Maicon: « Rien à prouver, le terrain dira qui je suis »

Après Morgan De Sanctis présenté lundi, c’est au tour de Maicon de se confronter aux journaliste dans la salle de presse de l’Olimpico. Le latéral brésilien est revenu sur les raisons de sa venu à l’AS Roma et ses ambitions.

Italo Zanzi présente le joueur : « D’abord je tiens à remercier nos tifosi, pour le soutien démontré lors de cet Open Day. J’ai le plaisir de présenter aujourd’hui un vrai champion. Je n’ai pas besoin d’en dire plus, il a tout gagné eu club et a de nouveau été convoqué en sélection. Je donne la bienvenue à Maicon ».

30 000 personnes pour un entrainement, quel a été ton émotion ?
« Cela a été un moment important, parce que selon moi l’équipe peut compter sur ses tifosi. Après une année non positive et après cette finale perdue, ils ont démontré qu’ils avaient confiance en cette équipe. C’était un moment émouvant. J’espère leur rendre l’appareil sur la pelouse ».

Est-il vrai que tu as parlé avec Scolari, où vous vous êtes fait une promesse réciproque ?
« La promesse n’a jamais été faite, cependant il m’a dit qu’il m’aurait accompagné et aurait vu ce que je fais. L’année dernière a été difficile pour moi, notamment à cause des blessures, et cette année je me sens bien et cela dès le premier match amical. Je suis content, j’espère le retrouver pour le remercier personnellement pour sa confiance ».

Que s’est-il passé durant tes 2 dernières saison peu positive ?
« Je ne pense pas que ma vie privé ait eu un impact là-dessus. J’ai toujours bien travailler, chaque fois que les choses n’allaient pas bien sur le terrain les gens parlaient, mais mais je ne me suis jamais justifié. Je cherche toujours à bien travailler, je connais mes qualités et ma force et j’espère me retrouver dans cette Roma ».

Quand tu as signé avec la Roma, il y avait un effectif. Si Lamela devait partir, ne crois-tu pas que le scénario change pour le championnat ?
« L’effectif est important, quand des joueurs partent c’est leur décision et celle de la societa. Me concernant, je dois faire mon travail et la societa doit compter sur les joueurs à sa disposition ».

Tu as joué avec des joueurs de très grande personnalité. Et la personnalité est l’aspect principale qui manque à la Roma ?
« La personnalité à la Roma n’a jamais manqué. Quand je jouais à l’Inter, il a toujours été dur d’affronter la Roma qui nous mettait en difficulté, ensuite chaque chose ne vont pas comme les tifosi le veulent. Mais tous sont des champions, j’espère que cela se verra sur le terrain ».

Comment cela se passe avec Rudi Garcia ?
« Il m’a donné beaucoup de confiance, il m’a appelé pour me faire venir ici. Il a fait de grandes choses en France, j’espère qu’il puisse le faire aussi avec nous ».

Quelle est la bonne recette pour retrouver la victoire et qu’es-ce qui ta fait venir ici ?
« Ce n’est pas mon arrivée ou celle de De Sanctis qui changeront la Roma. Nous chercherons à passer aux autres notre expérience, nous voulons donner notre contribution, nous j’espère que les résultats seront important parce que la Roma est une équipe connue au niveau mondiale ».

Le championnat débute dimanche, comme la Roma fera pour gagner à Livorno ?
« Nous travaillons pour cela, pour gagner à Livourne, nous voulons arriver en forme ».

Comment vit-on une année sans Europe ?
« Cela n’est pas facile à vivre mais c’est notre objectif, rapporter la Roma à jouer une compétition de haut niveau ».

Où peut arriver cette équipe ?
« Nous devons penser match après match. On ne peut pas faire d’annonces, je me fis à mes coéquipiers qui feront tout pour arriver le plus haut possible et arriver dans les trois premières places ».

Te sens-tu comme un pari ?
« Je ne dois rien démontrer à personne, cela se verra sur le terrain qui je suis ».

Les banderoles de la Curva Sud hier ont porté l’équipe à réagir ? Te sens-tu prêt à avoir une place importante dans le vestiaire ?
« C’est difficile de mener un vestiaire parce qu’il est fait de grandes personnes. Les banderoles servent  à tous pour se souvenir de la mauvaise saisons passée et chercher à changer quelque chose ».

Comment va ta condition physique ?
« Je suis prêt pour jouer, la Roma m’a voulu avec le coeur et cela est très important pour moi. Je ferais tout pour remercier ceux qui m’ont fait venir ici ».

Les dirigeants t’ont rassuré sur les garanties d’une équipe compétitive ?
« Nous devons pointer à gagner chaque match et chaque compétition. En ce qui concerne les joueurs, c’est surtout à l’entraineur de trouver la bonne alchimie ».

Comment te trouves-tu à jouer avec Totti ?
« C’est un grand champion, il n’y a pas de paroles pour le décrire, je suis content de jouer avec lui et j’espère faire avec lui une grande équipe ».