Site AS ROMA

Mettre de côté le championnat

Invaincu depuis 11 matchs en Serie A, mais avec une série consécutive de 4 matchs nuls, l’AS Roma change de compétition et va tenter de se relance via la Coupe d’Italie. Et cela devra passer par un 1/4 de finale périlleux, à l’Olimpico, face à la Fiorentina, qui se sont quitté sur un score de 1-1 il y a 10 jours (à l’Artemio Franchi).

.

La conférence de presse de Garcia.

« Le moment que l’on traverse ? Plus c’est dur, plus je travaille. Tant que les joueurs donnent tout sur le terrain je suis content, ce n’est pas possible de faire tout le temps une grande seconde période pour recoller au score. Il faut dire qu’on doit améliorer l’entame de match si on veut gagner plus facilement, on doit résoudre cela. On a eu tant de problèmes, de blessures, comme Strootman, Castan, Iturbe. On doit avoir confiance dans l’effectif, c’est sûr que l’on perd de la fraîcheur quand ce sont les mêmes qui jouent. Ce qu’il faut faire pour s’améliorer ? On doit travailler, on doit jouer comme lors des secondes mi-temps et on s’améliorera. Keita n’était pas avec nous depuis début janvier et il a dit que l’équipe est forte et qu’il faut avoir confiance, cela signifie qu’il a trouvé une équipe en manque de confiance. On a besoin des tifosi maintenant, quand on gagne c’est toujours un plaisir d’être content, maintenant on a besoin de leur aide, l’équipe l’attend, s’ils ne nous suivent pas, les choses peuvent être pire. On a moins de joueurs mais on est quand même forts, même si j’ai moins de choix, les joueurs se donnent toujours à 100%. Je lutte conte ce que je lis et entends, les tifosi ne doivent pas être pris pour des cons, moi je vous dis que le vestiaire est motivé, il sait que le moment est difficile, mais on en sortira, ce n’est pas possible que la malchance nous touche tant. Kevin ne reviendra pas cette saison, en attendant nous devons faire plus pour le championnat et la Coppa demain. L’équipe est motivé et ça se voit. Si c’est frustrant de pas le traduire en résultat ? On a des joueurs importants qui montrent leur engagement sur le terrain. Il y a des leaders qui prennent ma place pour motiver l’équipe. L’envie est là et elle se ressent, après c’est vrai qu’on espère obtenir des résultats avec nos moyens du moment, j’ai seulement 3 attaquants pour demain, c’est pas un alibi, on peut battre n’importe qui. Il n’y a qu’en gagnant qu’on peut parler, quand on perd on se tait et on travaille. L’équipe donne tout malgré tout, nous pouvons commettre des erreurs mais je ne veux pas qu’on lâche sur le terrain. Je demande encore l’aide des tifosi. Doumbia et Ibarbo ? Rien à dire sur Doumbia, les stats parlent pour lui. A la fin de la semaine prochaine il reviendra avec Gervinho. Ibarbo, pour moi, peut devenir un champion, je veux évaluer s’il est prêt, je ne veux pas prendre de risque avec lui. S’il est prêt pour demain il est le bienvenue, mais je dois voir. La Fiorentina ? On sait quelle type d’équipe c’est, on a déjà joué 2 fois contre eux cette saison. On a montré notre qualité contre eux, demain ça sera un match sec et il faut gagner au bout des 90 ou 120 minutes. Je n’ai pas encore pensé à la Juve en demi, on fera notre possible pour se qualifier, puis on pensera au double match contre la Juventus. La formation ? Manolas joue, il ne sera pas là dimanche, devant je vais voir, je n’ai pas de choix. La Curva Sud ? C’est le coeur de notre tifoseria, un soutien de haut niveau, je suis déçu de l’avoir à moitié depuis deux matchs, on doit tout faire pour soutenir ces garçons qui montrent qu’ils ne lâchent rien, même dans la difficulté. Les rumeurs sur une dispute ? Fausses, comme l’a expliqué Florenzi. Je pense que le futur de l’équipe sera un futur de victoires, nous ferons tout pour rendre fiers nos tifosi, c’est bizarre de le dire maintenant, mais je veux que la Roma soit au centre de l’Italia. Roma ne s’est pas faite en un jour et cette Roma ne se fera pas non plus d’un coup, mais on doit rien lâcher même dans la difficulté, on doit y croire avec les millions de tifosi romanisti du monde.

.

.

Du côté de Trigoria

Si la Roma connaît une série en cours de 11 matchs sans la moindre défaite, celle-ci connaît cependant un détail de 5 victoires et surtout 5 matchs nuls (comprenant celui face à Empoli en Coppa, après 90 minutes). Si le bilan reste globalement bon à domicile, avec 7 victoires et 4 nuls, ces partages des points ont tous été obtenu de façon consécutive. En effet, la dernier succès (sur 90 minutes) remonte au 30 novembre 2014 (soit 2 mois). La Louve garde donc l’avantage de rester invaincu dans son propre stade, et espéra bien l’être de nouveau demain en fin de soirée, pour espérer rejoindre les 1/2 finales de Coupe d’Italie. La bonne nouvelle vient cependant du fait que la Louve a toujours marqué au moins un but sur ce début d’année 2015… mais en a presque encaissé autant (un de moins).

Les convoqués : venir.

Concernant le onze de départ, De Sanctis gardera de nouveau la cage giallorossa. La défense centrale sera composé de Yanga-Mbiwa et Manolas, tandis que les couloirs seront pris par Florenzi ou Maicon à droite et Cole à gauche. De Rossi récupérera son rôle devant la défense, avec Nainggolan et Strootman à l’animation. Totti évoluera dans la partie axiale de l’attaque, avec pour le soutenir Iturbe et Ljajic ou Florenzi.

.

L’adversaire du jour

Le début de saison de la Fiorentina est en dent de scie. Globalement, le bilan est de 8 victoires, 8 nuls et 5 défaites (29 buts marqués et 20 buts encaissés), pour une 6ème place au classement (à 4 points du 3ème). Cependant, la Viola possède un bilan intéressant à l’extérieur (le 2ème meilleur en Italie) avec 5 victoires, 3 nuls et 3 défaites Ces revers ont été subit sur les pelouses de Parma, la Sampdoria et… la Roma lors de la 1ère journée de Serie A. Les hommes de Montella restent actuellement sur une série de 5 matchs sans la moindre défaite, avec d’abord trois victoires, puis dernièrement deux matchs nuls. A noter que la Viola est également encore en lice en Europa League, où ils disputeront lors du mois de février.

Sur le mercato, l’effectif de la Fiorentina a peu bougé. Niveau départ, Matri (Milan, parti au Genoa) et Anderson (Manchester United) n’ont pas été conservé, pendant que le contrat d’Ambrosini n’a pas été prolongé. Le défenseur Roncaglia a rejoint le Genoa, tandis que le croate Rebic a lui été prêté à Leipzig. Enfin, l’ex-laziale Diakité a lui rejoint Sunderland de façon définitive. Niveau arrivée, les jeunes attaquants Bernardeschi et Babacar ont fait leur retour de prêt de la Serie B, pendant que l’attraction de cet été est pour l’instant l’allemand Marin. On citera enfin les arrivées des sud-américains Brillante et Basanta, ainsi que l’expérimenté Lazzari arrivant de l’Udinese. Montella a pu cependant obtenir deux gros coups durant ce mercato hivernal, avec les deux retours de Chine, en personnes de Diamanti et Gilardino. Ce lundi (dernier jour du mercato), Rosi et Salah ont également signé (mais ne seront pas disponibles demain). A l’inverse, Marin n’aura pas fait long feu et rejoint Anderlecht.

L’équipe sera composé demain de Tatarusanu dans la cage. La défense sera constitué par une ligne de 3 joueurs, où l’on retrouvera Savic, Rodriguez et Basanta. Les 3 milieux de terrain axiaux seront composés par Pizarro, Borja Valero et Fernandez. Les couloirs seront eux occupé par Joaquin et Vargas. Enfin devant, Gilardino pourrait être associé à Gomez.

.

Les dernières confrontations

2014/2015: AS Roma 2-0 Fiorentina (Nainggolan, Gervinho)
2013/2014: AS Roma 2-1 Fiorentina (Maicon, Destro)
2012/2013: AS Roma 4-2 Fiorentina (Castan, Totti x2, Osvaldo)
2011/2012: AS Roma 1-2 Fiorentina (Totti)
2010/2011: AS Roma 3-2 Fiorentina (Simplicio, Borriello, Perrotta)
2009/2010: AS Roma 3-1 Fiorentina (Totti x2, De Rossi)
2008/2009: AS Roma 1-0 Fiorentina (Totti)
2007/2008: AS Roma 1-0 Fiorentina (Cicinho)
2006/2007: AS Roma 3-1 Fiorentina (De Rossi, Taddei x2)
2005/2006: AS Roma 1-1 Fiorentina (Tommasi)
2004/2005: AS Roma 1-0 Fiorentina (Montella)
2001/2002: AS Roma 2-1 Fiorentina (Totti, Panucci)
2000/2001: AS Roma 1-0 Fiorentina (Batistuta)
1999/2000: AS Roma 4-0 Fiorentina (Montella x3, Nakata)
1998/1999: AS Roma 2-1 Fiorentina (Alenitchev, Totti)
1997/1998: AS Roma 4-1 Fiorentina (Paulo Sergio, Delvecchio x2, Totti)

Exception faite de la 2011/2012, la Fiorentina réussit très mal face à l’AS Roma sur le terrain de l’Olimpico. En effet en 16 confrontations, le bilan giallorosso est de 14 victoires (dont 6 avec au moins 3 buts marqués), 1 nul et 1 défaite. On notera également que la Louve a toujours marqué au minimum un but lors de ces matchs, et plus d’une fois sur deux au moins 2 buts. A noter que sur cette période Totti a marqué 9 fois, et Montella 4 fois.

Concernant la Coupe d’Italie, on se souviendra notamment de la qualification après prolongation (l’ère Zdenek Zeman) à l’extérieur, ainsi que celle lors de la saison 2004/2005 (aller-retour) aux tirs au but (Curci héros du match), où les giallorossi avaient fini à 9 contre 11.

.

Le duel du match

?????? / ?????? : A venir

.

.

L’arbitre du match

L’arbitre de la rencontre sera Mr Antonio Damato. Le bilan global de la Louve avec cet arbitre est de 9 victoires, 4 nuls et 7 défaites, en 20 matchs. Un seul précédent cette saison, avec le nul sur la pelouse de Palermo (1-1). Dans un passé proche, on retrouve un nul sur la pelouse de l’Atalanta la saison passée, et deux revers il y a deux ans, sur la pelouse de Parma (3-2) et à Catane (1-0). Au rayon des mauvais souvenirs on retrouve aussi la défaite du Scudetto face à la Samp le 25 avril 2010, mais également le fameux 4-1 d’il y a deux saisons à Bergame. Un précédent dans cette compétition de Coupe d’Italie, avec la victoire 2-0 sur la pelouse de la Juventus (but de Taddei et Vucinic).

.

Les équipes probables

AS Roma (4-3-3):
Skoruspki
Torosidis-Manolas-Astori-Cole
Keita
Nainggolan-Paredes

Florenzi-Totti-Ljajic

Remplaçants: Marchegiani, De Sanctis, Maicon, Holebas, Calabresi, Somma, Mapou, Uçan, Pellegrini, Pjanic, Verde, Vestenicky, Ibarbo.
Blessé(s): Balzaretti, Castan, De Rossi, Iturbe, Strootman, Lobont.
Suspendu(s): /
Absent(s): Gervinho, Doumbia (CAN), Sanabria (Copa America U20)

Fiorentina (3-5-2): Tatarusanu; Savic, Rodriguez, Basanta; Joaquin, Fernandez, Pizarro, Valero, Vargas; Gilardino, Gomez.