Ne pas perdre la tête à Verone

Dans la douleur, l’AS Roma a su faire oublier sa défaite face au Napoli (3ème de la saison), en s’imposant sur le score de 3-2 contre l’Udinese. L’ambition est donc de retrouver la victoire en déplacement, chez le Chievo qui cherche à sauver sa peau parmi l’élite. Garcia va notamment récupérer Maicon, et de nouveau pouvoir compter sur son Capitano Totti.

.

La conférence de Rudi Garcia

« J’espère voir Totti au Mondial, pas de cas Ljajic »

« Si l’élimination de l’Europa League du Napoli peut avoir une incidence sur la deuxième place ? Il y a toujours un côté positif et un négatif. Si ça arrive à mon équipe, le côté négatif est d’avoir perdu et d’être éliminé. C’est toujours négatif de ne pas passer le tour en jouant à domicile le retour. Le côté positif est d’avoir moins de match. Je peux dire ça, ça fait quand cela arrive, mais ça n’arrivera pas. Totti a re-ouvert les portes à la Nazionale. Ce que j’en pense, si j’en serais heureux ? C’est simple, j’aimerais énormément pour lui. S’il va au Brésil, c’est vraiment quelque chose de beau pour lui et la Roma. Ce qui compte c’est qu’il ait joué contre l’Udinese, qu’il aille bien physiquement. Puis le sélectionneur fera ses choix, seul lui peut décider. Comment Ljajic peut s’en sortir ? Il n’y a pas de cas Ljajic, tous les joueurs de l’effectif sont importants, Adem a déjà montré qu’il est décisif. Il y a des choix à faire devant, mais aussi sur le module de jeu. Ce qui compte c’est que chacun se sente important. Je l’ai montré au début, c’est pas juste pour dire de belles choses, je suis convaincu que tous sont importants, c’est facile de le dire alors qu’on va enchaîner 5 matchs en 2 semaines. 

« La Champions League par la grande porte, j’espère être le mister du nouveau stade »

L’objectif initial était le retour en Europa, puis la Champions. Dans mon livre je parle d’un tour préliminaire avec Lille à la fin duquel l’équipe avait l’impression d’avoir fini la saison. Si j’ai peur de la même chose avec la Roma ? Je n’aime pas parlé de ça, ça n’arrivera pas. On ira directement en Champions. Si cela arrive j’aurais l’avantage de l’avoir déjà vécu. C’est sûr que mon expérience pourra servir. Gervinho ne fait pas de rotation. Si ça en pénalise un autre ? Ce qui compte ce sont les résultats, les stats. Si un joueur est décisif ou pas. Pour un attaquant : marquer, faire une assist ou participer à l’action. Sur ce plan je peux dire qu’il faut voir le profil du joueur, si j’ai la chance d’avoir deux fois le même profil, qui peut passer en un contre un et prendre la profondeur, ou deux points centrales, je peux faire des choix. Quand j’en ai qu’un cela me semble normal, si les choses marchent, on ne change pas. Mais il faut faire attention au physique, ce qui se voit plus tous les jours que match par match. Je pense seulement à gagner, après le Chievo on verra pour le Torino. Comment est la condition physique de Totti et comment il sera gérer ? Vous l’avez tous vu, il Capitano est de retour en grande forme, physique et mental. Il veut toujours jouer, on verra avec lui. Je ne vous apprends rien si je dis qu’il ne peut pas jouer les 5 matchs 90 minutes. C’est facile à savoir, puis on verra. Il faudra d’abord bien jouer et gagner contre le Chievo. Si je pense être l’entraîneur de la Roma lors de ces débuts dans le nouveau stade ? Je l’espère mais ça ne dépend pas que de l’entraîneur. Je suis quelqu’un qui a toujours la valise prête, tout peut arriver. Je suis très bien ici, mais on verra. On parlait de Lille, c’est ce que j’ai eu, entrer dans le nouveau stade de Lille après 5 ans. 

« Florenzi peut jouer au milieu, Totti-Destro complémentaires »

Florenzi ne joue jamais au milieu. Si vu les absences il pourrait y jouer ? Oui il peut y jouer. C’est aussi une de mes décisions, celle de le garder frais car il y a du besoin au milieu, c’est plus simple pour lui d’entrer en cours de match plutôt que de débuter. C’est un paramètre que je prends en compte. On a pas encore Daniele, on doit trouver des solutions même si Luca Mazzitelli grandit et je pense qu’il est prêt à entrer. Il est probable que la Roma soit en Champions League. Si d’apres moi Balotelli est da Roma? Aujourd’hui je pense avoir déjà tout dit sur le mercato. Ce n’est pas le moment, on a une saison à finir. Je veux tout le monde concentrer sur ça. Je en ressens pas le besoin de parler des achats ou des joueurs de la Roma qui s’en vont, pour le moment je trouve pas utile, dirons-nous. Il y a beaucoup de bons joueurs, mais il y a de bons joueurs à la Roma. Si Romagnoli est maintenant un terzino ou s’il est une alternative au centre ? Ce qui compte c’est ce qu’on sait et ce qu’on pense savoir d’Alessio. C’est un central bien sûr, mais polyvalent, intelligent, avec une maturité importante pour son âge. Il est entré sereinement, a bien joué dans un rôle où il doit encore apprendre. C’est facile de dire que quand il joue terzino on est plus fort en défense mais moins en attaque, ce n’est pas son profil d’apporter offensivement, mais on est plus dangereux de la tête. Totti et Destro n’ont pas beaucoup joué ensemble. Si ça peut être une solution à adopter ? C’est une solution qui a bien marché lors du dernier match. Cela Dépend de la force et faiblesse de l’adversaire. On sait qu’ils peuvent marquer, on a aussi un joueur qui peut faire des assists et jouer pour l’équipe. Le problème peut être quand les deux commencent, de ne pas avoir d’attaquant axial sur le banc. Si les deux sont fatigués ça peut être un problème. Je dois réfléchir sur ça.

 

Du côté de Trigoria

Après sa défaite sur la pelouse du Napoli, l’AS Roma a (comme cela avait déjà été le cas suite aux deux premières défaites) su réagir, en l’emportant à domicile sur le score de 3-2. Si l’attaque s’est retrouvé, notamment avec le retour de Totti, le mister a probablement travailler l’aspect défensif durant cette semaine. Il faudra notamment réussir à trouver la bonne alchimie au milieu de terrain, encore amputé de De Rossi et Strootman. La Louve se déplace sur une pelouse qui, malgré les deux dernières saisons, lui réussit généralement bien. Garcia pourra notamment compter sur le retour de Maicon pour apporter de la puissance physique dans son couloir droit. Il s’agira aussi du premier match d’une série de 5 rencontres en l’espaces d’environ 15 jours. Il faudra donc gérer l’effectif, tout en ayant comme seul objectif les trois points à chaque rencontre. Il faudra notamment renouer avec la victoire en déplacement, chose qui avait été faite sur cette même pelouse face au Hellas (3-1). En effet la dernière victoire face à Bologne avait inquiété tant la prestation fût médiocre. Il sera donc important de gagner, pour mettre la pression sur le Napoli qui affrontera le lendemain la Fiorentina sur sa pelouse.

Rudi Garcia a livré sa liste officielle de convoqués pour la 29ème journée de Serie A, qui se jouera samedi à 20h45 face au Chievo. Le mister français a appelé 22 joueurs. Parmi les absents on retrouve Federico Balzaretti, Kevin Strootman (blessés), et Daniele De Rossi (suspendu). Maicon fait son retour de suspension, tandis que Luca Mazzitelli (Primavera) est de nouveau appelé.

Concernant le onze de départ, De Sanctis gardera logiquement la cage. La défense centrale sera de nouveau guidé par Benatia et Castan, avec Maicon à droite et Dodo à gauche. Taddei devrait être de nouveau proposé devant la défense, avec Nainggolan et Pjanic à ses côtés. Destro devrait évoluer en pointe, avec Florenzi et Gervinho pour l’entourer.

.

L’adversaire du jour

La situation devient de plus en plus compliqué pour le Chievo, qui se retrouve aujourd’hui à un petit point de la zone de relégation, et un bilan de 6 victoires, 6 nuls et 16 défaites cette saison. Si les gialloblu possèdent la 9ème pire défense, ils possèdent surtout la seconde pire meilleure attaque. Ce bilan est légèrement mieux à domicile avec 4 victoires, 2 nuls et 7 défaites. Mais la forme du moment n’est pas vraiment en leur faveur. En effet, sur les 13 derniers matchs de Serie A on retrouve 2 victoires, 3 nuls (notamment sur la pelouse du Napoli et de l’Inter) et surtout 8 défaites. Pour nuancer la chose, ces 2 victoires ont été obtenu durant les deux dernières rencontre à la maison (contre Catane et le Chievo). Juste avant cela, le Chievo avait perdu ces 2 matchs précédents à domicile, face à Parma et la Lazio.

Sur le mercato, le Chievo n’a pas forcément perdu beaucoup de joueurs cadres, si ce n’est Ujkani et Acerbi. Cependant quelques jeunes talents sont partis voler sous d’autres cieux : Andreolli (Inter), Stoian et Cofie (Genoa). Niveau arrivé pas de noms reluisant à retenir non plus. Seul Radovanovic (Atalanta) et Estigarribia (passé par la Juventus) semblent sortir du lot. Plusieurs joueurs, dans le domaine offensif, on fait leur arrivé durant le mois de janvier : le nigérian Obinna, le roumain Stoian (en copropriété avec la Roma) et l’argentin Paredes (prêté par la Louve).

L’équipe sera composé demain de Agazzi dans la cage. La défense sera constitué par une ligne à quatre avec Frey, Dainelli, Cesar et Rubin. Le milieu à trois sera composé de Radovanovic, Rigoni et Guarente. Devant, Paloschi sera en pointe, soutenu par Obinna et Stoian.

.

Les dernières confrontations

2001/2002: Chievo 0-3 AS Roma (Emerson, Samuel, Tommasi)
2002/2003: Chievo 0-0 AS Roma
2003/2004: Chievo 0-3 AS Roma (Totti, Mancini, Cassano)
2004/2005: Chievo 2-2 AS Roma (Montella, Montella)
2005/2006: Chievo 4-4- AS Roma (De Rossi x2, Mancini, Taddei)
2006/2007: Chievo 2-2 AS Roma (Totti x2)
2008/2009: Chievo 0-1 AS Roma (Menez)
2009/2010: Chievo 0-2 AS Roma (Vucinic, De Rossi)
2010/2011: Chievo 2-2 AS Roma (Simplicio, Simplicio)
2011/2012: Chievo 0-0 AS Roma
2012/2013: Chievo 1-0 AS Roma

Le terrain du Chievo est un terrain ami, puisque l’AS Roma n’y a perdu qu’une seule fois de ses 11 dernières années. Cependant le bilan est peu glorieux puisqu’on y retrouve également 4 victoires et surtout 6 matchs nuls, dont 2 sur ces 3 dernières années. Si la Louve marque régulièrement là-bas, elle n’y a plus trouvé le chemin des filets depuis trois saisons, et un doublé de Simplicio. A noter que sur les 8 dernières confrontations, on retrouve 3 buts de Totti mais également de De Rossi.

.

Le duel du match

Albert Paloschi / Mattia Destro : Un duel de jeunes attaquants. Le premier a fêté ses 24 ans en janvier, tandis que le second a soufflé ses 23 bougies cette semaine. Ces deux « bombers » se sont souvent retrouvés ensembles en sélection de jeune, et notamment lors de l’Euro U21 l’été passé, où ils faisaient tout deux parti du groupe du sélectionneur Mangia. Depuis cela, les internationaux italiens réalisent un début de saison plus qu’intéressant, avec 8 buts en 25 matchs pour Paloschi et 7 buts en 13 matchs pour Destro. A tel point que ce dernier a été appelé par Prandelli face à l’Espagne, et postule pour obtenir un billet direction le Mondial. Sans forcément faire de bruit, l’attaquant du Chievo en est déjà à 64 buts en Serie A, même si son explosion tarde encore à arriver. Le buteur de l’AS Roma en est lui à 27 buts parmi l’élite, mais semble plus proche de passer un cap.
Un autre duel à suivre sera entre Adrian Stoian et Alessandro Florenzi. Deux classe 91 qui ont fait leurs gammes ensembles du côté de la Primavera giallorossa. Leur destin s’est ensuite éloigné l’un de l’autre, et se retrouveront demain sur la pelouse. Si Ale’ est le seul joueur à avoir disputé chacune des rencontres depuis le début de saison, le roumain appartient lui toujours au club romanisti, puisqu’il est en copropriété avec les gialloblu.

.

L’arbitre du match

L’arbitre de la rencontre sera Mr Paolo Mazzoleni. Cet arbitre a dirigé à 11 reprises l’AS Roma pour un bilan de 6 victoires, 4 nuls et 1 seule défaite. C’est la seconde fois qu’il arbitre la Louve cette saison, puisqu’il a déjà arbitré les giallorossi au stade Bentegodi face au Hellas Verona début 2014 (victoire 3-1). Contrairement à l’an passé où il a dirigé les nuls contre la Sampdoria et la Lazio (1-1), et les victoires à Sienne (1-3) et Fiorentina (0-1). Fait étonnant, Totti marque très souvent avec cet arbitre. Il a en effet scoré à 9 reprises en 9 matchs joués.

Côté Chievo, on retrouve un bilan de 4 victoires, 6 nuls et 5 défaites (en 15 rencontres).

.

Les équipes probables

AS Roma (4-3-3):
De Sanctis
Maicon-Benatia-Castan-Dodo
Nainggolan-Taddei-Pjanic
Florenzi-Destro-Gervinho

Remplaçants: Skorupski, Lobont, Jedvaj, Toloi, Torosidis, Romagnoli, Bastos, Mazzitelli, Ricci, Ljajic, Totti.
Blessé(s): Balzaretti, Strootman
Suspendu: De Rossi (3 matchs)

Udinese (4-2-3-1): Agazzi; Frey, Dainelli, Cesar, Rubin; Radovanovic, Rigoni, Guarente; Stoian, Paloschi, Obinna.