Maicon, un champion qui a faim de revanche

Rome, il rugit toujours, même Garcia l’a remarqué. Si la défense romaine cherchait un homme de personnalité depuis pas mal de temps, elle l’a peut être enfin trouvé en la personne de Maicon. Le site CSR vous fait un Focus sur un joueur Brésilien de grand talent.

Maicon Douglas Sisenando, natif de Novo Hamburgo au Brésil est un joueur technique et endurant évoluant au poste d’arrière droit qui fit ses premières gammes à Cruzeiro sur la durée 2001-2004. En 2003 il participera au doublé Championnat-Coupe avec cette même équipe. C’est en 2004 que Didier Deschamps lui ouvre les portes européennes en le prenant à Monaco ou il effectuera deux saisons relativement moyennes avec de grosses lacunes défensives mais pas techniques.

En 2006 c’est L’Inter de Roberto Mancini qui fera appel à ses services et c’est sous les couleurs Nerazzuri que Maicon explosera et montrera l’étendu de son talent, devenant littéralement le meilleur joueur à son poste. Indéboulonnable avec ses qualités de dribbles par des percées, ou encore par ses courses le long de la ligne de touches qui terminaient souvent à une occasion de but, Maicon est une des pièces maîtresse de la grande Inter des années 2000 (qui était paradoxalement en concurrence avec la Roma) avec qui il remportera la triplette historique de trophées Champion’s league – Scudetto et Coppa Italia. Tout ceci vaut à Maicon d’être titulaire avec la Nationale brésilienne devant Dani Alves.

Hélas, L’inter due se séparer de ses cadres et Maicon n’y a pas échapper et c’est en Angleterre à City que Maicon due s’exiler. C’est la bas qu’il fit une des pires saisons de sa carrière en ne jouant que 13 match avec 0 buts (il avait toujours mi au moins un goal dans tout ses clubs, comme par exemple la superbe volée face à la Juventus en 2010) et perdant ainsi sa place de titulaire au Bresil au profit de Dani Alves.

Aujourd’hui Maicon Douglas Sisenando a 32 ans et arrive dans la capitale Italienne, un rival d’autrefois, avec la ferme intention de revenir au top. Au vue de ses performances, Maicon est déjà considérer comme meilleur que ses prédécesseurs à son poste (les derniers étant Rosi et Piris), mieux s’il continue sur cette voie il pourrait être un concurrent plus que sérieux pour Torosidis arrivé en janvier dernier. Tout ceci est une douce surprise qui s’est produite et matérialisée pendant la tournée américaine ou il a montrer ne rien avoir perdu de son leadership et de ses qualités techniques (il suffit de voir la passe millimétrée adressée à Florenzi contre Toronto).

Il faut savoir que Maicon est arrivé à Roma avec la ferme rumeur d’être en très mauvaise condition physique (celui-ci n’aurait pas pris part à la reprise avec City) et pourtant cela ne lui à pas empêcher de s’y mettre sérieusement avec une grande volonté. En effet, en Italie, lorsque les joueurs étaient de permission, Maicon restait au centre d’entrainement pour rattraper son retard. Il ira même jusqu’à alterner le travail en salle et sur le terrain pour enfin jouer les dernières minutes du match amical. Contrairement aux bruits, Maicon est en bonne forme et pourrait être prêt plus vite que tout le monde le pensait au point que Garcia devra le considérer comme un gros élément de son effectif.

C’est avec une faim de Loup que Maicon débarque dans la capitale italienne, avec la ferme intention de chercher une hypothétique place pour Rio 2014 mais aussi peut être une course au titre avec la Roma.