Pas d’idées et peu d’occasions

Après avoir retrouvé le succès en déplacement (à Cagliari le week end passé), les hommes de Rudi Garcia ont de nouveau concédé le partage des points, face à Parma (0-0) à l’Olimpico. Une rencontre avec peu de jeu et d’envie, où les occasions ont été rares.

La première mi-temps de ce Roma-Parma est à l’image de la forme des deux clubs : accablante. Les deux équipes rivalisent d’erreur techniques, et bien que la Roma ait la possession de balle, elle ne se procure que deux occasions, par Ljajic à la 22′ et 40′ qui ne trouve pas le cadre (une fois contré). Côté parmesan, on se contente de défendre et d’exploiter les rares contres. Cependant rien à signaler pour De Sanctis à part un enchaînement de corners inoffensifs. Sur un ballon anodin, Nocerino aurait toute fois pu bénéficier d’un pénalty pour une poussette de Manolas. Le score est de 0-0 à la mi-temps.

La Roma semble revenir en seconde période avec plus de conviction. Du moins, Parma ne verra plus la cage de De Sanctis de prêt. Garcia lance rapidement Verde pour De Rossi, ce qui change le visage d’une louve qui passe en 4-2-3-1. Les giallorossi se procurent alors de rares occasions par Gervinho et Nainggolan sans vraiment inquiéter Mirante. Garcia prend alors le problème à bras le corps et lance Paredes et Sanabria pour Ljajic et Doumbia (qui sort sous les sifflets). Mais les meilleures opportunités seront pour… Cole qui touchera même le poteau en toute fin de match. Ca sera finalement un match NUL et vierge, sur le score de 0-0, malgré une occasion pour Verde à la dernière seconde.

L’AS Roma mettra le championnat de côté pendant quelques jours, et va dès demain préparer son 16ème de finale aller d’Europa League, face à Feyenoord ce jeudi au Stadio Olimpico.