Site AS ROMA

Lutte à 3 pour la 2ème place ?

S’il ne faut pas totalement écarter la Fiorentina, qui cependant semble caler physiquement et ayant 8 points de retard sur la deuxième place, il semble qu’au terme de ce week-end, une lutte à trois se soit ouverte pour aller chercher la place de dauphin à la Juventus, synonyme de qualification directe à la Champions League. Le site Cesololaroma.org vous réalise un bref aperçu des calendriers respectifs jusqu’à la fin de saison. Si la dynamiqe positive pousse plutôt derrière le Napoli et la Lazio, l’AS Roma conserve un avantage non-négligeable de 4 points d’avance… dont il n’y a plus de temps à perdre pour le conserver.

27ème journée :  AS Roma-Sampdoria / Verona-Napoli / Torino-Lazio

Cela n’est pas forcément un avantage étant donné la période actuelle, mais l’AS Roma sera la seule des trois équipes à recevoir le week-end prochain, face à une Sampdoria qui, après un début d’année 2015 compliqué, relève la tête ces derniers matchs, même si globalement elle réussit mieux chez elle qu’en déplacement. Le Napoli ira de son coté affronter le Hellas Verona, qui sort de deux matchs nuls face à la Roma et au Milan, et qui a besoin de points pour assurer son maintien. Le match, sur le papier, le plus dur semble être celui de la Lazio, qui doit aller sur la pelouse du Torino, meilleure équipe italienne de ce début d’année 2015, et dont il devient en ce moment difficile d’aller y gagner.

28ème journée : Cesena-AS Roma / Napoli-Atalanta / Lazio-Verona

Si Cesena a failli créer l’exploit en devenant l’un des premiers à battre la Juventus cette saison, leur parcours à domicile reste néanmoins mitigé, avec 3 victoires en 14 matchs. Sur le papier, cela ne s’annonce pas forcément plus difficile pour le Napoli qui accueille l’Atalanta et la Lazio qui reçoit le Hellas, deux équipes végétant en fin de classement à l’extérieur. Mais c’est notamment dans ce genre de journée où, à première vue aucune équipe ne devrait perdre de points, que paradoxalement des réductions ou augmentations d’écarts peuvent se faire.

29ème journée : AS Roma-Napoli / Cagliari-Lazio

Alors qu’il restera 10 matchs à jouer au coup d’envoi, cette journée s’annonce comme un premier vrai tournant de cette lutte à la deuxième place, avec notamment cette confrontation directe entre la Roma et le Napoli. Si cela dépendra beaucoup de l’écart entre les deux équipes avant de jouer cette rencontre, cette opposition pourrait laisser beaucoup de traces pour l’une ou l’autre de ces équipes. De son côté, la Lazio ira en Sardaigne, affronter le Cagliari du néo-entraîneur Zeman, dont l’équipe ne compte que 2 victoires en 13 matchs à la maison. En cas de nul entre romanista et azzurri, c’est finalement les biancocelesti qui pourraient en sortir gagnant.

30ème journée : Torino-AS Roma / Napoli-Fiorentina / Lazio-Empoli

Il faudra voir quel sera le classement à ce moment là, mais de nouveau cette journée part à l’avantage de la Lazio, avec une réception d’Empoli, comptant qu’une victoire sur ses 12 déplacements. La Roma ira sur la pelouse du Torino, qui actuellement est innarêtable, et le Napoli s’offrira un choc au San Paolo face à la Fiorentina, qui fatigue en ce moment à enchaîner 3 compétitions avec un groupe assez restreint. Un match qui pourrait d’ailleurs préparer une nouvelle finale de Coupe d’Italie, comme la saison dernière.

31ème journée : AS Roma-Atalanta / Cagliari-Napoli / Juventus-Lazio

Inversion, c’est cette fois la Lazio qui a tout à perdre de ce week-end, avec un déplacement à Turin, qui pourrait être tout proche de célébrer son 4ème scudetto de suite d’un point de vue mathématique. Beaucoup plus abordable pour le Napoli, qui se déplace à Cagliari, et la Roma qui reçoit l’Atalanta. Deux équipes qui seront probablement à ce moment à la recherche de points pour tenter de sauver.

32ème journée : Inter-AS Roma / Napoli-Sampdoria / Lazio-Chievo

Sur le papier, il s’agit probablement du déplacement le plus compliqué que la Roma connaîtra d’ici cette fin de saison (hors-derby), avec un Inter qui aura peut-être encore d’ici là l’objectif Europa League, devenant dès maintenant une quasi priorité absolue. L’objectif pour eux sera aussi de prendre le plus de points possibles, pour emmagasiner de l’expérience en vue de la saison prochaine. Le Napoli recevra lui la Sampdoria, tandis que la Lazio recevra le Chievo, rare équipe prenant plus de points à l’extérieur (1,2 point/match) qu’à domicile (0,8 point/match).

33ème journée : Sassuolo-AS Roma / Empoli-Napoli / Lazio-Parma

Il s’agit du dernier week-end où, sur le papier, chacune de ces trois équipes n’auront pas le droit à l’erreur. Il pourrait s’agir d’équipes n’ayant plus grand chose à jouer : Sassuolo et Empoli pourrait quasiment être sauvé, tandis que Parma sera probablement déjà sacrifié à la descente. Attention tout de même pour le Napoli et la Roma, puisque Empoli (6 sur 14) et Sassuolo (6 sur 12) sont des spécialistes du match nul sur leur pelouse) qui n’a perdu que 4 de ces 14 réceptions.

34ème journée : AS Roma-Genoa / Napoli-Milan AC / Atalanta-Lazio

Lors de cette journée, le Genoa jouera peut-être ces dernières espoirs d’accrocher une place en Europa League. Si le Milan AC n’aura probablement rien à jouer, certains joueurs auront probablement envie de se montrer en vue de la saison prochaine, mais le Napoli reste grand favori de ce duel, chez lui. La Lazio aura un déplacement périlleux chez l’Atalanta, qui reste malgré tout un stade moins imprenable que les saisons passées.

35ème journée : Milan-AS Roma / Parma-Napoli / Lazio-Inter

C’est à 4 journées de la fin que la Lazio va entamer un véritable marathon, avec des adversaires actuellement situés entre la 3ème et 9ème place. Cela commencera avec une réception de l’Inter, un match entre tifoserie amis qui a déjà fait polémique par le passé. Le Napoli ira sur la pelouse de Parme, pendant que la Roma se déplacera pour la dernière fois de la saison loin de Rome, sur la pelouse du Milan AC et la colonie d’ex-romanisti (Mexes, Menez, Cerci, Destro).

36ème journée : AS Roma-Udinese / Napoli-Cesena / Sampdoria-Lazio

La Lazio continue sa série, avec un déplacement sur la pelouse de la Sampdoria, seule équipe encore invaincue chez elle, avec la Roma et la Juventus. L’AS Roma recevra elle l’Udinese, qui peine en déplacements avec 50% de défaites à ce jour. Enfin, le Napoli semble avoir mission facile en accueillant Cesena.

37ème journée : Lazio-AS Roma / Juventus-Napoli

Pour cette avant-dernière journée, première confrontation directe entre la Lazio et la Roma. Un derby qui pourrait sentir la poudre, et qui là aussi dépendra de l’écart des deux équipes avant le coup d’envoi de la rencontre. A noter que la confrontation directe aller-retour pourrait avoir son importance, et une victoire giallorossa pourrait être obligatoire en cas d’égalité au classement. Le Napoli ira lui à Turin, pour affronter une Juventus qui probablement aura fêté son titre plusieurs semaines en arrière. Probable qu’un turnover soit effectué côté bianconero, en espérant ne pas voir le championnat faussé à cause de cela.

38ème journée : Napoli-Lazio / AS Roma-Palermo 

Et si le scénario de cette dernière journée devenait totalement fou ? Evidemment, pour le coeur des tifosi romains, on souhaite que cela soit déjà réglé de façon positive avant cette dernière journée. Toujours est-il que le Napoli-Lazio vaudra son pesant de cacahuètes, avec la Roma qui regarder à distance cette opposition, en recevant Palerme pour finir la saison.