Nela parle de l’AS Roma et de ce que cela représente pour les tifosi romanisti

0
255

Sebino Nela, ex-défenseur de l’AS Roma et actuel dirigeant de l’équipe féminine giallorossa, s’est exprimé au Corriere dello Sport :

« Fonseca ? Il a du travailler entre mille difficultés. Il a besoin d’une autre saison pour bien comprendre quoi faire. Pour l’heure, je mets mon jugement en suspens. J’aimerais le voir plus influer sur les choix du mercato. Equipe en manque de personnalité ou en manque de talent ? Le maillot de la Roma pèse très lourd, je ne sais pas combien il a de kilos. Rome est l’équipe du peuple et le tifoso n’est pas stupide. Il ne demande pas le scudetto, mais il se reconnait en ceux qui donnent tout pour la cause. Ils ont aimé des joueurs qui avaient deux pieds carrés, mais qui mettaient leur coeur. Zaniolo peut-être la nouvelle identification du tifoso romanista ? Je ne peux pas me mettre dans leur tête. Mais il plait à tous : sa course facile, son physique, ses cheveux. Je dis seulement que je voudrais l’amener un jour à Trastevere, dans une boucherie de Testaccio, à lui faire respirer les entrailles de Rome. Le joueur qui a le plus incarné les entrailles de Rome ? Daniele De Rossi. Une fois je l’ai vu pleurer à la TV, ça m’a touché et je lui ai envoyé un message. Un an et demi de dirigeant de l’AS Roma féminine ? Je suis heureux de ce poste. Avec les joueuses j’ai un très beau rapport. Avoir deux filles, une de 27 et l’autre de 25 ans aide. Ce qui m’a surpris ? La très grande préparation, l’énorme application. Elles ont un statut d’amateur, mais elles sont professionnelles dans la tête ».