Site AS ROMA

Luis Enrique: « Nous progressons, je vois plus d’attention »

Exceptionnellement la conférence de presse de Luis Enrique a eu lieu 48h avant la réception du Genoa. Le mister est revenu sur le match de Palerme et les progrès qu’il constate.

Comme l’Atalanta et Palerme, vous allez affronter une équipe de milieu de classement. Contre l’Atalanta la phase défensive avait été très mauvaise, à l’inverse de Palerme. Pour autant il s’agit d’équipes du même niveau ? Et quel type de match il faut s’attendre lundi ?
« Je ne sais pas quel match cela sera. Parce que le rendement différent dépend toujours de l’adversaire, de sa qualité dans ce match. On ne sait jamais quel match ce sera. Mais je m’attends à un match difficile, il n’y en a jamais de facile à priori »

À Palerme la Roma a semblé plus attentive en défense.
« Nous avons la possibilité d’aller toujours dans la moitié de terrain adverse avec le ballon, en laissant beaucoup d’espace. Il y a des joueurs qui doivent savoir qu’ils doivent être prêt à participer à l’action si cela se passe mal. Et normalement dans chaque match il y a 40-50-60 ballons que l’équipe adverse te prend et nous devons être prêt à les récupérer rapidement. Cela est la marque que j’ai toujours dit vouloir faire et maintenant après plusieurs mois nous commençons à nous améliorer dans ce rendement, mais cela ne signifie aucun changement. Il y a toujours la même idée, d’avoir le ballon pendant 90 minutes et le récupérer rapidement. Et pour le récupérer rapidement tu dois avoir une structure, tu dois avoir des situations de jeu que nous faisons chaque semaine. Il est normal qu’après un peu de temps les footballeurs voient cette situation et, ce qui est le plus important, l’identifient sur le terrain »

À Palerme as-tu vu des améliorations du point de vue de l’attention, de la personnalité ? Ou la Roma a-t-elle été simplement plus chanceuse par rapport à d’autres matchs ?
« Je vois une amélioration dans mon équipe déjà depuis quelques temps. Pas parce que je perds un match, deux, trois ou quatre de suite, je pense de manière différente. Je sais que les résultats sont la chose la plus importante, je le sais depuis longtemps, je suis habitué. Mais je continue à voir des améliorations. Quelques fois sur le plan tactique, ou bien technique, mais il est normal que l’on souffre dans certains matchs. Qui peut gagner sans jamais souffrir ? Il est normal de souffrir, parce que nous ne jouons pas tout seul, en face il y a toujours l’adversaire, avec de la qualité »

Après Palerme, De Rossi a dit qu’il fallait gagner tous les amtchs. Au vue des entraînements cette équipe est-elle en mesure de gagner les 11 derniers matchs ? Et crois-tu encore à la troisième place ?
« Je suis convaincu de pouvoir battre le Genoa. C’est ma pensée. Le reste ne m’intéresse pas. Si je commence à penser à quoi je ferai, je laisse de côté ce qu’il faut faire aujourd’hui. Et aujourd’hui c’est le plus important. Il est très beau d’avoir cette mentalité, cette envie, cela me plaît, mais je ne veux pas être distrait. Le match contre le Genoa est le plus importante, il n’y en a pas d’autre »

On parle ces derniers jours d’une tentative d’escroquerie sur de la societa ?
« Ce n’est pas à moi de vous parler de cela, je ne veux pas et je ne peux pas parler de ceci. C’est triste, très triste, et cela me déplait que ça arrive à des personnes avec qui je travaille et à des personnes que j’apprécie. Mais je ne veux et ne peux pas en parler. En Espagne cela ne s’est jamais passé, cela ne signifie pas que cela ne peut pas se passer l’an prochain »

Contre le Genoa, la Roma jouera sans Totti et Pjanic, comment l’équipe évoluera ? Et comme se procède la réhabilitation de Totti ? Sera-t-il présent à Milan ?
« Nous serons de toute façon 11 sur le terrain et 18 sur la feuille de match. C’est ainsi qu’on fait une équipe, c’est ainsi qu’une équipe va en avant lorsqu’il y a des blessures ou suspensions. Ceci se passe et ne doit pas être un problème pour une équipe comme la Roma »

Hier Stekelenburg a été touché à la cheville, aujourd’hui il n’a pas pris part à la partitella. Jouera-t-il lundi ?
« Oui, oui. Il a disputé une partie de l’entraînement, il est à disposition »