Oublier le tabou de l’Olimpico

Suite à la déconvenue inattendue contre Bologne, l’AS Roma retrouve le chemin de la compétition, avec de nouveau une réception, face à l’équipe invaincue de la Sampdoria. Une rencontre qui, suite à la victoire sur tapis vert face à Cagliari, pourrait permettre aux giallorossi de faire leur entrée sur le podium.


La forme du moment

L’AS Roma a pour le moment débuté son championnat en dents de scie. Un premier match avec peu de beau jeu, mais finalement un point pris face à Catane. Un match référence effectué face à l’Inter, et à la clé une victoire 3-1. Puis, probablement la plus belle mi-temps de l’ère Zdenek Zeman face à Bologne, suivi d’un véritable black-out, amenant la première défaite depuis le mois de juillet. Un match donc plein de paradoxe. La victoire sur tapis vert (3-0) face à Cagliari permet de se placer dans le premier tiers du classement et espérer prendre le bon wagon.

Zdenek Zeman aura la chance de récupérer plusieurs de ses joueurs cadres, parmi lesquels on retrouve Bradley, De Rossi et Totti. Le mister boemo aura donc de quoi faire ses choix, et gérer son effectif avec le déplacement sur le terrain de la Juventus samedi soir. Il y aura cependant encore quelques absents dans le groupe : Dodô, Lobont et Osvaldo qui sont tous trois forfaits. Certains joueurs sont de nouveau écartés par choix techniques comme Nego, Guberti et Julio Sergio. Mauro Goicechea est de nouveau dans le groupe. On signalera la première convocation pour Perrotta.

L’équipe devrait être composée ainsi : Stekelenburg gardera la cage giallorossa, tandis que sa défense devrait être constituée de gauche à droite de Balzaretti, Castan, Burdisso et Piris. Au milieu De Rossi sera probablement associé aux deux « jeunes » Florenzi et Tachtsidis. En attaque, Destro occupera l’axe de l’attaque, Totti sera à gauche et Lamela sera en charge du flanc droit.

L’adversaire du jour

Le début de saison de la Sampdoria doit probablement contenter toutes les attentes du président Garrone, qui vient juste de retrouver la Série A. Un mercato plutôt ambitieux, avec des recrues adaptées à son collectif et armées pour viser la première partie de tableau. En effet la Samp peut notamment s’appuyer sur son défenseur central international Gastaldello, ou encore le retour de prêt de Poli au milieu. Devant la recrue de choix se nomme Maxi Lopez, qui sera régulièrement entouré par Krstitic et Estegarribia. Un collectif bien rodé et bien huilé qui a déjà montré à plusieurs reprises qu’il avait trouvé ses points de repères. L’entraineur, Ciro Ferrara, a cependant souhaité faire légèrement tourner son effectif pour ce déplacement dans la capitale, avec les nombreux matchs. C’est pour cela que l’on devrait retrouver par exemple le talentueux Obiang sur le banc. Il devra faire sans son meilleur buteur, Maxi Lopez, suspendu deux matchs.

La Sampdoria s’appuie donc sur un excellent début de saison, avec d’abord trois victoires, puis un match nul face au Torino. 10 points qui sont en fait 9, vu que le club de Gênes a été pénalisé d’un point en début de saison. Cela s’annonce donc comme un test très intéressant.

L’équipe sera composée demain de Romero dans les buts ; la défense sera constituée de gauche à droite de Costa, Gastaldello, Rossini et Berardi. Au milieu le trio axial sera composé de Ronen, Maresca et Munari. La pointe Pozzi devrait être soutenue par Eder et Estegarribia.

Les clés du match

La clé du match pourrait venir de deux défenses solides, sur le papier, de chaque côté. En effet les deux entraîneurs ont décidé de ne pas modifier leur ligne de 4, qui leur donne à chacun de nombreuses certitudes. Les deux attaques devront donc trouver des espaces face à ces défenses bien retranchées. Les deux blocs devraient s’entre-choquer avec un système identique de chaque côté : le 4-3-3. Il faudra notamment réussir à museler l’excellent, et expérimenté, Maresca, qui tentera de prendre le jeu à son compte. S’il joue de son côté, Piris devra se méfier du vif Eder, qui tentera souvent de prendre la profondeur dans son dos, pour repiquer vers la surface.


Les dernières confrontations

2003/2004 AS Roma 3-1 Sampdoria (Carew, Totti x2)
2004/2005 AS Roma 1-1 Sampdoria (Totti)
2005/2006 AS Roma 0-0 Sampdoria
2006/2007 AS Roma 4-0 Sampdoria (Totti x2, Ferrari, Panucci)
2007/2008 AS Roma 2-0 Sampdoria (Totti)
2008/2009 AS Roma 2-0 Sampdoria (Baptista x2)
2009/2010 AS Roma 1-2 Sampdoria (Totti)
2010/2011 AS Roma 3-1 Sampdoria (Totti, Vucinic, Borriello)

L’AS Roma réussit très bien face à la Sampdoria, puisqu’on retrouve sur les huit derniers matchs : 5 victoires, 2 nuls et 1 défaite. Mais quelle défaite !!!! Celle qui a nous a fait dire définitivement au revoir au Scudetto il y a 2 ans. On souligne également que Totti a inscrit 8 buts lors de ses 8 dernières oppositions.

Le duel du match

Panagiotis Tachtsidis / Enzo Maresca : Un duel de « play-maker », c’est à dire le joueur qui évolue au centre du milieu à 3, et donc par qui les ballons de la première relance doivent passer. Malgré cette spécificité, ces deux joueurs ont un profil opposé. Tout d’abord au niveau de l’âge. Le géant grec n’a qu’une année d’expérience, avec une très grosse saison du côté de l’Hellas Verone en Série B. L’italien de son côté, formé au Milan, à entre-autre évolué à la Juve, la Fiorentina, ou bien le FC Seville et Malaga en Espagne. Avec le club de Seville il a notamment remporté deux coupes UEFA, deux supercoupes d’Espagne ou encore une coupe d’Espagne. Une expérience très intéressante. Mais ils se distinguent aussi au niveau de leur profil. Le joueur de la Sampdoria est un joueur d’environ 1m80, très doué balle au pied et doté d’une bonne vision du jeu. Des qualités que l’on retrouve chez le joueur giallorosso, mais avec une moins grande vitesse d’exécution, étant donné sa taille avoisinant les deux mètres. Cela lui donne cependant l’avantage de mettre un fort impact physique et avoir un bon jeu aérien. Un duel à suivre.


L’arbitre du match

L’arbitre de la rencontre sera Paolo Silvio Mazzoleni. Cet arbitre a arbitré six fois la Roma pour trois victoires, deux nuls et une défaite. Bonne nouvelle par contre, puisque les trois victoires ont été arbitrées à l’Olimpico. De son côté la Sampdoria y a été arbitrée à sept reprises : deux défaites, quatre nuls et une seule victoire.


Les équipes probables

AS Roma (4-3-3):
Stekelenburg
Piris-Burdisso-Castan-Balzaretti
De Rossi-Tachtsidis-Florenzi
Lamela-Destro-Totti

Remplaçants: Goicoechea, Marquinhos, Romagnoli, Taddei, Bradley, Pjanic, Marquinho, Perrotta, Nico Lopez, Tallo.
Blessé(s): Dodô, Lobont, Osvaldo.
Choix technique: Nego, Guberti, Julio Sergio.

US Sampdoria (4-3-3): Romero; Berardi, Gastaldello, Rossini, Costa; Munari, Maresca, Renan; Estegarribia, Pozzi, Eder.