Photo tirée du site Stretford-end.com

Pour éviter de voir la concurrence affluer (notamment de Premier League) et de voir le prix grimper, Monchi travaille directement avec Besiktas concernant Talisca. Le club turc dispose d’une option d’achat fixée à 21 millions d’eurosa, qu’ils ne peuvent payer sans Champions League. L’AS Roma serait donc prêt à verser cette somme directement au Benfica, tandis les Aigles Noirs toucherait eux de leur côté 8 millions d’euros, payable en deux fois. Un total de 29 millions d’euros donc, selon Fotospor.com, pour la talentueux joueur offensif brésilien, qui en est à 36 buts et 11 passes décisives en 79 matchs depuis son arrivée en Turquie.

A noter que le Besiktas négocie également pour obtenir Gerson sous la forme d’un prêt de deux ans, ce qui pourrait être une solution intéressante pour la Louve, et Bruno Peres… toujours en prêt. Concernant le latéral brésilien, la società romanista acceptera difficilement autre chose qu’une vente définitive (ou bien prêt avec rachat obligatoire).