Luis Enrique: « Des résultats en pratiquant du beau jeu »

       Luis Enrique s’apprête à vivre son premier match sur le banc de la Roma en Serie A contre Cagliari demain à 15h à l’Olimpico. Il a pour l’occasion répondu aux questions des journalistes lors de la conférence de presse d’avant match.

Tu es satisfait du travail de l’équipe, de comment elle arrive au premier match ?
« Oui je suis très satisfait. Nous avons fait un saut de qualité, nous avons fait des pas en avant, nous avons renforcé l’équipe avec des joueurs comme cela était prévu. »

Nous verrons dès demain des nouveaux joueurs ?
« Pour le moment ce qui est important c’est que les joueurs soient arrivés et facent parti du groupe. Puis ça dépendra de leur qualité, de leur adaptation. Pour moi la concurrence et la volonté de travailler est importante, de combien de temps ils ont besoin pour s’adapter on verra au cas par cas. »

Le message de Totti sur son blog à aider pour l’ambiance ?
« Je suis très content de l’attitude de tout le groupe, il a y eu un changement radical, et quand cela arrive il y a toujours quelques situations spéciales. Je suis très content de tout le staff qu’il soit italien ou espagnol, de tout le club, de tous les joueurs, y compris Francesco, qui est le capitaine, j’ai de l’estime de lui. Je ne peux pas contrôler tout ce qui se passe hors Trigoria, ça me préoccupe et je me concentre seulement sur ce qui arrive dedans, et sur l’adversaire, dans ce cas le Cagliari et nous ferons tout pour les battre. »

A quel point cette équipe peut être compétitive avec les arrivées ?
« J’espère que l’équipe sera très compétitive. A quel point je ne sais pas encore. C’est mon travail de la faire bien jouer et d’arriver à des résultats. Nous avons réalisé un saut de qualité important, Sabatini soutenu par le club a bien recruté. A nous maintenant de créer une osmose. »

Vous avez spécifié à tous les joueurs, Totti compris, que vos choix ne se discutent pas ?
« Je confirme, je suis content de ce que je vois. Je parle tous les jours avec les joueurs, ou en groupe ou individuellement, avec la direction. Maintenant Nenè me préoccupe, Cossu, Naingolan, Conti, Cossu, leur contre-attaque, cela m’importe. Je n’ai discuté avec personne, je n’ai de problème avec personne et j’espère qu’il n’y en aura jamais. »

Vous mettrez les nouveaux directement sur le terrain, malgré le peu d’entraînement ?
« Cette semaine les conditions étaient idéales. Je peux choisir dans toute la rosa, sauf les blessés. »

Cassetti est toujours essayé comme central, il pourrait jouer sur l’aile ?
« Marco s’entraîne aussi bien en central qu’en esterno, j’aime les joueurs versatiles. »

De Rossi en 6 ou 8 ?
« De Rossi aussi peut jouer plusieurs rôles. Nous verrons où il apporte le plus. »

Totti part comme les autres ou il est privilégié ?
« Francesco ne peut pas être considéré comme un joueur normal parce que c’est un joueur qui a marqué 207 buts, c’est un joueur spécial, unique, dans tout ce qu’il fait. Puis il reste le fait que je dois décider. Totti est le joueur qui a fait et qui est l’histoire de la Roma, mais je me réserve la possibilité de le remplacer. Après je peux me tromper ou pas. Est-ce que vous avez maintenant compris ? »

Comment va Juan, il peut jouer ?
« Il s’entraîne avec nous depuis seulement une semaine, il n’a pas la forme physique pour jouer. Je suis content de son retour, l’an dernier il a joué même avec une condition physique précaire, je suis heureux de son retour dans le groupe mais il est pas prêt. »

Qu’est-ce qui vous préoccupe majoritairement ?
« Bien sûr je suis préoccupé surtout par le match contre Cagliari. Je suis concentré à faire travailler l’équipe. »

Vous êtes ému de débuter en serie A ? Comment ?
« Bien sûr, mais j’espère que ça finira différement que contre le Slovan. Je veux avoir une équipe qui pratique un beau jeu, qui divertit. C’est mon devoir d’entraîneur. »

Qu’est-ce qui vous préoccupe en particulier à Cagliari ?
« Les insertions de Naingollan, la personnalité de Conti, le potentiel de Nenè, l’alternance du jeu court et long, ces choses là. Ce ne sera pas un match facile mais je suis optimiste, nous sommes devant notre publique et je vois des améliorations. »

La Roma est prête pour les premières places, elle peut faire mieux que l’an dernier ?
« C’est une question que vous me posez toujours… Je ne sais pas. Je ne peux pas le dire, je ne peux pas savoir comment vont se dérouler les choses, et s’en sortira l’équipe. Je vois cependant beaucoup d’améliorations. »

Au niveau du potentiel de l’équipe maintenant complète, quel est la place visée ?
« Question classique à laquelle je ne peux pas répondre. Nous verrons comment iront les choses, je ne peux pas en parler. Mais sur ce que j’ai vu ces derniers temps, je suis optimiste. »

En août vous disiez que la rosa idéal comptait 25-26 joueurs.Sans l’E.League une rosa si grande peut être un problème ?
« J’espère pas. J’ai deux joueurs par poste pour le championnat et j’espère qu’ils continueront à s’entraîner avec un grand professionnalisme. »

Borriello est finalement resté à la Roma. Quel est sa situation ?
« Borriello est un joueur de l’équipe et je voulais qu’il le reste. J’ai 4-5 options pour les esterni, 6-7 pour les 3 attaquants. Il ne me reste plus qu’à choisir »

A quoi vous attendez-vous demain après la défaite contre Slovan ? Un message aux tifosi ?
« Je m’attends à la même ambiance que contre le Slovan, du soutien. C’est l’une des tifoserie les plus nombreuses, fidele et chaude qui existent en Italie. »

Lamela va mieux après sa blessure au mondial Under 20 ?
« Il va beaucoup mieux. Il s’entraîne avec le groupe depuis 2-3 jours, et a effectué du travail différentiel. Maintenant il est dans le groupe et sa blessure n’est pas quelque chose de sérieux. »

Vous ressentez la responsabilité de montrer une belle Roma ?
« Ce n’est pas une responsabilité, mais le motif pour lequel le club m’a pris : avoir des résultats avec du beau jeu. J’espère que demain sera une belle journée pour les tifosi de la Roma. »

Hier vous avez regardé Milan-Lazio ? Vous avez l’impression que le championnat s’est nivellé ? La Roma fait parti des favoris ?
« Je respecte toujours l’opinion des autres. Nous devons avancer un pas après l’autre. C’est un championnat nivellé même si le Milan part favoris. Moi j’espère que nous pourront gagner des points dans les pronostics. »

Le choix de laisser Caprari, Verre et Viviani en Primavera est définitif ? Et le fait de connaître les convoqués le jour du match deviendra une habitude ?
« Quand je regarde Caprari, Viviani et Verre, il est très important pour eux qu’ils jouent avec continuité et c’est pour ça qu’ils sont en primavera.Les convoques ? Ils sont tous à la disposition du staff, on en exclura 4. »

En quoi peut s’améliorer la Roma ?
« Sans doute dans la finition. Nous nous créons beaucoup d’occasions mais on est pas précis. Mais c’est toujours un travail collectif : plus les milieux s’impliquent, plus on a d’occasion. »

Le repport du championnat a aidé la Roma ? Vous préférez commencer à domicile ou extérieur ?
« Oui sûrement. Nous avons eu plus de jour de travail ensemble. Domicile ou extérieur ? Aucune préférence. »