Montrer le vrai visage de la Roma

Jeudi à 20h45, l’AS Roma recevra le Slovan Bratislava lors du match retour de barrages en Europa League. Battu d’une courte tête au match aller par des slovaques plus affutés physiquement (1-0), les giallorossi devront montrer autre chose que leur terne prestation à Bratislava pour se hisser vers les phases de poule de la compétition européenne.

L’adversaire du jour

Le Slovan Bratislava, fondé en 1919, n’est pas le plus connu des clubs slovaques comparé à Kosice ou Zilna qui ont fait parler d’eux en Ligue des Champions dans un passé plus ou moins proche mais c’est assurément le club le plus en vue de cette petite nation slave. En effet, le club bleu ciel et blanc ont remporté ces 3 dernières années, deux championnats et deux coupes de Slovaquie. De jolies performances qui ne leur ont pour autant pas permis de disputer la Ligue des Champions, cet saison encore le Slovan a encore échoué lors du 2e tour préliminaire de la C1 en se faisant éliminer par les chypriotes de l’Apoel Nicosie (0-0, 0-2).

Cette mauvaise performance contraste avec le bon début de saison en championnat puisque les hommes de Vladimir Weiss (également sélectionneur de la Slovaquie) pointe déjà en tête après 6 journées avec 4 victoires, 1 nul pour une défaite. Leur dernier match a eu lieu dimanche dernier et le Slovan a concédé le nul sur sa pelouse (0-0)  face au Zlalte Moravce alors 2e. Lors de ce match, l’entraineur du Slovan, Vladimir Weiss, avait aligné sa meilleure formation donc pas de turn over programmé avant leur déplacement en Italie.

Du côté de Trigoria


Depuis le match aller, les bruits sur des possibles recrues (Osvaldo, Fernando, Kjaer…) continuent d’agiter les couloirs de Trigoria sans pour autant se conclure pour le moment en annonces officielles. S’il reste encore plus d’une semaine à Sabatini pour étoffer un effectif qui semble encore un poil juste avant d’affronter toutes les échéances de la saison 2011/2012, Luis Enrique devra composer son équipe sans ces renforts et en comptant sur les absents actuels. Tout comme le début de la Serie A, le mercato de la Roma s’annonce encore indécis. L’AS Roma pourra cependant compter sur le soutien du public (environ 40 000) et profiter d’un terrain plus grand et plus large pour augmenter sa domination.

Luis Enrique devra faire avec un groupe quasi-identique au match aller. En effet Juan, Greco et Pizarro ne reviendront que pour la seconde journée de championnat. Tout comme la suspension de De Rossi, qui purgera le deuxième de ses trois matchs. Quant à Borriello il est lui incertain.

Par le passé

Le Slovan Bratislava et l’AS Roma ne se sont jamais rencontrés auparavant avant cette année, excepté le match aller bien entendu.

Le duel

Maarteen Stekelenburg / Matus PUTNOCKY : Considéré comme un des tout meilleurs gardiens mondiaux, le nouveau portier de la Roma a raté ses débuts sous ses nouvelles couleurs en faisant une faute de main sur le but slovaque. Une erreur anormale chez ce gardien régulier et d’habitude sur dans ses prises de balle qui forcera les giallorossi à aller de l’avant dès le coup d’envoi jeudi à l’Olimpico. Pour se qualifier, les Romains devront tromper la vigilance de Putnocky, gardien titulaire du Slovan depuis 2009 après 3 saisons à Kosice, autre club phare du championnat de Slovaquie. Si son niveau peut nous paraitre inconnu, une grande performance de sa part pourrait mettre à mal la qualification de Louve pour les poules.

Les équipes probables

Roma (4-1-2-3) : Stekelenburg – Cicinho, Cassetti, Burdisso, Jose Angel – Viviani – Simplicio, Perrotta – Caprari, Totti, Bojan.

Slovan Bratislava (4-5-1) : Putnocky – Bagayoko, Dobrotka, Had, Cikos – Zofcak, Pauschek, Guédé, Kladrubsky, Stepanovsky – Sebo.

L’arbitre

Le match sera dirigé par le turc Halis Ozkahya (31 ans), arbitre international depuis janvier 2009 et qui a déjà arbitré deux matchs de Ligue des Champions cette saison : Zestafoni – Dacia et Shamrock Rovers – FC Copenhague.