Pallotta: « Strootman et Pjanic ne sont pas en vente »

0
234

 

Le président de l’AS Roma, James Pallotta, s’est exprimé au site bleacherreport.com:

“J’ai rencontré Guardiola quand nous avons joué contre la Juventus, nous sommes bons amis. Contre le Bayern, le but de Robben nous a sorti du match. Nous n’étions pas prêt à ce grand saut. Garcia a dit que c’était trop pour nous mais je ne crois pas que l’on pouvait déjà supporter leur type de jeu, de pressing. Ce match nous a servi pour ensuite nous adapter, mais à cette occasion cela ne fût pas possible. Si je prends ce match en question, il manquait Castan et Maicon, tandis que Manolas et Cole étaient nouveaux. On avait pas le groupe avait joué aussi bien la saison passée. Nous avons par contre su les mettre en difficulté lors des 20 premières minutes de la seconde période, en nous créant 3 occasions de suite. Mais le Bayern est une grande équipe. Strootman ? Finalement les journaux ont arrêté de parler de son départ, notamment parce que Kevin lui-même a récemment dit que l’Italie lui plaît et qu’il a un contrat de 5 ans. Et cela tombe bien car on a pas l’intention de le vendre. Avec Pjanic et Liverpool, c’est le même discours : il a 4 ans de contrat et nous l’aimons. Nous voulons avoir la meilleure équipe possible, et cela est la chose la plus importante. Nous sommes des hommes d’affaires, cet donc si quelqu’un arrive avec une offre très haute pour un joueur, on doit l’écouter. On ne peut pas seulement dire non. Mon idée sur Strootman, par exemple, est de ne pas le vendre, mais si quelqu’un arrive et offre une offre monstrueuse, alors il faut l’écouter. Il faut voir ce qui est le mieux pour tous, pas seulement pour une personne. C’est comme ça que va le monde. Le nouveau stade ? Nous avons obtenu un cadeau de noël avant l’heure, quand le nouveau stade a été approuvé par le Conseil Municipal. Maintenant nous devons fourni d’autres documents et porter le projet à la région, mais je crois que la partie la plus compliquée est passée. Maintenant nous sommes prêts à certaines questions. La costruction ? Environ deux ans, si tout va bien cela peut être prêt pour la saison 2017. On pourrait l’avoir même avant, mais il n’y a rien à faire qui puisse faire accélérer le processus. Mon rapport avec les autres propriétaires de clubs ? Nous essayons de travailler pour que le championnat retrouve son niveau d’avant, je crois que nous en sommes pas loin. Clairement la Premier League a fait un travail meilleur, mais si nous regardons l’Allemagne par exemple, seul le Bayern Munich domine, en France il y a deux équipe, en Espagne deux ou trois. En Italie, il y a 7-8 équipes de haut niveau. Il ne faudra pas beaucoup de temps pour revoir ce championnat compétitif, il y a seulement besoin de quelques mesures intelligentes ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here