Site AS ROMA

Ne pas perdre de terrain à la Lazio

Après une défaite dans les ultimes instant face à l’Inter, et un « cadeau » de la Lazio qui n’a pu mieux faire qu’un 1-1 face au Chievo, l’AS Roma n’a d’autre choix que d’aller gagner à Sassuolo pour se relancer dans ce sprint final à cette lutte pour la deuxième place. Attention au Napoli qui reste en embuscade.

.

La conférence de presse de Garcia.

« J’ai vu beaucoup de bonnes choses contre l’Inter »

« Ce que je retiens de l’Inter et que je veux revoir contre Sassuolo ? Beaucoup de choses, parce que pour moi nous avons fait un bon match. Il faut cependant améliorer l’efficacité, comme déjà dis le match d’avant, dans la zone de vérité : dans notre surface et celle adverse. Si nous jouons ainsi, nous gagnerons. Je pense qu’on a plus d’opportunités de gagner en jouant bien. Pour moi c’était un match intéressant. In questo momento siamo terzi. S’il y a la conscience du vestiaire que la 2ème place ne dépend que de nous ? J’espère que oui. Nous le savons, nous savons quoi faire. Il faut seulement se concentrer sur le match de demain, nous voulons les 3 points, et c’est ainsi qu’on ira de l’avant pour obtenir ce que nous voulons : nous qualifier pour la Champions. Si je reproposerais le 4-3-1-2 avec Pjanic derrière les deux pointes ? C’est une possibilité, autant en cours de jeu qu’en fin de match. Nous savons que Sassuolo n’a pas le même système de jeu que l’Inter. Notre objectif est de choisir le système de jeu pour gagner le match, pour avoir les occasions, pour jouer un jeu qui donne des problèmes à l’adversaire et qui permet de résoudre les problèmes que donnent l’adversaire. Nous le verrons demain. La condition physique de Keita, Holebas et Pjanic ? Pjanic va très bien, Keita aussi. Nous lui avons donné un programme spécifique car lors des 10 dernières minutes il a ressenti une petite douleur au genou, mais nous l’avons bien traité, et aujourd’hui il s’est entraîné à 100%. Pour Holebas, ce n’est pas ainsi, il ne sera pas convoqué parce qu’il a une douleur à l’adducteur et c’est mieux de ne pas prendre de risque, surtout parce que j’ai des solutions. Qui le remplacera ? Vous pensez vraiment que je vais vous répondre. Nous jouerons avec un latéral gauche, cela est certain. Mais je peux mettre Balzaretti, Cole, Torosidis, ou même quelqu’un d’autre.

« Même s’il manque un match, Totti restera toujours très important »

Si j’attends demain une prestation d’orgueil durant 90 minutes ? Oui, mais on le fait déjà. On a tout donné face à l’Inter. Vous parlez d’erreurs, et cette chose est importante. Au contraire du match aller, demain on ne doit pas faire de cadeau à l’adversaire, ça serait important : être solide et ne pas faire de cadeaux. Et évidemment avoir un joueur qui amène des occasions, mais pas seulement cela. Un jeu qui fait être réalise devant pour pouvoir marquer, parce que pour gagner évidemment il faut marquer. Sabatini a dit que seul Totti décidera de son futur ? Il faut alors le demander à la societa, c’est Sabatini qui peut vous donner les détails. Moi j’ai un match à gérer demain, et je sais que le capitano est un joueur très important pour nous. Ce n’est pas parce qu’il est sorti rapidement au dernier match qu’il ne nous obtiendra pas à obtenir ce que nous voulons tous, lui le premier : la qualification en Champions League. Je ne parle pas seulement de Totti, mais de tous les autres joueurs et de tous le staff, moi le premier. Nous ferons les comptes et le bilan à la fin de saison, mais aujourd’hui il faut parler de aujourd’hui. Je ne veux pas de distraction, je veux de la concentration. Pjanic a parlé après l’Inter de changer le niveau de l’attitude ? L’équipe s’entraîne très bien. Je pense que la chose que Miralem a voulu dire est que durant les 6 derniers matchs, surtout celui de demain, il faut tout donner, être plus efficaces. Cela me plaît car cela veut dire que Pjanic est revenu. J’espère que sa blessure, qui durait depuis 4 mois et qui l’a empêché de jouer à 100%, soit derrière lui, et que maintenant l’envie de Miralem, celle qu’il a démontré après le match parce qu’il était déçu du résultat, soit pour lui et ses coéquipiers de tout donner sur le terrain, mais pas seulement : d’utiliser sa tête, mais aussi le caractère et l’orgueil. Pas le Gervinho de la saison passée ? On ne va pas faire le bilan de la saison de Gervinho, la chose qui compte est de regarder en avant. Moi je fonctionne toujours ainsi. Cela ne sert à rien de regarder les choses bien faites ou celles mal faites, parce que même s’il avait fait très bien alors il devrait continuer à le faire, surtout dès demain. Mais je ne parle pas seulement de Gervinho, mais de tous mes attaquants, ils peuvent et doivent faire mieux évidemment, faire des buts et des passes décisives. La meilleure réponse vient toujours du terrain, la réponse peut déjà être donné demain et durant les 6 derniers matchs. C’est ce que j’attends d’eux.

« Je suis opposé à la mise au vert, concernant Doumbia on a « fouillé dans les poubelles »

Comme Montella je ne crois pas aux mises au vert ? Si le choix de ne pas le faire est le mien ? Tous les décisions sont miennes. Moi je parle aussi avec mes adjoints, parce que nous sommes un groupe, mais toutes les décisions sur le groupes sont miennes. Nous pouvons les frustrer ou les faire dormir nus pendant deux nuits, mais à quoi ça sert ? Vous citez un exemple qui marche (cf le Napoli, ndlr), mais je peux vous en donner 10 qui ne marchent pas. Le « ritiro » est ma décision. Si nous gagnons alors on fait bien, si on gagne pas alors on a fait mal, c’est la règle. La vidéo sortie sur Doumbia ? Ce pseudo-tifoso qui a filmé son échauffement était où quand durant les 15 minutes de la mi-temps Doumbia s’est échauffé pour être prêt à rentrer ? Quand je dis à un joueur de s’arrêter parce qu’un autre va entrer, et cela a été Iturbe, c’est normal qu’il s’arrête. Comme vous dites, cela est « fouiller dans la poubelle ». Doumbia est impatient de jouer et marquer, c’est son attitude et l’unique chose que j’attends de lui. Si je vais mettre Skorupski car on joue tous les trois jours ? Bonne question, Morgan De Sanctis jouera demain. On arrive à la fin de saison, Morgan va bien, il n’y a pas besoin de changer. Si je me sens de dire « ma Roma sera en Champions League », comme j’ai dis en une autre période qu’on serait champion ? Notre objectif n’est pas de défendre la 3ème place. On est à un point de la deuxième. Notre objectif est de se qualifier pour la Champions et c’est mieux en étant second. Je ne me rappelle pas ce que j’avais dit sur celui qui me reparlera de cette phrase du scudetto, donc je me comporte en personne éduquée, mais je suis serein et tranquille, je pensais que vous aviez compris que j’étais motivé et déterminé. Jusqu’à la dernière seconde de la saison je lutterai avec qui croit à la Roma, croit en cette équipe et moi le premier je crois en ces garçons. Si le fait de donner plus de responsabilités aux joueurs n’a pas amené le groupe à moins suivre mes règles ? C’est toujours facile de parler après, de parler quand les résultats ne vont pas. Je ne suis pas une personne qui tombe dans le pessimisme après une défaite, je pense toujours positivement. La seule réponse qu’on peut donner c’est mercredi, vous pouvez extrapoler comme vous voulez, ça ne change rien pour moi. L’unique objectif est de gagner demain, on peut parler de toute la saison mais je n’ai pas une seconde à perdre avec ça. Moi je dois juste préparer le match de demain, on joue notre match demain, on gagne et on continue ainsi, car c’est ce que l’on doit faire ».

.

.

Du côté de Trigoria

Depuis le début de saison en championnat, le bilan est de 15 victoires, 13 nuls et 4 défaites (43 buts marqués et 25 encaissés). Si la Louve restait à l’extérieur sur une série de 13 matchs (6 victoires et 7 nuls) sans la moindre défaite (dont 5 victoires et 5 nuls en championnat), le revers face à l’Inter a remis en cause les certitudes du mister Garcia loin de ses bases. L’objectif est donc clair : retrouver le succès en déplacement, manquant depuis Cesena. Juste avant ce match était arrivé les deux défaites face à la Sampdoria (2-0) et la Fiorentina en Europa League (3-0). En espérant donc que la défaite à San Siro est autant d’effets positifs pour ce déplacement à Sassuolo. A noter qu’une fois ce match passé, la Roma disputera 4 de ses 5 derniers matchs à l’Olimpico (dont le derby), et avec comme seul match à l’extérieur le déplacement face au Milan AC.e ses bases.

Rudi Garcia a révélé la liste des 24 joueurs qui ont été convoqué pour cette 33ème journée de Serie A, qui se jouera ce mercredi à 20h45 contre Sassuolo (BeiN Sports Max 5). L’infirmerie se vide petit à petit, puisque outre Kevin Strootman (genou, saison finie) et Maicon (genou), seuls Leandro Castan et Jose Holebas sont encore absents. Le latéral gauche grec est remplacé numériquement par Davide Astori, de retour de suspension.

Concernant le onze de départ, De Sanctis gardera de nouveau la cage giallorossa. La défense centrale sera composé de Astori et Manolas, tandis que les couloirs seront pris par Torosidis et Cole. De Rossi évoluera juste devant la défense, avec Nainggolan et Keita autour de lui. Devant, Pjanic devrait évoluer en meneur de jeu pour soutenir un duo composé de Ibarbo et Ljajic.

.

L’adversaire du jour

Avec 12 points d’avance sur le premier reléguable, Cagliari, à 6 matchs de la fin (18 points à prendre), Sassuolo pourrait quasiment assurer son maintien ce mercredi, et donc disputer une troisième saison consécutive en Serie A. Les hommes du mister Di Francesco pointent à la 15ème place, avec 36 points, pour un bilan de 8 victoires, 12 nuls et 12 défaites (pour 39 buts marqués et 49 buts encaissés). Mais les neroverde possèdent un bilan bien meilleur à domicile, avec 5 victoires, 7 nuls et seulement 3 défaites (Napoli, Fiorentina, Lazio) pour 19 buts marqués et 16 encaissés. Si rien ne va dernièrement en déplacement (5 défaites de suite), Sassuolo est sur une bonne série à domicile avec 3 matchs sans défaite (dont 2 victoires contre Parme et le Chievo, et un nul contre le Torino. Cependant, le revers contre Verona le week-end passé, à 11 contre 10 durant toute la rencontre, a pu laisser des traces.

Sur le mercato, l’effectif de Sassuolo a finalement peu bougé, mais a cependant connu plus de départs que d’arrivées. Exit notamment Rosi (Genoa), Kurtic (Fiorentina), Marrone (Juventus), Farias (Cagliari), Sanabria (AS Roma) ou encore Ziegler (fin de contrat). En compensation des joueurs d’expérience ont fait leur arrivée avec Peluso (Juventus), Vrsaljko (Genoa), Taider (Southampton) ou encore Consigli (Atalanta). Lors de ce mercato d’hiver, seul Lazarevic est arrivé (Chievo), pendant que Pavoletti et Ariaudo (Genoa) sont partis.

Concernant le onze de départ, Consigli gardera la cage neroverde. La défense à 3 sera composé de Cannavaro, Acerbi et Peluso. Le milieu sera constitué de Biondini et Missiroli dans l’axe, avec Longhi et Lazarevic dans les couloirs. Enfin, Zaza évoluera en pointe, soutenu par Sansone et Floro Flores.
Le mister Di Francesco devrait faire avec de nombreux absents, notamment en défense : Vrsaljko, Terranova, Antei, Natali. Mais aussi les milieux Magnanelli et Gazzola. Enfin, l’attaquant Berardi est lui suspendu.

.

Le joueur à suivre

Simone Zaza : L’attaquant de Sassuolo surfe sur une grande forme actuel avec son club, mais aussi avec la sélection d’Italie. En effet, le buteur neroverde est déjà proche d’égaler son total de la saison passée : 9 buts en 33 matchs lors de la saison 2013/2014 et 8 buts en 24 matchs durant cette saison actuelle. C’est notamment son binome avec Berard qui fonctionne bien, dont ce dernier sera absent ce mercredi contre l’AS Roma. Mais c’est la saison précédente qu’il avait littéralement explosé, lors de son passage à Ascoli, où il inscrit 18 buts en 35 matchs de Serie B. S’il ne possède pas des stats exceptionnelles en Serie A, cela lui a valu de taper dans l’oeil du mister Antonio Conte, qui l’a jusqu’ici fait jouer 5 sélections depuis le début de la saison (et 1 but). Formé du côté de l’Atalanta, Zaza est ensuite passé à la Sampdoria, où il n’y a joué que deux rencontres. Probablement que ces deux clubs s’en mordent les doigts aujourd’hui. Double-buteur à l’aller, l’attaquant de 23 ans devrait voler sous d’autres cieux la saison prochaine. Si la Juventus possède un droit de priorité, mais au vue des nombreuses pistes suivies par les bianconeri, Zaza pourrait bien devoir trouver une autre destination.

.

Les dernières confrontations

Dans l’histoire de la Serie A, ces équipes ne se sont affrontés qu’à trois reprises : Deux fois à l’Olimpico, avec le 1-1 de la saison passée et le 2-2 de cette saison (en ayant à chaque fois remonté le score). Ainsi que la victoire au Mapei Stadium la saison dernière, grâce à des buts de Destro et Bastos.

.

L’arbitre du match

L’arbitre de la rencontre sera Mr Paolo Mazzoleni. Cet arbitre a dirigé à 16 reprises l’AS Roma pour un bilan de 10 victoires, 5 nuls et 1 seule défaite. Cette arbitre a dirigé à trois reprises la Louve la saison passée, à chaque fois à l’extérieur : Deux fois à Vérone, pour des succès au stade Bentegodi, face au Hellas Verona (3-1) et face au Chievo (2-0), puis face à la Fiorentina (1-0). C’est la quatrième fois qu’il dirige les giallorossi cette saison, après la victoire (2-1) à Parma (grâce à des buts de Ljajic et Pjanic sur coup franc), et celle face à l’Inter à domicile (4-2, dont un but de Holebas et un doublé de Pjanic). Il a également dirigé le 0-0 sur la pelouse du Chievo. Fait étonnant, Totti marque très souvent avec cet arbitre. Il a en effet scoré à 9 reprises en 14 matchs joués. Cet arbitre a expulsé un joueur giallorosso, le gardien Doni lors de la réception du Chievo. Il a également sifflé 5 penalty en faveur de la Louve, contre un en faveur des adversaires.

.

Les équipes probables

AS Roma (4-3-3):
De Sanctis
Torosidisi-Manolas-Astori-Cole
Keita-De Rossi-Nainggolan
Pjanic

Ljajic-Ibarbo

Remplaçants: Skorupski, Lobont, Spolli, Mapou, Balzaretti, Paredes, Uçan, Florenzi, Verde, Totti, Iturbe.
Blessé(s): Castan, Strootman, Maicon, Holebas
Suspendu(s): /.

Sassuolo (3-4-3): Consigli; Cannavaro, Acerbi, Peluso; Lazarevic, Missiroli, Biondini, Longhi; Floro Flores, Zaza, Sansone.