Site AS ROMA

Luis Enrique : « Nous irons très loin »

Luis Enrique s’est présenté ce matin en conférence de presse, pour répondre aux questions des journalistes au sujet du déplacement à Palermo demain soir (20h45).

Que représente Palermo ?
« Ca représente le présent après une semaine difficile pour les joueurs car nous devions récupérer après une défaite. A domicile Palermo joue très bien, ça sera difficile ».

Que répondre à ceux qui disent que le projet est un échec ?
« Que c’est une hypothèse. Le jour de mon arrivée j’ai su qu’il y aurait des difficultés. Je travail, je me mets à la disposition de l’équipe et ainsi nous continuerons. Je ne faiblirai pas ».

Sabatini a dit que tu aurais préféré gagné le derby en jouant mal..
« Je préfère toujours gagné, peu importe le jeu, mais je suis convaincu que pour gagner il est mieux de bien jouer, et pas seulement le derby. Gagner un match tu peux y arriver, mais pour gagner des matchs comme celui-ci je pense qu’il faut bien jouer ».

Ca te touche que cette phrase soit sortie ?
« Je ne parle jamais de cela dans le vestiaire. J’ai un très bon rapport avec Sabatini, Baldini et Fenucci, nous irons loin ».

Vous êtes prêt à assurer votre présence l’an prochain dès maintenant ?
« Maintenant ça ne m’interesse pas, seul Palermo m’interesse, pour donner de la joie aux tifosi qui sont toujours fideles. J’ai déjà parlé du futur la semaine dernière et je ne reviens pas sur mes paroles. Vous devrez me supporter pour 4-5 ans en plus minimum. Mais dans le football on ne sait pas, si les tifosi ou la società pense que je ne suis pas la personne qu’il faut je m’en irai, autrement je reste ici ».

Ces 12 matchs sont utiles pour savoir qui restera l’an prochain ?
« Chaque match est un examen. Je cherche toujours la concentration pour le prochain match, qui est le plus important. Ca ne sera pas facile de gagner à Palermo, puis nous verrons où nous en sommes. Je sais que ce qui compte est le résultat ».

La dirigeance a dit dans la semaine qu’il fallait prendre un défenseur en janvier. Vous avez des responsabilités dans ce choix ?
« Non, j’ai beaucoup de confiance en Walter et Franco et nous étions d’accord sur le fait qu’il ne fallait pas beaucoup intervenir cet hiver contrairement à l’été passé. Ce n’est pas la faute de la società, je prends mes responsabilités et on peut mieux faire ».

Urgence en défense mais aussi peut-être en attaque. Des nouvelles sur Totti ?
« Nous l’évaluerons aujourd’hui et on verra s’il peut jouer ou pas. Aucune urgence en défense ou attaque, nous sommes une équipe. Je ne suis pas préoccupé, c’est dommage pour les bléssés, mais nous avons d’autres joueurs et ils peuvent jouer. Nous sommes nombreux, il y a avec nous ceux de la Primavera ».

Vous croyez toujours que votre idée du football peut marcher en Italie ?
« Je suis convaincu qu’il peut fonctionner partout. C’est vrai qu’on peut s’améliorer dans certains domaines parce que nous sommes trop distraits, mais quand on le fait bien, comme dans quelques matchs, ça marche et je suis convaincu que c’est une bonne idée ».

On dit qu’il faudrait des joueurs d’expérience. Vous êtes prêt à faire cette demande à la società, et dans le cas où ils arriveraient pas, vous feriez un pas en arrière ?
« Je ne ferai jamais marche arrière. Ca ne m’interesse pas qu’un joueur soit jeune ou pas. Nous cherchons à construire une équipe forte, mais l’âge ne rentre pas en compte. L’expérience s’acquiert petit à petit. Pour moi c’est pas un problème, j’aime les bons joueurs, qu’ils aient 35 ans comme Totti ou jeune comme Piscitella. Il y a des matchs où l’expérience compte mais la qualité est plus importante ».

Décidera-il plus le jeu qu’équipe ou les individuels ?
« Toutes les deux. Je m’attends pour mon équipe qui pèse le jeu d’équipe mais même la qualité des individuels ».

Avec ce classement la Roma ne jouerait pas de coupe d’europe depuis 16 ans. Où se situe l’échec ?
« Chacun peut dire ce qu’il pense, j’espère seulement que ça ne se réalisera pas ».

Comment évaluez-vous ce Palermo un peu en demi-teinte ?
« Difficile car à domicile il a de bonnes stats, jouant en contre mais il a de bonnes qualités. C’est un bon match pour nous car on peut jouer notre jeu, mais il faudra rester attentif car ils ont de très bons attaquants. Ca sera un test intéressant car on va savoir comment on se comporte contre une équipe qui sait défendre et repartir en contre ».