Site AS ROMA

Mauvaise note de fin, mais partition exceptionnelle

Malgré trois défaites lors des trois dernières journées de Serie A, l’AS Roma conclut malgré tout un exercice 2013/2014 exceptionnel, avec le record de points de l’histoire du club (85). Avec une dizaine de cadres laissés au repos, et la titularisation de Jedvaj et Ricci, les hommes de Rudi Garcia se sont inclinés dans les dernières minutes face au Genoa.

On assiste dès les premières minutes à un rythme assez élevé, avec un ballon qui voyage d’un camp à l’autre. Peu avant la 10ème minute, la Louve va alors accélérer, avec notamment deux frappes de Nainggolan (l’une qui trouvera Perin et l’autre à côté du cadre). Alors que les giallorossi semblent avoir l’emprise sur le jeu, le Genoa va sortir à son tour, et sera proche d’ouvrir la marque à la 19ème minute, quand Skorupski réalise une grande parade devant une tête à bout portant de Marchese. Destro tente de peser offensivement, mais sans grande réussite, notamment sur une tête bien stoppée par Perin, et action finalement annulée pour hors-jeu. C’est encore le n°22 qui se déplace, cette fois-ici sur le côté gauche, et réalise un centre-tir que Ljajic tente de reprendre, puis Ricci qui se voit tacler in-extremis par un adversaire. Si Federico semble manquer un peu de physique pour la Serie A, il régale de quelques gestes grâce à une technique au-dessus du lot. Ce dernier aurait même pu obtenir un penalty lors d’une contre-attaque qu’il menait. La Roma va alors outrageusement dominer la fin de première période, mais sans réussir à trouver la faille. On assistera notamment à une frappe trop haute de Bastos, bien servi par Ljajic qui réalise un festival dans la surface, ou encore une tête mal-ciblée de Benatia sur un centre de Destro.

La seconde période va voir le rythme baissé, avec une Roma qui va caler au fil du match. Nainggolan déclenchera rapidement une frappe qui ne trouvera pas le cadre, avant d’arrêter au dernier moment Centurion dans la surface. Jedvaj, titularisé à droite de la défense et de plus en plus à son aise au fil des minutes, stoppe illégalement une contre-attaque de Calaio et prend le premier carton du match. Quelques secondes avant l’heure de jeu, Federico Ricci (qui disputait sa première titularisation) laisse sa place à Luca Mazzitelli pour ses premières minutes dans le monde professionnel. Les occasions se font maintenant de plus en plus rare, tandis que Francesco Totti entre pour le dernière quart d’heure, en place d’Adem Ljajic. La Roma continue d’avoir la possession de balle, mais sans vraiment savoir quoi en faire. Le mister français réalise son dernier changement, avec la sortie de Destro remplacé par Dodo. Contre le cours du jeu, le Genoa va ouvrir le score à la 83ème minute, suite à une mauvaise passe en retrait de Nainggolan, qui envoie Fetfatzidis seul face à Skorupski, qui ne peut rien faire pour le stopper. Les romanisti vont alors totalement lâcher les dernières minutes, et le gardien polonais doit être de nouveau à la parade pour éviter le but de Konate, fraîchement rentré.

Une cinquième défaite de la saison sans incidence, qui permet à la Roma de largement conserver sa deuxième place. Les joueurs vont maintenant pouvoir recharger les batteries grâce aux vacances, pendant que certains ont maintenant en tête le Mondial du mois prochain. Le groupe giallorosso partira cependant mercredi pour quelques jours en Floride, où un match amical aura notamment lieu face à Orlando. Suite à cela, la reprise sera programmée à Trigoria pour les premiers jours de juillet.