Montrer enfin la « patte » Spalletti

Après deux matchs, Luciano Spalletti n’a toujours pas gagné la moindre rencontre. Si le revers sur la pelouse de la Juventus peut passer, le nul à la maison face au Hellas Verona n’est lui pas explicable. Il y a donc obligation de succès, ce samedi soir, pour le premier derby à l’Olimpico face à Frosinone.

.

La conférence de presse de Spalletti.

« El Shaarawy s’améliore à chaque entraînement ».

« Comment va El Shaarawy et peut-il jouer latéral gauche dans le 3-5-2 ? Il a le discours et la volonté de faire les choses à fond. Que dire à part qu’il apporte sa contribution au jeu de l’équipe et qu’il s’améliore à chaque entrainement. Cependant il revient d’une période où il ne jouait aussi est il préférable de le faire rentrer en cours de match. Le garçon a des qualités importantes pour nous : la vitesse de course, la technique, sentir le jeu, et nous apporte une solution dans un rôle où nous avons peu. Il est capable de jouer ailier offensif, d’occuper le poste de pointe bref d’occuper tout le front de l’attaque. La condition physique de Falque, Maicon et Florenzi ? Iago a un problème au tendon rotulien, et c’est dommage de voir qu’il a forcé au maximum à l’entrainement ce qui a causé une inflammation encore plus importante. On a regardé ce qu’on pouvait faire en accord avec les médecins et depuis qu’il fait un entrainement différencié ça s’améliore.. Meme chose pour Maicon, Il a des difficultés à tout développer et il faut le gérer sur la base du problème qu’il a, mais ses intentions me semble importantes pour nous. On évaluera ça aujourd’hui. Florenzi c’est difficile il a pris un coup en fin de match et c’est la raison de son remplacement. Il a protesté parce qu’il est un champion. Et les champions se comportent de cette façon mais il n’avait pas mesuré l’ampleur du coup qu’il avait pris. Il est revenu avec des béquilles et ne s’entraine pas, il a un douleur importante mais heureusement pas de fracture. C’est dommageable pour nous car il ne sera pas de la partie. Torosidis peut jouer dans le rôle de Florenzi ? Il peut le faire, c’est même la meilleure solution, en attendant l’évaluation de Maicon. Doit on s’attendre à mieux que le match contre le Hellas Verona ? Je m’attends à quelque chose de mieux que face à la Juventus. Nous avons fait quelques progrès , corriger certaines choses et on doit continuer à en travailler d’autres. Trouver l’équilibre et apprendre à savoir quand contrôler le jeu et les situations de jeu qui nous permettrait de retrouver nos qualités. On doit avoir de la discipline et etre plus malin pour faire mal à nos adversaires. Ce serait une bonne chose pour la course finale.

« Gervinho voulait partir coûte que coûte, El Shaarawy voulait venir coûte que coûte »

Salah ? Sa blessure l’a pénalisé , il devrait commencer à revenir . C’est sa qualité. Il est courageux avec et sans le ballon aux pieds. Le mettre trop à l’extérieur pourrait le mettre en difficultés. La position sur le terrain est à l’appréciation du joueur qui doit cependant etre capable de comprendre le module. Il n’a pas encore retrouvé ses moyens. Ses derniers jours Zeman a parlé de la gestion du cas Totti et des difficultés d’entraîner la Roma ? La gestion de Totti est une autre chose. Je frémis au fait qu’il ait fait cette déclaration deux minutes avant de me parler et qu’il m’a dit des choses totalement différentes. Il était au téléphone avec le dirigeant Tempestilli, qui me l’a passé et je lui ai demandé des conseils. Il m’a dit que aucun ne respecte les règles. Je gère la Roma. On ne peut pas programmer un système de règles ou un comportements. Il faut être bon à gérer les situations, il faut être attentif et gérer la chose quand elle arrive. Je suis revenu à la Roma parce que je connais cet environnement, qui est très beau mais qui a aussi des difficultés. Je ne sais pas quoi répondre à la déclaration de Zeman, quand il entraînera la Roma il fera voir comment il gère bien. Il y a des difficultés, dictés par l’amour et la passion, puis on devient jaloux, parfois un peu vilain, et on réagit de manière peu correct. Ce n’est pas ainsi, il faut être équilibré, avoir des objectifs sains, penser à l’importance du match de demain. Le changement de Gervinho par El Shaarawy? Zukanovic ? Gervinho voulait partir coûte que coûte tandis qu’El Shaarawy voulait venir coûte que coûte : Il est clair de savoir qui sert le plus à la Roma. Ervin est un joueur qui joue depuis 2 ans en Italie et nous avons besoin de joueurs prêts dans ce compartiment . Le directeur sportif a été bon et s’est inséré, je voulais le joueur parce que je le connais. C’est un joueur de caractère, fort physiquement, il a de bons pieds et sait relancer. Il est du coup un peu lent mais il connaît son métier. On a garde Perotti à l’œil.

« Je connais Doumbia du championnat russe. C’est un buteur rapide, mais il veut partir »

Si je suis satisfait du travail des préparateurs physiques ? Je leur ai donné les programmes de ce qui sera travaillé sur le terrain. J’ai trouvé deux personnes toujours prêtes à discuter et à dire ce qu’elles pensent justes. Ils font un travail qui me satisfait et qui est convient complètement aux joueurs. Quel environnement ai-je trouvé à la Roma ? Si cela est difficile de tenir les rênes ? Ici il n’y a pas de dogmes et nous devons faire en sorte de gérer la situation. Vous devez éviter les critiques. Je suis revenu à Rome parce que c’est un cadre merveilleux avec toutes les difficultés que ça impliquait. Je ne veux pas faire de comparaison avec Zeman quand il entrainait la Roma on a vu qu’il sait gérer les situations. Nous sommes prêts à prendre des points et les points se prennent pendant la semaine et non le dimanche. Si certains joueurs semblent plus libre de s’exprimer loin de l’Olimpico ? Quand il y a cette grande passion et que la roue tourne, cela se transforme en difficulté. Nous devrons tout remettre à plat et tirer les conclusions en fin de saison, mais jusqu’à la fin nous devons être tous ensemble. Jouer dans un stade comme celui de la Juve est difficile, quand la Roma aura son stade vous verrez que cela sera aussi difficile pour tous d’y jouer. Doumbia ? Je le connais, c’est un joueur qui me causait des problèmes en Russie. Un buteur rapide. Il a des problèmes pour jouer avec l’équipe et son discours m’a semblé clair. Cela arrive dans un moment délicat. Dans ce cas, mieux vaut qu’il parte. Notre attaquant nous l’avons, Dzeko, un joueur de qualité. Il doit débloquer sa confiance avec les bons gestes. Les joueurs ont peur de jouer le ballon, comment surmonter ça ? C’est une observation pratique et correcte. Nous devons oser plus. Si nous analysons le match face à la Juventus on les a mis en difficultés sur quelques ballons. On doit jouer comme ça et la dynamique changera. On est en dessous de nos capacités et les joueurs le savent. Ils doivent se remettre en question individuellement »..

.

.

Du côté de Trigoria

Le début de saison se montre compliqué, avec un bilan de 9 victoires, 8 nuls et 4 défaites (pour 35 buts marqués et 24 encaissés). A domicile, le bilan reste plutôt bon avec 6 victoires, 3 nuls (Sassuolo, Milan AC, Hellas Verona) et 1 défaite (Atalanta); Toutes compétitions confondues, ce bilan est de 7 victoires, 6 nuls et 1 défaite. Cependant, la Louve n’a gagné qu’un seul de ces 4 dernières réceptions en championnat (Bologne, dernier match de 2015), et un seul de ces 6 derniers matchs à la maison toutes compétitions confondues. La série en cours globale est elle aussi très mauvaise, avec 1 victoire, 8 nuls et 3 défaites. Luciano Spalletti a donc obligation de trouver la victoire, après ces 2 premiers matchs où il n’a pris qu’un petit point sur 6 possibles (entre Verona et la Juventus).

Pour cette 22ème journée de Serie A, le mister toscan devra faire avec une flopée d’absents. Outre les blessés de longue date au genou (Strootman, Capradossi, Ponce), il faut rajouter 4 forfaits de dernières heures (voir dernière minute) avec Falque, Florenzi, Torosidis et Digne. Une véritable hécatombe dans les couloirs défensifs. Maicon et Uçan font eux leur retour de blessure, tandis que El Shaarawy et Zukanovic sont convoqués pour la toute première fois. Difficile donc de pronostiquer quelque chose, autant sur le système utilisé que les 11 joueurs titularisés. Si le latéral droit brésilien n’est pas encore au mieux, il pourrait être lancé d’entrée, tout comme le « Faraone » que Spalletti voulait faire démarrer du banc.

Les convoqués de Rudi Garcia face à Frosinone

.

L’adversaire du jour

Pour sa première année en Serie A, Frosinone réalise une première partie de saison très compliquée. En effet, les gialloblu pointent à la 19ème place, pour un bilan de 4 victoires, 4 nuls et 13 défaites (22 buts marqués pour 45 encaissés). A l’extérieur, leur bilan est encore plus catastrophique, avec 0 victoire, 2 nuls (Juventus 1-1 et Sassuolo 2-2) et 8 défaites (pour 7 buts marqués et 25 encaissés). En championnat, Frosinone n’a plus trouvé le chemin du succès depuis tout juste deux mois, et une réception du Hellas Verona (sur le score de 3-2). Depuis cela, on trouve une série en cours de 5 défaites et 2 nuls. Pire encore, sur leurs 4 dernières défaites, ils ont toujours encaissés au minimum 4 buts : 4-1 à Palerme, 2-4 face au Milan, 1-5 contre le Napoli et 4-2 sur le terrain du Torino. Encore un peu plus tôt, on retrouvait des défaites sur le score de 4-1 à la Fiorentina et 4-0 à l’Inter. En Coupe d’Italie, Frosinone a perdu aux tirs au but face à La Spezia, qui a éliminé par la suite la Roma en 1/8 de finale.

Sur le mercato, Frosinone a connu quelques arrivées d’expérience avant le début de saison, pour cette grande première parmi l’élite. Sont notamment arrivés Rosi (ex-Roma, latéral droit), Diakite (ex-Lazio, défenseur central), mais aussi de jeunes talents comme Leali (prêté par la Juventus, gardien), Verde (prêté par la Roma, ailier), Castillo (attaquant chilien en provenance de Bruges) ou encore Longo (attaquant prêté par l’Inter). Durant ce mercato d’hiver, Verde (prêté par la Roma) a rejoint Pescara, pendant que le jeune gardien Bardi arrive de l’Inter, et l’allemand Krakl arrive de Vienne (Autriche).

Pour demain, le mister Stellone (dont son équipe sera soutenue par environ 4 000 tifosi) devrait aligner un 4-3-3. Il faudra faire sans quelques joueurs, notamment le milieu Gori (suspendu) ou encore Crivello, Carlini, Tonev et Longo (blessés). Étonnamment, Diakité et Soddimo pourraient démarrer du banc. Ce dernier, tout comme Paganini, est né à Rome et fût régulièrement en Curva Sud pour suivre la Louve par le passé. Comme titulaire, on citera aussi l’ancien giallorosso Rosi, à droite de la défense.

Les équipes probables de l’AS Roma et de la Juventus

.

Les dernières confrontations

Il s’agit tout simplement de la première confrontation officielle entre ces deux équipes, puisque Frosinone découvre la Serie A durant cette saison. On citera donc simplement le match aller de cette saison, avec un succès 2-0 grâce à des buts de Iago Falque et Juan Iturbe.

.

L’arbitre du match

L’arbitre de la rencontre sera Monsieur Marco Guida. Cet arbitre a dirigé à 10 reprises des rencontres de l’AS Roma. On retrouve un bilan très favorable, avec 5 victoires (dont les victoires face à la Fiorentina, 2-0 à l’Olimpico, et contre l’Udinese, 1-0 en déplacement, tous deux la saison passée), 4 matchs nuls (dont le 1-1 face au Hellas Verona lors de la 1ère journée de cette saison) et 1 défaite (3-2, lors de la remontée de Bologne, après avoir été mené 2-0 lors de la saison 2012/2013).

Côté Frosinone, l’arbitre possède un bilan de 1 victoire (Empoli, 2-1) et une défaite (Inter, 4-0).

Twitter: @Romanista35 / Antho