Les fêtes seront belles

Après avoir pris 4 points face à la Juve et le Napoli, la Louve termine son année 2011 en beauté, en allant chercher 3 nouveaux points sur le terrain de Bologne (2-0, buts de Taddei et Osvaldo). 7 points en 3 matchs qui permettent de recoller petit à petit au haut du classement et d’emmagasiner de la confiance.

L’AS Roma, comme à son habitude, démarre le match en s’appropriant la possession de balle et se montant offensif. Simplicio et Rosi combinent bien sur le côté droit pour amener le danger. Et la première occasion partira des pieds du petit brésilien justement, qui sert Totti décalé à droite. Le Capitano lance une lourde frappe, mais le gardien belge la sort des poings. Suite à une domination intensive, le premier but arrivera sur un coup de pied arrêté. Rosi, très percutant, obtient un coup franc côté droit, que Totti se charge de tirer. Le ballon est dégagé par la défense, mais Taddei est à la réception et réalise une frappe tendue vers le but. Gillet, maqué, ne peut que la dévier dans son petit filet. Le match se débloque enfin à la 17ème minute. Malgré cela le match se montre tendu et haché, avec de nombreuses fautes et plusieurs cartons. Cependant Stekelenburg n’aura pas été inquiété une seule fois de la rencontre, la défense centrale et De Rossi se montrant très attentif. Si Totti se montre à son avantage dans les passes courtes, Lamela et Pjanic n’ont pas su montrer toute l’étendue de leur talent dans cette première mi-temps. Simplicio, sur la lancée de son excellent match face à Naples, profite d’un très bon décalage d’Osvaldo, l’ex-joueur de Palerme tente la frappe, mais c’est encore Gillet qui réalise l’arrêt. Osvaldo, encore une fois très généreux dans les efforts, réalise un fort pressing sur le gardien adverse, suite à une passe trop courte de son défenseur. L’italo-argentin arrive le premier sur le ballon, drible le gardien et frappe. Mais son tir rase le poteau. Le bomber giallorosso ne se fera cependant pas prier. Quelques minutes plus tard il profite d’un bon décalage de Lamela. Et, au lieu de décaler Simplicio côté droit, il décide cette fois-ci de la jouer en solo, malgré son altruisme depuis le début du match. Choix payant puisque sa frappe croisée trompe Gillet, et donne le but du break à la 40ème minute.

L’AS Roma revient avec les mêmes intentions aux retours des vestiaires, et continue de gérer tranquillement la rencontre. De Rossi, toujours devant la défense, réalise une nouvelle fois une prestation de très grande qualité, se montrant impassable. Contrairement à la première période, Pjanic se montre plus tranchant et plus intéressant dans la phase offensive. Les occasions vont d’ailleurs à nouveau se succéder devant la cage de Gillet. Et c’est notamment Francesco Totti qui va littéralement tout faire pour inscrire son premier but de la saison. Tout d’abord sur un magnifique coup franc des 25 mètres, que le gardien adverse va chercher dans la lucarne pour la sortir. Ces 2 autres occasions, arriveront des pieds d’Osvaldo qui semblait vouloir absolument le faire marquer. Le premier fût contré par un tacle adverse, pendant que sa tête sur la seconde passe à côté. Autour de cela, Lamela aura lui aussi eu son petit lot d’occasions, tout comme Osvaldo dont une frappe rase encore le montant. Bojan, entré à 20 minutes de la fin, aura apporté une mobilité intéressante devant. Enfin, pour le plaisir, la Roma termine la rencontre avec 5 joueurs de champ sur 10 formés au club. En effet Greco et Viviani remplacent dans le dernier quart d’heure Pjanic et Simplicio.

Globalement donc, il s’agit d’une prestation très aboutie. 2 buts marqués avant la mi-temps, permettant de gérer sereinement, et une défense dans l’ensemble vraiment peu inquiété, à part quelques frappes de loin. Luis Enrique va pouvoir profiter de la trêve pour récupérer de nombreux joueurs pas encore à 100%, et peaufiner certains réglages. Les giallorossi vont pouvoir cependant passer des fêtes tranquilles, avec beaucoup d’espoirs et de rêves pour la seconde partie de saison.