Photo tirée du site Vocegiallorossa.it

Antonio Mirante était en conférence de presse de présentation à Trigoria ce samedi :

OFFICIEL: Mirante est un joueur de l’AS Roma jusqu’en 2021

Monchi a introduit la conférence de presse: « Nous sommes ici pour la présentation de deux joueurs. Il n’y a pas besoin de les présenter, ils sont connus. Des joueurs voulus par moi, nous avons la chance de les avoir ici. Pour cela nous sommes contents« .

Ce que représente la Roma pour cette période de ta carrière ?
« Pour moi ça représente un point d’arrivée, mais aussi une ambition de se confronter à une équipe importante. J’ai fais le centre de formation d’un grand club, j’arrive à l’âge de la maturité. C’est un motif de satisfaction, mais aussi d’envie de travailler, je vais me confronter à une valeur supérieure. Et ça sera à moi de démontrer que je vaux ce club et cette équipe ».

Ce que ça signerait de côtoyer quotidiennement un gardien comme Alisson?
« Ici il y a beaucoup de matchs à jouer, dans les grandes équipes il faut de gardiens forts, prêts. Je crois que mon comportement ne dois pas changer, je crois que mon rôle doit me conditionner à faire encore mieux, ça sera encore un peu plus difficile. Pour moi ça ne changera rien, je viens ici avec une grande envie, des premiers jours que je suis arrivé, j’ai vu que cette mentalité est là, et pour moi c’est un bon moment pour arriver à la Roma ».

Comment décrirais-tu le préparateur des gardiens Savorani ?
« Sincèrement les progrès des gardiens qui sont passés ici sont sous les yeux de tous. Il attend beaucoup, il est exigeant, mais en même temps il donne une grande attention à la technique. Je crois qu’il est à la base de chaque grand gardien, la croissance de Alisson en est la confirmation. Sûrement il a eu un grand impact sur moi, autant au niveau technique que personnel. Je dois me trouver prêt et me mettre à sa disposition, mon approche sera la disponibilité vers lui ».

Dans diverses périodes tu as été proche de la Roma…
« Il y a eu une petite approche au moment de la faillite de Parme, puis quelques pourparlers l’été suivant. La chose la plus concrète a été cet été, une chose que j’ai immédiatement approuvé, c’est une grande opportunité. Une chose que, à peine j’ai eu la sensation que ça pouvait se faire, j’ai voulu fortement ».

Qu’est-ce qui ta le plus surpris en arrivant ici ?
« La chose qui m’a le plus surpris est la mentalité, avec un grand engagement et un grand impact. Si nous parlons des individualités, les jeunes ont des qualités. La Roma a très bien travaillant en misant sur des jeunes talents. Mais ces jeunes sont déjà prêts, j’ai été impressionné par leur maturité, ils réussissent à être compétitifs ».

Dans le changement avec Alisson, quelles choses penses-tu pouvoir transmettre ?
« Je ne sais pas, en regardant ce qu’il a fait je crois peu ou rien. Mais il pourra trouver un coéquipier avec qui se confronter, ayant beaucoup d’expérience en Serie A. Je ne dis pas qu’il en a besoin, mais il y a des moments où on a besoin d’une épaule et je peux l’être. En même temps, j’ai 35 ans mais cela n’est pas synonyme de vieux. Je sais ce que je dois faire ici, je sais aussi que je dois tavailler pour la Roma et cela me fait avoir l’ambition de bien travailler ».