Site AS ROMA

Passer la 5ème vitesse

Malgré une infirmerie bien remplie, l’AS Roma de Rudi Garcia a comme objectif de bonifier son bon début de saison (3 victoires en Serie A et 1 victoire en Champions League), en tentant d’aller empocher les trois points sur la pelouse de Parma, sans Castan, Astori, De Rossi et Iturbe.

.

La conférence de Rudi Garcia

« Paredes s’est beaucoup amélioré, il est prêt à jouer »

« Parma ? On va jouer à l’extérieur contre Parma qui joue toujours bien au foot, a beaucoup marqué et pris de buts. Pour nous c’est un match où on fera en sorte de tout faire pour gagner, en sachant que c’est difficile à l’extérieur. Paredes ? Il s’est beaucoup amélioré, il est à la hauteur des autres. Si autant de blessures (huit avec De Rossi, ndlr) m’était déjà arrivé ? Je ne sais pas, mais ça peut arriver. C’est pour cela que l’on a un large effectif, car on savait que cela pouvait arriver. Je suis confiant grâce au fait que contre Cagliari les joueurs entrant ont donné le maximum. Nainggolan ? On a eu la chance de jouer tous les 4 jours donc pour le moment tous les joueurs peuvent jouer demain. Après Parma on verra ce qu’il en est au niveau des temps de jeu, des uns et des autres. Je prends en considération la forme des joueurs et Radja est le meilleur même à l’entraînement. Il est important qu’ils suivent le travail de récupération fait sur le terrain et dans la vie privée, ils doivent être professionnels. Strootman ? Je suis à 100% avec le président. On a construit un milieu pour avoir deux joueurs par rôle. Keita l’a très bien fait en Champions. De Rossi on l’attend pour après la trêve. Où l’équipe s’est améliorée ? Ce n’est plus le même effectif, mais on a un an de vie en plus, un an de championnat et de matchs ensemble. L’équipe a montré de la maturité en gérant l’avantage vite acquis contre Cagliari. A Parma nous devons commencer le match pour le gagner, en donnant tout, sans penser aux autres matchs. Ceci, l’équipe le fait très bien.

« Je compte beaucoup sur Ljajic, il a ma confiance à 200% »

Ljajic ? Je dois dire que depuis le premier jour, Adem est le joueur qui a le mieux travaillé. C’est un joueur de talent, important, il a un profil unique pour le poste. Nous avons la possibilité de mettre un joueur dévastant individuellement et collectivement. Je compte beaucoup sur lui. J’attends que les gens s’en rendent compte. Il a ma confiance à 200%. La gestion de la Champions ? La différence c’est que quand on joue tous les trois jours, il faut bien dormir, être attentif à ce qu’on mange. Pour les jeunes il faut toujours rester attentif à donner des conseils et rien de plus. Nous sommes concentrés sur le fait de prendre les 3 points contre Parma. Destro ? Je lui ai parlé, et ce qu’on s’est dit reste dans le vestiaire. Si les adversaires sont faibles ou la Roma forte ? La Fiorentina est une équipe forte et en Serie A il n’y a pas de match facile. Les adversaires ont toujours de la qualité, puis il y a le moment où on joue nous. Si un match paraît facile comme celui contre le CSKA, c’est parce qu’on se l’est rendu facile. A Empoli on a souffert, un match dur, mais ce qui compte est de gagner. On fait tout pour prendre les trois points. Iturbe peut récupérer pour Manchester City ? Manuel a couru car il a eu un problème à un muscle où il n’y a jamais rien normalement. Nous ne devons faire jouer que des joueurs à 100%. Manuel a beaucoup d’envie. Pareil pour Castan, qui est un guerrier et un joueur très important pour nous, il a une grande envie de jouer mais avant il doit résoudre son problème physique. Dès qu’il sera à 100%, il reviendra avec nous. Nous ferons tout pour ne prendre aucun risque. Holebas ? José est prêt, c’est un joueur important qui arrivé suite à la blessure de Balzaretti. On a vu aussi Emanuelson dimanche. Par chance, j’ai encore des choix à ma disposition. Totti et Destro ensembles ? Ce n’est pas un problème de voir Totti et Destro ensemble. Je mets le meilleur trident pour le match à venir. Quand  je vois l’avant-dernière passe de Gervinho, la passe décisive de Florenzi pour Destro, cela me fait plaisir. Cela peut être la même chose avec Ljajic-Totti-Sanabria, car on a aussi besoin d’eux ».

.

Du côté de Trigoria

L’AS Roma va débuter sa seconde saison sous la houlette du mister Rudi Garcia. Un groupe qui a peu été chamboulé par les départs, puisque « seuls » Benatia (Bayern Munich) et Dodo (Internazionale) ont fait leur départ concernant d’éventuels titulaires potentiels. A côté de ça, des joueurs de rotation ont également quitté le navire comme Toloi (retour à Sao Paulo), Taddei (Perugia) et Bastos (fin de prêt). Niveau arrivée, l’entraîneur français aura cette saison la possibilité d’effectuer un turnover conséquent quand il le souhaite. Défensivement il récupère Manolas (Olympiakos), Astori (Cagliari) et Mapou Yanga-Mbiwa (Newcastle) dans l’axe, ainsi que Cole (Chelsea), José Holebas (Olympiakos) et Emanuelson (Milan AC) à gauche. Au milieu, Keita (FC Valence) vient apporter son expérience, tandis que Paredes (Boca Junior) et Uçan (Fenerbahçe) viennent amener leur jeunesse et leur technique. Enfin, devant Iturbe (Hellas Verona) vient compléter l’aspect tactique du mister, pendant que le jeune Sanabria (FC Barcelone) vient pour bousculer la hiérarchie.

Niveau préparation, la Louve a pu se frotter au gratin européen durant cette préparation estivale. Le bilan global est de 6 victoires, 1 nul et 2 défaites. En point d’orgue, on notera les succès sur le score de 1-0 face à Liverpool et le Real Madrid, et les défaites face à Manchester United (3-2) et l’Inter (2-0). Le match à l’Olimpico de samedi dernier face au Fenerbahçe (3-3) aura permis aux giallorossi de reprendre leurs marque à la maison. Malgré les doutes durant cette préparation, la Louve a sorti les crocs il y a 15 jours, en remportant assez tranquillement sa première victoire, face à la Fiorentina à domicile, grâce à des buts de Nainggolan et Gervinho. S’en est suivi un succès, compliqué, sur la pelouse du promu Empoli (grâce à une frappe de Nainggolan) et une belle entrée en matière en Champions League, avec une victoire 5-1 face au CSKA Moscou. S’en est suivi une troisième victoire en Serie A, face à Cagliari, grâce à des buts de Destro et Florenzi.

Rudi Garcia a révélé la liste des 23 joueurs qui ont été convoqué pour la 4ème journée de Serie A, qui se jouera ce mercredi (20h45), face à Parma (sur BeIn Sports Max 10). Outre les absents de longue date, Federico Balzaretti et Kevin Strootman, l’infirmerie affiche elle au grand complet : Leandro Castan (cuisse), Davide Astori (genou), Daniele De Rossi (mollet), Salih Uçan (adducteur), Marco Borriello (cuisse) et Juan Manuel Iturbe (aine) sont donc logiquement exclus des convoqués. Les jeunes Arturo Calabresi, Michele Somma et Tonny Sanabria font partis des convoqués, tout comme Daniele Verde (4 buts et nombreuses passes décisives avec la Primavera en ce début de saison) qui connaît sa première convocation dans le monde professionnel.

Concernant le onze de départ, De Sanctis gardera la cage giallorossa. La défense centrale sera composé des recrues Manolas et Yanga-Mbwia, tandis que les couloirs seront pris par Maicon à droite et Cole à gauche. Keita évoluera dans sa position devant la défense, avec Nainggolan et Pjanic pour animer le jeu devant lui. Devant, le trident du moment sera composé de Destro en attaquant axial, avec Gervinho et Totti en soutien.

.

L’adversaire du jour

Alors que Parma avait obtenu sa qualification en Europa League sur le terrain, les gialloblu ont du digéré le fait que leurs finances les ont empêché de disputer cette compétition. Pas facile dans ces conditions de redémarrer une nouvelle saison, avec une groupe qui a malgré tout pas mal bougé, même si ses deux cadres Gabriel Paletta et Antonio Cassano sont toujours de la partie. Sur un plan comptable, le début de saison se montre plutôt décevant, et particulièrement suite à une défaite sur la pelouse de Cesena (1-0) pour la première journée. Le premier match à domicile face au Milan AC (défaite 5-4) a principalement mis en avant les lacunes défensives des hommes de Donadoni. Dans la difficultés, Parme a su aller obtenir une victoire importante sur le terrain du Chievo Verone, en l’emportant sur le score de 3-2, notamment après avoir été mené au score. Une première victoire qui n’enlèvera pas les nombreux doutes, et notamment défensifs avec 8 buts encaissés en 3 matchs. Parma possède d’ailleurs la pire défense du championnat, mais la 3ème meilleure attaque (7 buts), juste derrière l’Inter et le Milan AC.

Sur le mercato, l’effectif de Parma a connu de nombreux départs importants, suite à sa 6ème place de la saison dernière. Les parmesans ont notamment vu les fins de prêts de Obi (Inter) et Gargano (Napoli). D’autres joueurs importants ont quitté le club comme Schelotto (Chievo), Parolo (Lazio), Munaro (Watford), Marchionni (Sampdoria) ou encore Amauro (Torini). A noter enfin le prêt du prometteur attaquant Cerri à Lanciano. Niveau arrivée, on signalera avant tout le retour de Belfodil (Inter). Mais aussi les arrivées de Tozser (Genoa), Jorquera (Eskisehirrspor), Mendes (Sassuolo), Lodi (Catania), Costa (Sampdoria), De Ceglie (Genoa), ou encore Ghezzal (Latina).

L’équipe sera composé demain de Mirante dans la cage. La défense sera constitué par une ligne de 4 joueurs, où l’on retrouvera Mendes, Felipe, Lucarelli et De Ceglie. Au milieu, on retrouvera un trio avec Jorquera, Lodi et Acquah. Enfin devant, Belfodil évoluera dans l’axe, avec Palladino et Cassano sur les côtés.

.

Les dernières confrontations

2000/2001: Parma 1-2 AS Roma (Batistuta, Batistuta)
2001/2002: Parma 1-2 AS Roma (Assunçao, Fuser)
2002/2003: Parma 3-0 AS Roma
2003/2004: Parma 1-4 AS Roma (Cassano, Emerson, Totti, Mancini)
2004/2005: Parma 2-1 AS Roma (Cassano)
2005/2006: Parma 0-3 AS Roma (Mancini, Perrotta, Mancini)
2006/2007: Parma 0-4 AS Roma (Montella, Perrotta, Rosi, Aquilani)
2007/2008: Parma 0-3 AS Roma (Totti, Mancini, Totti)
2009/2010: Parma 1-2 AS Roma (Totti, Taddei)
2010/2011: Parma 0-0 AS Roma
2011/2012: Parma 0-1 AS Roma (Osvaldo)
2012/2013: Parma 3-2 AS Roma (Lamela, Totti)
2013/2014: Parma 1-3 AS Roma (Florenzi, Totti, Strootman)

Depuis le dernier scudetto de l’AS Roma, le bilan sur la pelouse de Parma est de 9 victoires, 1 nul et 3 défaites, en l’espace de 13 rencontres. Que ce soit à domicile ou à l’extérieur, les parmesans font parties des véritables proies favorites de la Louve. Lors de cette série, 27 buts ont été inscrit. La série en cours est plutôt intéressante, puisque Parme ne l’a emporté qu’une seule fois durant les 8 dernières confrontations, avec notamment 6 succès. Cette défaite romanista fût lors de la saison 2012/2013, sous Zeman, qui se jouera sur un terrain totalement inondé d’eau. A noter que Totti a marqué 5 fois durant les 10 derniers déplacements.

.

Le duel du match

Antonio CASSANO / Francesco TOTTI : Un duel de joueur s’étant fréquenté à de très nombreuses reprises par le passé, tout d’abord en tant que coéquipiers (durant 4 saisons et demi à l’AS Roma), puis en tant qu’adversaires. Outre un passage, peu brillant, du côté du Real Madrid, où il n’a joué que 29 matchs en un an et demi (pour 4 petits buts), dont 5 matchs de Champions League, Antonio Cassano a fait le reste de sa carrière en Italie. Le fantasque meneur de jeu aura cependant alterné les grands clubs (Inter et Milan AC) et clubs de seconde zone (Sampdoria et Parma). Doté d’un très fort caractère mais aussi de qualités au-dessus de la moyenne, le natif de Bari est probablement passé à côté d’une carrière bien plus grande. Il n’aura en effet jamais réussi à trouver une certaine continuité, et retomba régulièrement dans ses travers. Son parcours fût aussi dentelé au sein de la sélection d’Italie (58 apparitions et 9 buts). Malgré un problème cardiaque qui aurait pu le faire stopper sa carrière, « Fantantonio » porte son équipe à bout de bras malgré ses 32 ans. De son côté, Francesco Totti n’a lui connu qu’un seul club, malgré les très nombreuses sollicitations par le passé (notamment du Real Madrid et Chelsea). Alors qu’il fêtera ses 38 ans ce samedi, « Cesco » a jusqu’ici disputé 561 matchs de Serie A pour un total de 235 matchs. Habitué à jouer régulièrement et à voir la Louve avec une « Totti-dépendance », le n°10 giallorosso semble accepter la « gestion » réalisé par Rudi Garcia, qui avec les matchs à répétition n’hésite pas face à certains « petits » adversaires de le laisser 90 minutes sur le banc, comme face à Empoli et Cagliari. Le Capitano devrait cependant être titulaire ce mercredi soir, face à sa proie favorite, face à qui il marque très régulièrement.

L’arbitre du match

.
L’arbitre de la rencontre sera Mr Paolo Mazzoleni. Cet arbitre a dirigé à 13 reprises l’AS Roma pour un bilan de 8 victoires, 4 nuls et 1 seule défaite. Cette arbitre a dirigé à trois reprises la Louve la saison passée, à chaque fois à l’extérieur : Deux fois à Vérone, pour des succès au stade Bentegodi, face au Hellas Verona (3-1) et face au Chievo (2-0), puis face à la Fiorentina (1-0). Fait étonnant, Totti marque très souvent avec cet arbitre. Il a en effet scoré à 9 reprises en 11 matchs joués. Cet arbitre a expulsé un joueur giallorosso, le gardien Doni lors d’un déplacement face au Chievo, contre trois expulsions adverses. Il a également sifflé 5 penalty en faveur de la Louve, contre un en faveur des adversaires.

De son côté, Parma possède avec cet arbitre un bilan de 5 victoires, 4 nuls et 2 défaites.

Les équipes probables

AS Roma (4-3-3):
De Sanctis
Maicon-Manolas-Mapou-Cole
Keita
Pjanic-Nainggolan

Destro-Totti-Gervinho

Remplaçants: Lobont, Skorupski, Emanuelson, Holebas, Torosidis, Somma, Calabresi, Paredes, Florenzi, Verde, Ljajic, Sanabria.
Blessé(s): Balzaretti, Strootman, Castan, Astori, Uçan, Iturbe, De Rossi.

Parma (4-3-3): Mirante; Mendes, Felipe, Lucarelli, De Ceglie; Jorquera, Lodi, Acquah; Palladino, Belfodil, Cassano.