Photo prise sur ESPN.com

Monchi, directeur sportif de l’AS Roma, s’est exprimé au sujet du nouveau stade et de la qualification en Champions League au micro de Premium Sport :

« L’accord définitif concernant le projet du nouveau stade ? C’est une très belle nouvelle, désormais nous devons travailler pour construire une équipe qui aura un niveau à la hauteur de ce stade. C’est donc une belle soirée pour deux raisons. L’argent de la qualification ? Nous, désormais, avons un plan. Quand le mercato sera ouvert, nous y penserons, mais nous ne changeons pas nos plans. Nous récupérons aussi Emerson, donc les plans ne changent pas. Puis nous penserons au mercato. Schick ? Ce soir j’attendais seulement la victoire, le mister pense au bien de l’équipe. Si je m’attendais à passer comme premier ? J’avais confiance après le tirage mais je savais que ça aurait été difficile. A la fin nous avons mérité cette première place. Je crois en mon équipe, les joueurs, le staff et l’entraîneur. Je pensais que la Roma n’était pas loin de Chelsea et l’Atletico. L’équipe travaille bien sur le terrain et fait encore mieux dans le vestiaire. Nous avons la chance d’avoir une famille ici, avec la parole famille nous pouvons bien résumer ce que nous trouvons dans le vestiaire. En janvier ? Il reste un mois, nous sommes contents de l’équipe. La qualification peut aussi aider en championnat ? On s’attend à ce que cela influe fortement, aujourd’hui c’est une belle soirée, mais ensuite nous devons penser au Chievo qui sera un match difficile. Où peut arriver cette équipe ? Nous devons aller pas à pas, continuer de grandir. Nous devons travailler tous ensemble pour cela. Le nouveau stade ? Le 5 décembre restera comme une belle journée pour l’histoire de la Roma, c’est une très belle nouvelle. Je sais que le club a beaucoup travaillé et je suis très content. Moi qui chante l’hymne ? Cela fait 6 mois que je suis ici, je travaille tous les jours, proche de beaucoup de gens qui aiment la Roma. C’est difficile de rester loin de ce sentiment et l’hymne est très beau. Même quand on le chante très mal (rire, ndlr). La Roma dans le coeur ? Oui, je ne saurais pas dire si aujourd’hui je suis un romanista à 100%, mais je trouve petit à petit la romanità et l’amour aux couleurs giallorossi ».