Luis Enrique: « Quand De Rossi prolongera, la conférence sera ennuyeuse »

A la veille du chaud déplacement à Catane, Luis Enrique a répondu aux questions des journalistes en conférence de presse.

st-elle la semaine de Lamela ?
Non, c’est pas la semaine de l’équipe, surtout parce que nous parlons d’un joueur de 19 ans. Il ne me plaît pas de parler ainsi, parce qu’il est un jeune joueur avec la tête sur les épaules. Une fois Totti marquera, ensuite ça sera Pjanic, Borini… Pour Lamela, l’utiliser quelques fois au milieu de terrain peut être une possibilité.

Quelle rencontre cela sera à Catane ?
Je n’ai pas encore parlé avec les joueurs, demain nous parlerons de l’adversaire.

Psychologiquement est-ce une Roma solide qui peut affronter un déplacement délicat ?
Oui j’ai entendu dire que la Sicile est chaude, mais c’est un excellent endroit pour aller avec encore plus de confiance, mais tous nous savons que cela peut être stimulant pour l’équipe d’aller faire une belle partie. Catane fait un beau championnat.

Très probablement Catane utilisera le même schéma que la Fiorentina : contre la viola on a vu une Roma à deux visages, pour chaque mi-temps. Que s’est-il passé entre les deux ?
« Je ne veux pas trop en parler parce que si ce match devient égal à celui de la Fiorentina, cela veut dire qu’ils ont les mêmes chances que nous. En seconde mi-temps nous avons été supérieurs à l’adversaire et c’est devenu un autre match. Si nous parlons de balles de but, je me souviens d’une grosse occasion juste après notre premier but, mais ensuite ils n’ont plus eu d’occasions. Lorsque nous parlons de faire notre proposition de jeu, cela devient important de savoir contrôler ces situations de jeu. Nous verrons si Catane joue pareil ou non ».

Ton rapport avec Totti a-t-il changé dans les derniers mois ? Peut-il accuser un coup de fatigue ?
« Non, parce que physiquement Francesco est très fort. Je parle toujours avec les joueurs qui jouent plus pour savoir qu’est-ce qu’ils ressentent. Hier j’ai parlé avec lui et il est bien. Rien a changé : je le connaissais depuis beaucoup de temps. Lorsqu’un entraîneur arrive dans un nouveau club il doit connaître des joueurs, entraîneurs et dirigeants. Rien a changé ».

Bojan contre la Fiorentina a semblé un peu éteint. Travailles-tu sur lui ?
« La première mi-temps, je ne me rappelle pas d’une occasion franche. Le football est ainsi. Maintenant il semble que Borini ait fait quelque chose d’incroyable, mais il devra le reproduire à présent. Je suis content de l’attitude de Bojan, il fera sûrement beaucoup de buts, comme Borini et Lamela et comme tout attaquant ».

Borini a eu un impact important sur la rencontre. Peut-il être le type de joueur que tu veux ? Et peut-il être important pour cette Roma ?
« Oui, mais le même discours vaut aussi pour les autres footballeurs. Pour moi le fait d’avoir un effectif large est très important et permet de gérer plus facilement chaque rencontre en fonction des situations ».

Heinze, t’attendais-tu à le voir autant en forme ? Est-il la meilleur recrue dans le rapport qualité-prix ?
« Cela je ne le sais pas. Je ne me préoccupe pas des chiffres, mais du rendement. Heinze devient très important, pas seulement sur le terrain mais aussi pour tout ce qu’il apporte à l’équipe comme personne. Il a une mentalité incroyable. Mais il ne m’a pas surpris, je le connaissais depuis qu’il jouait en Espagne. Lorsqu’il y a une situation comme celle d’Heinze pour l’équipe, il devient très important ».

Dans les matchs à Catane, la Roma a trouvé une ambiance très hostile. La Roma est prête à affronter une bataille physique ?
« J’ai vu le Catane de Montella et selon moi elle a des qualités plus importante que le physique dont vous parlez. Je crois que cela sera un beau match. Catane sera plus directe avec des footballeurs comme Lodi et Almiron. Tout ce qu’il y a autour de la partie, plus c’est chaud mieux c’est ».

Comment est De Rossi ?
« Il est mieux. Hier il s’est entraîné normalement et est mieux. Aujourd’hui nous verrons s’il pourra jouer ».

On attend un Catane décidé à faire un résultat.
« Je ne le sais pas. Cela était ce dont nous parlions avant. Je pense que Catane fera belle figure, et notamment dans le jeu. Pour moi cela sera un plaisir de voir jouer Catane. J’ai parlé avec Montella dans la réunion avec les arbitres. Je sais que c’est une personne bien, très importante à la Roma comme footballeur et entraîneur. Je n’ai pas de problèmes avec lui ».

L’attente sur le futur de De Rossi pourrait influer sur ses prestations ?
« Trouvez-vous que cela l’a influencé jusqu’à présent ? Lorsqu’il prolongera le contrat, toutes ses craintes seront finis et ce sera une conférence de presse très ennyueuse. N’oublions pas que c’est une situation entre societa et joueur et tous veulent la même chose… même l’entraîneur ».