible. Il a joué 68 matchs avec le Torino et marqué 7 buts. C’est un joueur fort aussi offensivement, il est en tête du classement pour le rendement des dribbles réussis et actions décisives, parmi tous les défenseurs du championnat italien. Nous sommes heureux de présenter Bruno Peres ».

Aujourd’hui premier entrainement, quelles impressions as-tu eu et as-tu parlé avec le mister ?
« Je suis très content. Ils m’ont bien accueilli et m’ont tous embrassés quand je suis arrivé. J’ai parlé avec le mister de la tactique, je peux jouer dans une défense à 4. Ce n’est pas un problème pour moi, je peux jouer autant à 4 qu’à 5. Il m’a demandé de travailler et de toujours m’améliorer ».

Pourquoi avoir choisi la Roma ?
« je ne sais pas si d’autres équipes me voulaient ou pas. Je suis parti en vacances, mon agent a fait le travail. Quand l’accord a été conclu avec la Roma j’étais très content. C’est une grande équipe qui peut m’aider à progresser. Nous pouvons gagner le scudetto, nous jouons aussi la Champions League. Je suis heureux de porter ce maillot important ».

Ventura vient en visite à Trigoria (en tant que sélectionneur de l’Italie, ndlr) et puis tout s’accélère pour ton arrivée. Penses-tu que cela a été déterminant ?
« Je suis content que tous soient heureux de moi. Je ne peux pas le savoir à 100% mais je crois que Ventura a eu de l’importance. Il a parlé en bien et il m’a aidé à faire ce grand saut ».

Penses-tu pouvoir donner de la difficulté à la Juventus ?
« Je suis sur que eux seront toujours mes rivaux. Nous avons une équipe très forte, beaucoup de joueurs très forts, nous pouvons faire une année différente de la précédente. Avec le travail on peut gagner le Scudetto parce que pour moi cela suffit de voir la Juve gagner. Je dis à eux que le scudetto doit être notre. Avec notre entraîneur nous pouvons faire de belles choses ».

La blessure de Mario Rui a-t-elle accélérée ton arrivée ? Peux-tu jouer à gauche ?
« Je ne savais rien de la négociation. Je suis allé dormir, et quand je me suis réveillé j’ai reçu 1 000 appels et messages. Mon agent m’a dit d’aller à Rome et c’était une chose que j’attendais depuis longtemps. Nous avons réussi à trouver l’accord. Je peux jouer aussi à gauche, je l’a fais aussi au Torino, pour moi droite ou gauche n’a pas d’importance ».

Quelle est ta condition physique ? Peux-tu jouer contre l’Udinese samedi ?
« Ma condition est à 100%. J’ai fais la préparation avec le Torino, j’ai joué aussi. Je suis à disposition du mister contre l’Udinese ».

Qu’as-tu pensé quand tu as su que c’était officiel ? Tu as pris le n°13 par rapport à Maicon ?
« La négociation a été très vite comme je l’ai dis. Je suis très content d’être ici. J’ai pris le 13 pas seulement pour Maicon, qui est pour moi un idole. Je voulais le 33 qui cependant est pris par Emerson, qui est mon ami. L’important n’est pas le numéro ».

Aussi Cafu a joué à la Roma comme Maicon. Sens-tu la responsabilité d’hériter de leur maillot ?
« Pour moi c’est un grand plaisir d’être ici. Cafu et Maicon sont deux grands joueurs, je veux faire comme eux et j’attends de faire de mon mieux et de faire mon histoire ».

Peux-tu garantir la couverture au milieu de terrain autant à droite que à gauche ?
« Oui, l’important est d’aider la Roma, indépendamment du rôle. J’ai déjà joué à 4, à 5, au milieu de terrain, milieu relayeur, pour moi ce n’est pas un problème ».

Romanista35