Mkhitaryan parle du confinement, la saison et de Fonseca

0
261

Henrikh Mkhitaryan s’est exprimé dans un interview au Times :

« Arteta testé positif au COVID-19 ? J’ai été très triste quand je l’ai appris. J’espère que tous à Arsenal soient forts et peuvent sortir rapidement de cette situation. Pas seulement Arteta, mais tous les joueurs au monde et les sportifs qui ont été malade. J’espère qu’ils puissent se reprendre très vite et qu’ils puissent être un exemple pour tous ce qui luttent contre ce virus. La quarantaine ? Nous essayons de l’affronter, mais ça n’est pas facile. On ne peut pas faire grand chose, seulement être chez soi en sécurité et attendre que la situation se résolve. Je me lève le matin, je mange, je parle avec ma famille de divers sujets : le virus, la vie, le futur et le passé. Puis le soir je regarde un film, seul ou en famille. Puis nous avons les entraînement à la maison fourni par le club, donc j’essaie de me tenir en forme. Quand j’ai entendu que la situation n’était pas des meilleures et qu’on nous demandait de rester chez nous, j’ai arrêté de sortir pour me balader ou courir. C’est mieux d’être à la maison et d’être un exemple pour les autres, il faut suivre les règles et rester chez soi. Les entraînements ? J’essaie de faire un peu tout : travail avec le ballon, j’ai un vélo et j’utilise aussi d’autres choses comme les altères. J’essaie de respecter le programme que le club m’envoie. Ce n’est pas facile parce que l’espace est limité et il n’y a pas tout le matériel à la maison, mais nous pouvons faire le mieux avec ce que nous avons et rester en forme.

Evidemment taper le ballon à la maison n’est pas l’idéal, il y a les voisins et le risque de les perturber, donc j’essaie de faire les choses sans le ballon, aussi parce que c’est mieux désormais de travailler plus le physique que la technique. La technique est un don de la nature, on le possède. Quand nous retournerons nous entraîner, il faudra plus faire attention au travail avec le ballon, pour reprendre le feeling. La Roma aide beaucoup dans la lutte contre le COVID-19 ? Ce n’est pas la première fois que la Roma montre son engagement pour aider les personnes. Je suis vraiment fier de l’engagement du club, qui aide beaucoup les hôpitaux ici en Italie t nos tifosi soutiennent la compagne de récolte de fonds. Je pense que c’est une chose merveilleuse. Avant l’arrêt du championnat, j’étais dans un excellent moment ? C’est une déception que tout se soit arrêté quand j’étais dans une bonne forme, je commençais à bien jouer, à marquer et faire des passes décisives et l’équipe retrouvait le chemin du succès. Différences entre Emery et Fonseca ? Quand j’étais à l’Arsenal, l’entraîneur me demandait des choses différentes. La philosophie de Emery était différente de celle de Fonseca, ici je me trouve mieux parce que nous jouons mieux au football et cela m’aide. Je préfère le football de Fonseca parce qu’il est offensif, il essaie de gérer le ballon et j’aime cette façon de jouer. Mon futur ? Je ne sais rien pour le moment parce que la saison est à l’arrêt, nous ne savons pas quand on pourra rejouer et ce qu’il se passera cet été. Dans le football tout change rapidement. Un jour tu es ici, l’autre ailleurs. On ne sait jamais ce qu’il se passera ».