Photo tirée du site Forzaroma.info

James Pallotta, président de l’AS Roma, s’est exprimé SiriusXM Channel 157 :

« Malcom ? Nous avions l’accord, puis Barcelone s’est inséré de manière peu éthique et immorale : tout était fait. Le matin Monchi était en vidéo conférence avec l’agent, l’accord était conclu. On pourra dire qu’il n’y avait pas la signature, mais nous savons comment ça fonctionne : le joueur arrive pour la visite médicale et l’accord est conclu. Les autres équipes savent qu’elle n’auraient pas du s’insérer comme Barcelone l’a fait, Bordeaux n’aurait jamais du faire cela, ils ont été ridicule. Ils ont dit qu’il n’y avait pas la signature, mais ils ont publié un tweet pour annoncer l’accord. Nous avons lancé une action légale, Bordeaux sera appelé à s’expliquer. Hier Barcelone s’est excusé, mais je n’accepte pas leurs excuses. La seule façon que je puisse les accepter est qu’ils nous donnent Messi. Malcom voulait venir, d’autres clubs étaient intéressés comme Leicester et Everton, mais ils n’ont pas insisté. Nous avions déjà un accord sur une clause libératoire pour lui de 120 millions. Nainggolan ? Nous avons du choisir, il y a divers aspects dont l’âge. Je ne connais pas tous les problèmes, mais Di Francesco a décidé que c’était le moment. Pastore ? Nous avions besoin d’un joueur qui distribue les ballons à tous les talents que nous avons devant. Kluivert ? Il est comme Allen Iverson avec les pieds, il est très rapide et jeune. Alisson ? Soyons sérieux, 70 millions sont énormes. Fermé le rapport avec Barcelone ? Non, ils sont plus grands que nous. Nous aurons des accords avec eux dans le futur. Trigoria ? Nous l’avons totalement rénové cet été. De ce que je sais, tout est de première classe. L’expansion de la marque ? Nous devons être en Inde, nous devons être en Afrique, nous avons besoin d’une présence plus grande en Chine ».