Luis Enrique: « Les absences au milieu ne m’inquiètent pas »

Luis Enrique s’est présenté ce matin en conférence de presse, pour s’exprimer au sujet de la rencontre de demain face à Sienne. Une rencontre placé sous le signe du grand froid.

Quel degré de difficulté représente la rencontre de Sienne ?
« A l’aller j’ai le souvenir qu’ils ont fait une rencontre de très grand niveau et avons été chanceux de repartir avec le point du nul. Maintenant j’attends une rencontre difficile, chaque adversaire a ses qualités ».

Avoir l’incertitude sur le horaire de demain complique la chose ?
« Oui, c’est un peu étrange de ne pas avoir trouvé un accord rapide. Il faut penser avant tout au risque pour les footballeurs. Nous, de toute façon, irons à Sienne avec la juste mentalité pour faire notre match ».

À Catane nous avons vu un nouveau module avec une pointe et deux ailiers, c’est un module que nous pourrons revoir ?
« Chaque match présente différentes solutions. Je peux vous assurer que la Roma jouera toujours à l’attaque, ce qui pour moi est important est notre jeu, ensuite il y a des variantes que l’on peut utiliser ».

Osvaldo est prêt pour Sienne ?
« Je crois que oui ».

Tu as toujours montré beaucoup de prudence avec les joueurs qui reviennent de blessure, il peut donc partir titulaire ?
« N’importe quel joueur qui reste arrêté pour une longue période présente un risque. Ce risque je veux qu’il soit petit, même si les joueurs voudraient toujours jouer. Il est bien même si, évidemment, il n’est pas à 100%, comme n’importe quel joueur qui revient de blessure ».

Gago et Viviani, comment sont-ils ?
« Federico a fait tout l’entraînement, il est bien. Gago nous ne le savons pas encore, il a pris un coup ».

Borini et Lamela, un jugement ?
« Je suis beaucoup plus content qu’eux deux. Maintenant vous dites que Borini est un Dieu pendant que Lamela ne va pas très bien, je pense le contraire. Chaque joueur traverse des phases pendant la saison, hautes et basses. Je ne pense pas que Borini maintenant soit Dieu comme je ne pensais pas qu’il était mauvais en début de saison. La même chose vaut pour Lamela ».

Borini incarne son jeu ?
« Non, tous ont ses qualités ».

Sienne ?
« Ils ont beaucoup de footballeurs qui peuvent te mettre en difficulté, comme Destro, Calaiò et D’Agostino. On voit le travail de l’entraîneur. Ils sont compacts et repartent vite. Et ils sont très bons dans ceci ».

La Roma dans les dernières semaines a marqué beaucoup sur coup de pied arrêté. Les footballeurs ont-ils mieux assimilé la tactique ?
« Nous les essayons toujours pendant la semaine, c’est une possibilité pour gagner quand le match est équilibré. Nous faisons bien, ceci me donne confiance. Cela fait plaisir de voir que l’équipe s’améliore ».

Tu parles beaucoup avec les garçons, on l’a vu aussi avec Piscitella. Avec le dialogue on peut obtenir des résultats et lancer les jeunes italiens ?
« Nous avons un vivier de joueurs incroyables,  cela me plaît de viser sur les jeunes lorsqu’ils ont les qualité. Depuis longtemps on travaille bien à la Primavera, il y a une histoire et une responsabilité. Cela me plaît d’avoir cette possibilité et de compter sur eux ».

Gago et Viviani ne sont pas bien. Les problèmes au milieu peuvent porter à quelques changements tactique ?
« Non, nous jouons toujours l’attaque. Dans ce cas Simplicio et Viviani joueront. Cela e changera rien à nos idées de jeu ».

Les champs gelés changent quelque chose dans l’entraînement ?
« Non, les terrains sont comme hier, ils ne changent rien et on peut même aller en gymnase comme cela s’est déjà passé. Si tu travailles beaucoup cela ne change rien pour l’entraînement ».