Pallotta: « Stade ? 55.000 places et un magasin Nike »

0
218

 

James Pallotta était présent à un grand colloque à Milan, où étaient rassemblés de nombreux dirigeants des clubs italiens. Voici les paroles du Président de l’AS Roma :

« Le football italien ? Avant tout je veux vous remercier pour m’avoir permis d’être ici, et je voudrais féliciter Andrea Agnelli. Cel me plairait de donner la vision dont nous voyons le football italien, en espérant être respectueux. Du point de vue américain et d’un certains nombreux d’autres pays, je pense que le football italien est mieux que ce qui se dit et ce qu’on pense. Si je considère l’Italie, vivre en Italie est considéré comme quelque chose dont tout le monde aspirent, c’est un pays à visiter pour son histoire. Du point de vue footballistique, dans les 20 dernières années les USA ont compris que les stades étaient une grande ressource. Je prend l’exemple de Dallas avec une augmentation de recettes de 10 millions de dollars par an ou le stade des Celtics ouvert 225 jours par an. Le football italien peut travailler sur les droits TV, mais nous sommes en dessous de la Premier League à ce sujet. Nous devons regarder en avant. Nous avons travailler pendant 15 mois sur la construction du stade, nous avons obtenu un terrain intéressant. Cela sera un stade de 55 milles places, et qui sera opérationnel aussi le reste de la semaine. Nous construirons un magasin, avec le sponsoring de Nike. Le racisme ? Vous en avez déjà parlé. On parle de cas isolés et qui devront être éradiqué avec des solutions individuelles. Il est injuste que la Lega ou la Roma aient une mauvaise réputation par la faute de quelques individus. Quand nous avons projeté le stade, nous nous sommes assurés que le flux de supporters soit tel que les contrôles soient effectués à l’extérieur, avec à l’intérieur un système qui puisse garantie la sécurité des familles. Je suis sur que l’on puisse utiliser les technologies comme la reconnaissance du visage. Il ne sera pas simple de doter tous les stades de ce type de technologies, mais ce ne sont pas des choses couteuses comme on le pense. L’Italie redeviendra le numéro un ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here