Luis Enrique: « Encore beaucoup de travail, mais la voie est la bonne »

A la veille de la réception de Palerme Luis Enrique s’est exprimé en conférence de presse. Le mister espère un sursaut d’orgueil après le derby perdu.

Hier s’est présenté Baldini
« J’ai parlé avec Baldini, je sais ce qu’il veut. C’est la première personne de la societa avec qui j’ai parlé il y a 4 mois et je sais parfaitement qu’est-ce qu’il veut faire ici »

Il a parlé en bien de toi, en disant même que l’autre jour tu es parti de chez toi à 5h du matin pour arriver à temps à Trigoria
« Ce n’est pas important, l’important c’est d’être un bon entraîneur. J’ai beaucoup d’envie de travailler, j’ai besoin de passer beaucoup de temps avec l’équipe. Sûrement qu’il y aura d’autres entraîneurs qui font un meilleur travail en étant moins avec l’équipe. Il n’y a pas une formule magique, chacun choisit la sienne »

Comment va Totti ? Après le derby Pjanic est toujours le favori pour le remplacer ?
« Nous ne voulons pas prendre de risques, nous verrons comment progresse Francesco.
Le derby est passé, maintenant nous attendons le prochain avec l’envie de vaincre. Après le match j’ai vu l’équipe donner encore plus à l’entrainement, pour se racheter. J’ai vu une équipe prête à 100% à attaquer, qui sait que Palerme est très fort, plein de grands footballeurs. Mes choix sont décidés au dernier moment, pour moi il est important que tous pensent jusqu’à la fin qu’ils peuvent jouer »

Palerme jouera comme la Lazio plus ou moins
« Klose et Cissè joueront ? Non, Ilicic, Hernandez et Miccoli »

Il est vrai que ce sont deux matchs différents, mais Palerme s divergées, mais Palerme aussi essayera de bloquer De Rossi en marquage individuel. Face à la Lazio Stekelenurg a souvent relancé long, Kjaer a joué beaucoup de ballons à la première relance, Gago a du reculer. Si Palerme répéte la même chose, qu’est-ce que tu feras ?
« Je n’ai pas parlé à Mangia, je ne sais pas comment il jouera. Je fais mon travail, je cherche à résoudre cette situation dont tu as parlé. Le derby ne m’a pas plu seulement pour 15 minutes. Ensuite pour le résultat. Mais mon travail continue et je dois convaincre les joueurs qui celle-ci est la bonne route. Les erreurs de Kjaer arrivent parfis dans le football, je suis avec les joueurs, lorsqu’ils se trompent encore plus. L’important est que tous comprennent qu’est-ce qu’on doit faire. Nous verrons, avec tranquillité. Dans quelques mois nous verrons. Je veux voir une situation de football, l’intention dois être celle-ci. Ensuite il faut voir si l’adversaire te laisse faire »

Qu’es-ce que que le derby t’a laissé au niveau emotif ?
« Je ne le sais pas. Peut-être je dois être plus froid, cela a été très intense, les supporters incroyables lorsque l’équipe souffrait. Je suis plus déçu pour les footballeurs et pour les tifosi que pour moi. Pour moi c’est une passion, pas de problèmes, il se passe ce qu’il se passe. Cependant lorsque je vois la déception des gens, du footballeur, je suis déçu pour cela »

Il y a quelques erreurs que tu ne referais pas ici à Rome ?
« Oui, j’ai fais beaucoup d’erreurs et comme j’en referais d’autres. Dis-moi un entraîneur qui n’en fais jamais, je dois choisir beaucoup de fois, et donc parfois je me trompe. »

Si Kjaer n’avait pas été expulsé Lamela serait-il entré ?
« Borriello était prêt. Ensuite Lamela s’échauffait, c’était une possibilité. Il a beaucoup travaillé, il est en progrès en tant qu’homme et footballeur et il est toujours une possibilité, comme les autres. Possibilité de le voir titulaire face à Palerme ? Je parlerai d’abord avec Mangia ensuite je vous le dis »

Borriello ?
« Ils peuvent jouer à 11. Je peux demander à l’arbitre… J’ai cinq footballeurs qui peuvent faire les pointes et je suis très content d’avoir dans mon équipe un bomber ainsi. Et un joueur qui donne le maximum à chaque entrainement. Celle-ci est la bonne formule pour une équipe. Le même discours vaut pour Borini, pour Borriello, Osvaldo, Lamela »

Sabatini a dit qu’il vous a contenté à 60% sur le mercato. Es-tu content à 60% de ce mercato et qu’est-ce qu’il manque ?
« Il ne faut jamais cesser de chercher des joueurs qui améliorent le niveau.
Pour moi l’équipe la plus forte est celle que j’ai eu au 31 août. Nous avons 29 joueurs et ceux de la Primavera »

Baldini par contre a dit que l’équipe est à 50% comme réalisation du projet
« Je ne le sais pas, je sais que je suis beaucoup, trop peut-être, exigeant. Pour moi le % est plus bas, mais il me plait que Walter pense que nous faisons un bon travail. Cependant il manque encore beaucoup, impossible de savoir combien, et cela ne m’intéresse pas. Je vois les erreurs que nous commettons et lorsqu’elles se répètent, le joueur fait ce que je dis pour les corriger »

Luis Enrique est déjà un top entraîneur selon Baldini. Te sens-tu ainsi ?
« Cela n’importe pas comment je me sens, je sais quel entraîneur je suis, je dois apprendre de tous les entraîneurs et pas seulement ceux qui gagnent comme Guardiola et Mourinho, même ceux de la Primavera »

Comment pourrait changer le jeu de la Roma avec Lamela en meneur de jeu et Pjanic relayeur ?
« Nous avons débuté le championnat avec Totti et Pjanic. Lamela est aussi un grand footballeur, je peux mettre sur le terrain des joueurs de grande qualité. Dans le football une équipe doit cependant être équilibrée. De toute façon ils peuvent jouer ensemble même tous les trois. Cependant ensuite il faut défendre. De toute façon cela peut se faire. Un joueur offensif qui défend même peut le faire »

En défense Kjaer est suspendu, Heinze à peine récupéré, Juan est prêt ?
« De Juan j’ai déjà parlé, il a une semaine en plus. Kjaer n’est pas là, je peux même mettre Cassetti dans l’axe aussi, que je sais que cela vous plaît (rire, ndr). Je sais qu’est-ce que je peux faire mais je ne le dis pas maintenant. Perrotta latéral ? Il peut le faire, il a fait aussi l’attaquant, cela dépend de la mentalité »

Après le derby bonne réponse des tifosi
« Je suis content, les tifosi ont vu l’intensité, le travail. Je sens des mots de soutien, je vois que nous avons des tifosi fidèles. Maintenant le derby n’est plus important, c’est Palerme qui est important, puis Genoa et Milan. Nous en parlons au retour, soyez tranquilles »

Maintenant trois matchs en une semaine
« Oui, Neuf points en jeu et nous sommes à 4 points du leader. Cette semaine peut nous permettre de recoller aux premiers. Mais cela implique une grand force et cette situation nous plait, parce que nous avons beaucoup de joueurs qui peuvent jouer. Pour moi c’est une situation positive »

Simplicio titulaire face à l’Atalanta et l’un des meilleurs, ensuite pas convoqué au derby. S’est-il mal entraîné ?
« Jamais il s’est mal entraîné, c’est un grand professionnel. Tous s’entraînent bien, ensuite beaucoup sont hors de la liste même s’ils mériteraient d’y être. Il a bien joué face à l’Atalanta, pour ceci n’est pas facile de faire l’entraîneur. Ce sont des choix douloureux, c’est un bon joueur, un bon footballeur »

L’objectif est de faire jouer la Roma comme lors des 10 premières minutes du derby, mais pendant tout le match. Mais cette Roma n’a pas la possession de balle. Cela dépend des adversaires ou d’une évolution de ton jeu ?
« Je ne suis pas d’accord, les 10 premières minutes nous faisions la possession la plus rapide possible sans perdre la balle. Dans ces minutes la Roma allait vite vers la cage adverse et trouvait toujours la solution. Après le but nous jouions toujours en arrière, je ne veux pas de cette équipe, je veux toujours la même attitude. Si tu peux jouer ainsi pour 10 minutes tu peux le faire pendant tout le match. Je veux voir une possession de balle, horizontale ou verticale, selon l’équipe adverse, pourvu que selon moi l’objectif soit toujours le même. Le derby nous a tous déçu, cela aurait presque été mieux de ne pas avoir marquer aussi vite pour continuer à jouer ainsi »

La Roma n’a jamais pris de but en première mi-temps, pendant que dans la seconde elle a perdu beaucoup de points. Est-il un problème physique ?
« Non, ce n’est pas physique. Je n’ai pas vu mes footballeurs, cependant nous sommes l’équipe que utilise le plus de joueurs. C’est un problème mental, que tu dois choisir une solution en moins d’une seconde. Certes nous devons améliorer la seconde partie du match. Problème de concentration ? Non, parfois il se passe que tu fais une erreur annondine, et cela permet à l’adversaire d’avoir un contre. Nous devons nous améliorer dans tous les aspects, mais physiquement je suis très tranquille, l’équipe est forte et travaille très bien »

La Roma fera trois matchs en une semaine. Il y aura du turn over ?
« Je le fais lorsqu’il y a un match par semaine, et là il y en a trois. Je vois qu’est-ce que je sens, qu’est-ce que me disent le staff médical, la situation des joueurs. Cette semaine j’ai beaucoup de possibilités. Difficile pour vous de deviner la formation cette semaine »

Pjanic est bien ? Il se touchait la cuisse aujourd’hui
« Tout est en place pour ce que j’ai vu »

Simplicio fais parti de ceux qui ne méritaient pas de rester en dehors, les autres ?
« Même pour les autres. Pour moi cela n’est pas facile d’être entraîneur de la Roma. Je le dis vraiment, cependant si tu as 29 des joueurs, 10 ne peuvent pas être convoqués. Ils le savent et ils se comportent de manière incroyable, je les complimentes tous »