Site AS ROMA

Pas récompensé par les occasions

Malgré une bonne première mi-temps, l’AS Roma n’a jamais su concrétiser les nombreuses occasions qu’elle s’est créée. Et suite à une heure de jeu intéressante, c’est la Sampdoria qui ouvre le score contre le cours du jeu, avant de doubler la mise ensuite. Malgré un fond de jeu comme on l’avait peu vu dernièrement, cela amène cependant la première défaite de l’année 2015 en Serie A.

La Roma prend le ballon dès les premières minutes pour ne plus le lâcher. Malgré deux opportunités à la 11′ et 20′, deux fois stoppés par Mapou, la Sampdoria a beaucoup de mal en première période et se contente de défendre bas et d’espérer la maladresse des romains. Ils sont servis. Gervinho manque quasiment deux duels, Totti balbutie plusieurs fois aux 6m et Pjanic passe à un cheveux du but quand Viviano fait des miracles. Le plus proche du but restant Regini, mais contre son camp. La Roma, peu pressée et qui a donc tout le loisir de développer son jeu, est très dominatrice et se procure beaucoup d’occasions. Néanmoins le score est de 0-0 à la mi-temps.

Le match reprend avec un coup-franc que Florenzi envoie sur Totti sans que celui-ci ne trouve le cadre. La Roma repart comme en première période mais c’est la Sampdoria qui ouvre le score, contre le cours du jeu, par De Silvestri à la 60′. La louve passe alors en état de siège. Garcia lance Verde et Doumbia pour Iturbe et Totti. Cependant les giallorossi ne trouvent pas la faille, Torosidis s’essaie alors à la frappe de loin. L’entraîneur joue le tout pour le tout et sort Torosidis pour Ljajic. La Roma domine, mais la Sampdoria reste dangereuse en contre. Et à la 77′, Muriel se joue de Mapou, puis récupère le ballon après avoir touché le poteau et marque. 2-0. Verde et Pjanic sonnent alors la charge avec deux bonnes frappes mais Viviani stoppe tout. Keita est alors exclu pour avoir applaudi ironiquement l’arbitre. Pjanic prend lui aussi un jaune, les deux manqueront Cesena. Alors que les joueurs sont toujours plus conspués, Astori place une tête sauvée sur la ligne par Palombo. C’est pourtant la Samp qui aura la dernière occasion. La Roma ne fait plus de nul à l’Olimpico, elle y perd maintenant, même de façon démérité.

Pas le temps de cogiter, puisque déjà jeudi arrive l’Europa League. Avec à la clé un billet qualificatif pour les 1/4 de finale de la compétition. Fort de son score de 1-1 du match aller, les hommes de Rudi Garcia devront défendre leur position au Stadio Olimpico.