Site AS ROMA

Ne pas cogiter trop longtemps

Malgré les deux victoires prometteuses face à l’Atalanta et le Genoa, l’AS Roma a de nouveau rechuté face à l’Udinese (malgré l’écart de 2 buts à la demi-heure de jeu). Un match qui arrive très vite, pour permettre d’oublier au plus rapidement la déconvenue de dimanche.


La forme du moment

Alors que l’AS Roma semblait avoir lancé définitivement sa saison suite aux 2 victoires face à l’Atalanta et au Genoa, puis à cette première demi-heure de folie face à l’Udinese (2-0), les giallorossi sont encore retombés dans leur travers avec cette remontée de trois buts face aux friuli. Une défaite qui, en plus de laisser des traces indélibiles au classement, risque de laisser également des traces mentales. Rien de mieux donc que de retrouver le terrain aussi rapidement, pour ne pas laisser le temps de cogiter. Une victoire sur le terrain de Parme pourrait donc permettre de repartir de l’avant, à 10 jours du derby très important. D’autant plus qu’en cas de victoire, les parmesans passeront devant les l’équipe de la Capitale. A noter enfin que les giallorossi sont désormais devenu, à égalité, la meilleure attaque et la pire défense de Série A.

Zdenek Zeman pourra compter sur un groupe quasiment au complet. En effet les seuls absents se nomment Lobont, Balzaretti et Taddei. Auquel il faut ajouter la suspension de Tachtsidis. Dodô fait sa deuxième apparition consécutive dans le groupe. Certains joueurs sont de nouveau écartés par choix techniques comme Nego, Guberti et Julio Sergio.

L’équipe devrait être composée ainsi : Stekelenburg gardera la cage giallorossa, tandis que sa défense devrait être constituée de gauche à droite de Dodô, Castan, Marquinhos et Piris. Au milieu Bradley gardera sa place de milieu axial, avec De Rossi et Florenzi à ses côtés. Osvaldo occupera l’axe de l’attaque, Totti sera à gauche et Lamela sera en charge du flanc droit.


L’adversaire du jour

Parme réussit un début de saison tout à fait honorable et plutôt prometteur. En effet les parmesans ont su parfaitement gérer l’après-Giovinco, reparti à la Juve pour une somme importante. Ils ont notamment pu compter sur le retour d’Amauri et des arrivées de Rosi, Ninis ou encore Belfodil. Il est également à souligner le très bon travail du mister Donadoni.

L’Udinese pointe, après 9 journées, à une intéressante 7ème place, à seulement 3 points des places européennes. Cela est notamment du aux 2 dernières victoires consécutives, face aux deux promus de la Sampdoria (domicile) et sur le terrain du Torino. Deux résultats bien venus, puisque les gialloblu restaient sur une série difficile de 3 matchs nuls et 2 défaites. Parme reste d’ailleurs pour l’heure invaincu sur son terrain, avec 2 victoires et 2 nuls (face au Milan et la Fiorentina).

L’équipe sera composée demain de Mirante; la défense sera constituée par Zaccardo, Palleta et Lucarelli; Le milieu à 5 sera composé de Rosi, Ninis, Valdes, Parolo et Bibiany. L’attaque sera emmenée Amauri, et Pabon qui tournera autour.


Les clés du match

Difficile de trouver des éléments clé à ressortir de ce match, tant il semble finalement que le principal ennemi de l’AS Roma soit elle-même. En effet les giallorossi devront montrer des progrès constant et croissant au niveau de l’animation défensive. Des automatismes devront se créer à grande vitesse pour éviter de nouvelles déconvenues. De leur côté, le duo Osvaldo-Lamela (très prolifique, avec 10 buts à eux deux) devra continuer sur sa lancée, et crucifier le gardien adverse. Il faudra cependant se méfier d’Amauri côté parmesan, qui semble reprendre du poil de la bête. Mais en soi, l’adversaire du soir ne semble rien avoir d’insurmontable, même si avec la Louve… tout est permis.


Les dernières confrontations

2000-2001: Parma-Roma 1-2 (Batistuta, Batistuta)
2001-2002: Parma-Roma 1-2 (Assunçao, Fuser)
2002-2003: Parma-Roma 3-0
2003-2004: Parma-Roma 1-4 (Cassano, Emerson, Totti, Mancini)
2004-2005: Parma-Roma 2-1 (Cassano)
2005-2006: Parma-Roma 0-3 (Mancini, Perrotta, Mancini)
2006-2007: Parma-Roma 0-4 (Montella, Perrotta, Rosi, Aquilani)
2007-2008: Parma-Roma 0-3 (Totti, Mancini, Totti)
2009-2010: Parma-Roma 1-2 (Totti, Taddei)
2010-2011: Parma-Roma 0-0
2011-2012: Parma-Roma 0-1 (Osvaldo)

Le terrain du Tardini est un des stades préférés de la Louve depuis le début du siècle. En effet, depuis la saison du dernier Scudetto giallorosso, le bilan est de 8 victoires, 2 défaites et 1 nul, pour les 11 derniers matchs. Mieux encore, lors des 6 derniers matchs, on retrouve 5 victoires et 1 nul.
On y notera que Francesco Totti aime également bien cette équipe, puisqu’il a marqué 5 fois sur le terrain de Parme (pour un total de 15 face au gialloblu). On précisera également que Donadoni n’a jamais gagné face à la Roma :

Le duel du match

José Ribeiro Dodô / Aleandro Rosi : Ce duel concerne deux joueurs qui risque de se croiser à plusieurs reprises sur l’ensemble du couloir gauche giallorosso, tant il s’agit de joueurs capable d’avaler les km à grande intensité. En effet la principale qualité de ses deux latéraux modernes est sans conteste leur apport dans l’aspect offensif, avec notamment une importante pointe de vitesse et une technique intéressante. Rosi est un ancien de la maison giallorossa. Passé tout jeune à la Lazio, ce tifoso romanista rejoint très vite le centre de formation de la Louve. Il y fera toutes ses gammes, avant de découvrir la Série A sous Spalletti. S’enchaineront ensuite de nombreux prêts au Chievo, Livourne et Sienne. Il reviendra alors avec Ranieri à la baguette de l’équipe. Rosi jouera peu, mais sera utilisé plus fréquemment avec Montella et Luis Enrique, repositionné à un poste d’arrière droit. Ses prestations moyennes ne lui permettront pas de continuer son aventure ici, malgré son envie de faire sa carrière dans sa ville natale. Il rebondit donc à Parme, où il réussit un début de saison très prometteur. En effet Rosi a déjà inscrit 2 buts, et talonne Amauri (3 buts) au classement des buteurs. Dodô a lui connu sa première titularisation dimanche, et espère bien confirmer son embelli lors de ce match. Le jeune latéral brésilien a montré des choses intéressantes, et pourrait être l’une des belles surprises de ses prochaines semaines.


L’arbitre du match

L’arbitre de la rencontre sera Mr Antonio Damato. Cet arbitre a dirigé à 16 reprises avec : 9 victoires, 5 défaites et 2 nuls. Cependant, la saison passée s’est conclue par trois défaites (face au 3-2, sur les terrains de la Fiorentina 3-0 et l’Atalanta 4-1). La dernière victoire remonte à la saison précédente, avec une victoire 2-1 sur le terrain de l’Udinese, avec une équipe giallorossa coaché par Montella.


Les équipes probables

AS Roma (4-3-3):
Stekelenburg
Piris-Marquinhos-Castan-Dodô

De Rossi-Bradley-Florenzi
Lamela-Osvaldo-Totti

Remplaçants: Goicoechea, Svedkauskas, Burdisso, Romagnoli, Marquinho, Perrotta, Pjanic, Nico Lopez, Destro.
Blessés: Lobont, Balzaretti, Taddei
Suspendu : Tachtsidis
Choix technique: Nego, Guberti, Julio Sergio, Tallo

Parma (3-5-2): Mirante; Zaccardo, Paletta, Lucarelli; Rosi, Ninis, Valdes, Parolo, Biabiany; Pabon, Amauri.