Objectif 3ème place à Empoli

Alors que ce week-end offrira un Fiorentina-Napoli et un Juventus-Inter, l’AS Roma a la possibilité de faire la belle opération du week-end, en se déplaçant chez les toscans qui font du surplace actuellement (ne gagnant plus depuis le 10 janvier). Outre la 3ème place, l’objectif est d’obtenir un 6ème succès de suite.

.

La conférence de presse de Spalletti.

« Totti titulaire ? Empoli n’est pas Palerme, je dois évaluer l’adversaire »

« Totti ? Il était venu dans le vestiaire avant le match contre Palerme, il a fait ce que je m’attendais de sa part. Le jour suivant il est arrivé tôt à l’entraînement, avec une absolue tranquillité. De cela je ne veux pu parler, tout est en ordre. Mon rapport avec lui ? Je ne veux plus parler de cela. Je n’accepte pas que les intérêts personnels viennent avant ceux de l’équipe. S’il sera titulaire ? Par rapport à Palerme, Empoli est une autre type d’équipe, donc je dois évaluer cela. Manolas et Florenzi ? Aujourd’hui ils s’entraînent et seront à disposition. Si être éliminé en Europa League est un avantage pour la Fiorentina et le Napoli ? Il y a différentes analyses : cela peut faire du bien de jouer des matchs européens ou cela peut amener de la fatigue en plus. Peut-être que c’est mieux de se reposer mais ensuite c’est un problème pour ceux qui ne jouent pas. Il y a toujours des éléments pour et contre. Nous devons être prêt à affronter au mieux l’adversaire. Evidemment que n’ayant plus les coupes, ils seront totalement concentrés sur le championnat. Ce que cela change entre Keita et Vainqueur ? Ce sont deux bons joueurs. L’un amène plus d’expérience et de qualités, l’autre plus de force et de fraîcheur, outre aux qualités de la jeunesse. Cependant les deux sont de bons joueurs. Si on peut réussir à changer la mentalité à Rome ? Nous voulons rejoindre des objectifs importants, la culture sportive, le mérite et le style. Moi je dois donner le bon exemple et ensuite je veux les joueurs les plus forts. Parfois il y a de la confusion sur les messages vraiment importants. Je vous montre une vidéo d’un comportement fou dans le sens positif (montrant une vidéo où l’on voit Salah faire un sprint défensif, alors que le score était de 4-0 contre Palerme, ndlr). Regardez Salah. Vous m’avez casser les c******* durant des années avec les bons comportements. En voila un. Il va récupérer un ballon alors qu’il a mis un doublé. Cela veut dire donner du coeur et avoir le bon comportement. Si tous les éléments de l’effectif font des choses similaires, nous ferons de grandes choses. Ce sont les bons comportements.

« Empoli a beaucoup de points et en mériterait plus »

Juste de viser la 3ème place, ou bien regarder plus haut ? Nous devons être concentré sur Empoli, parce que c’est une équipe qui joue bien, parmi les meilleures du championnat. Une équipe qui va jouer sur tous les terrains avec la même qualité et le style qu’ils mettent durant chaque match. Le mister Giampaolo a démontré qu’il est un très grand entraîneur. Empoli a beaucoup de points et peut-être qu’ils en mériteraient encore plus. Félicitations à cette équipe. Je suis lié de manière forte à Empoli, j’ai fini ma carrière de joueur là-bas et j’y ai démarré ma carrière d’entraîneur. Je suis très lié à certains joueurs mais surtout au président Corsi. Il a donné beaucoup au football, il est aidé de dirigeants très forts qui connaissent bien le football. Je suis content de les rencontrer demain et cela sera un adversaire très difficile. Ils jouent bien, courent bien, ont une qualité extraordinaire. Si vous les analysez durant 5 matchs, vous verrez leurs vrais qualités. Dzeko ? Il est fondamental car il est complet : outre avoir de la qualité, cette équipe avec lui a du physique et de la force pour marquer. Selon moi il est sur le bon chemin et les coéquipiers le trouvent mieux. Je vous ai fait voir une vidéo, mais avant nous avons fait une séance vidéos avec le groupe et nous l’avons commenté. Sur le premier but de Salah, Dzeko fait un très bon travail, et non pas involontairement comme l’a dit le journaliste après le match. C’est un grand but. Le sacrifice est plus difficile à montrer. Pjanic peut jouer plus haut ? Il peut le faire, même si Miralem est quelqu’un qui aime venir prendre le ballon et partir balle au pied. S’il est plus haut, il devient un point de référence plus facile. Regardez Messi, il demande le ballon, te l’a redonne, te l’a rejoue, prend la profondeur, cependant la chose importante est qu’il ne donne pas de point fixe à l’adversaire. Mais c’est Messi, le plus fort de tous, cependant il aime venir toucher le ballons plus bas, on se sent plus impliqué dans le jeu en touchant plus le ballon. Si quelqu’un prend du temps, cela est plus compliqué de faire la passage. Si le ballon voyage à la recherche de joueurs à l’arrêt, cela devient plus difficile ».

.

Du côté de Trigoria

Le début de saison se montre bon, avec un bilan de 14 victoires, 8 nuls et 4 défaites (pour 52 buts marqués et 27 encaissés). A l’extérieur, le bilan s’améliore avec 5 victoires (Frosinone, Palermo, Fiorentina, Sassuolo, Carpi), 5 nuls (Bologne, Torino, Napoli, Chievo) et 3 défaites (Sampdoria, Inter, Juventus). Alors que la Louve restait sur 9 matchs de suite, avec une seule victoire (ainsi que 2 défaites et 6 nuls), la série s’est inversée. En effet, les hommes de Luciano Spalletti reste sur 5 victoires de suite, et espère obtenir un troisième succès consécutif à l’extérieur. Chose qui n’est jusqu’ici jamais arrivé cette saison. Avant Sassuolo, la Roma restait sur 6 déplacements de suite sans la moindre victoire (dont 2 défaites et 4 nuls). Jouant le samedi à 18h, un succès permettrait de récupérer la 3ème place, avant le match Fiorentina-Napoli de lundi soir.

Pour cette 27ème journée de Serie A, le mister toscan peut compter sur un groupe au quasi complet, puisque seuls Gyomber, De Rossi et Uçan (fiévreux) manquent à l’appel. Strootman est de nouveau appelé, après avoir joué 15 minutes le week-end passé, pendant que Totti revient suite à son exclusion contre Palerme. Concernant la compo de départ, Salah et Perotti devrait être associé à Dzeko en attaque, pendant que Nainggolan et Pjanic ont quasiment le poste assuré au milieu. Reste donc un maillot de titulaire à distribuer. En défense, ballottage à droite entre Maicon et Florenzi, pendant que le reste ne bougera pas.

Les convoqués de Luciano Spalletti face à Empoli

.

L’adversaire du jour

Pour sa deuxième saison de suite en Serie A, Empoli réalise un très bel exercice jusqu’ici. Fixé à la 10ème place du classement, à 4 points de Sassuolo (7ème), le bilan est de 9 victoires, 7 nuls et 10 défaites. Soit 34 points. Empoli est la 9ème meilleure attaque avec 32 buts marqués, et la 14ème moins bonne défense avec 37 buts encaissés. A domicile, le bilan n’est pas des meilleurs (contrairement à la saison dernière, avec un bilan de 4 victoires, 3 nuls et 5 défaites (15 buts marqués et 15 encaissés). La série en cours est cependant négative pour les toscans, avec 7 matchs sans la moindre victoire (dont 3 défaites et 4 nuls). La dernière victoire, sur la pelouse du Torino, remonte au 10 janvier dernier. Il faut remonter au 13 décembre, face à Carpi, pour trouver trace d’un succès à domicile. Suite à ce match, s’en est suivi 4 matchs à la maison sans la moindre victoire, avec des défaites contre l’Inter et Frosione, ainsi que des nuls contre l’Udinese et le Milan AC.

Sur le mercato estival, certains joueurs cadres sont partis comme Valdifiori, Hysaj (Napoli), Rugani (Juventus), Vecino et Sepe (Fiorentina). Côté arrivée, on notera Skorupski, Paredes (AS Roma), Costa (Parma) et Livaja (Rubin). Lors de ce mercato de janvier, Ariaudo (Sassuolo) est arrivé, pendant que Barba (formé à la Roma) est lui parti (à Stuttgart).

Pour ce samedi, le mister Giampaolo devrait aligner un 4-3-1-2. Il devrait faire avec deux absences extrêmement importantes : le défenseur Tonelli (suivi par la Roma et Naples sur le mercato), ainsi que son meneur de jeu Saponara (lui aussi suivi par les meilleurs clubs italiens). Paredes aura encore plus d’importance au sein du milieu de terrain, comme le polonais Zielinski. Attention au vétéran Maccarone en attaque. Skorupski devra également être fort dans sa cage.

Les équipes probables de l’AS Roma et Empoli

.

Les dernières confrontations

2014/2015: Empoli 0-1 AS Roma (autogol)
2007/2008: Empoli 2-2 AS Roma (Giuly, Brighi)
2006/2007: Empoli 1-0 AS Roma
2005/2006: Empoli 1-0 AS Roma
2003/2004: Empoli 0-2 AS Roma (Totti x2)
2002/2003: Empoli 1-3 AS Roma (Emerson, Candela, Tommasi)

Sur le terrain d’Empoli, la Louve possède un bilan équilibré avec 3 victoires, 1 nul et 2 défaites. Cependant, les romanisti n’y ont gagné qu’une seule fois lors des 12 dernières années (en 4 confrontations, avec 1 nul et 2 défaites). A noter que Totti, auteur d’un doublé lors de la saison 2003/2004, est le seul joueur giallorosso en activité à avoir marqué sur cette pelouse.

.

L’arbitre du match

L’arbitre de la rencontre sera Mr Andrea Gervasoni. Cet arbitre a dirigé à 14 reprises l’AS Roma pour un bilan de 10 victoires (dont les victoires sur la pelouse de l’Atalanta (2-1) et Empoli (1-0) la saison passée, ainsi qu’à Frosinone (0-2) et à l’Olimpico contre le Genoa (2-0) cette saison), 3 nuls (3-3 face à Livorno en 2010, et le 1-1 face au Hellas Verona la saison dernière) et 1 défaite (contre le Genoa en 2011/2012, sur le score de 4-3 après avoir mené 0-3). Il avait notamment expulsé Totti face à Lecce lors de l’altercation avec Oliveira, et a également mis un carton rouge à Dzeko lors du dernier match de 2015. Gervasoni a sifflé 4 penalties en faveur de la Louve, et 3 contre.

Twitter: @Romanista35