L’équipe a montré du sang neuf

L’AS Roma version Zdenek Zeman a bien débuté la saison, avec une victoire sur le score de 9-0 face à une sélection de Riscone/Brunico. Le mister a effectué une large revue d’effectif, avec une équipe par mi-temps. Son but était de les voir jouer sans la moindre consigne.

Parmi les surprises, on trouve Alessio Romagnoli en défense centrale, Alessandro Florenzi au milieu, et Nico Lopez dans le couloir droit. Le match va vite démarrer puisque le compteur va s’affoler dès la 6ème minute. Florenzi, qui a déjà montré de très belles choses, s’insère dans la surface, et offre un caviar à Miralem Pjanic qui n’a pu qu’à conclure. Le bosniaque s’est montré très à son aise au court de cette période. Le second but arrive à la 13ème minute, quand Osvaldo décale Totti. Le Capitano s’offre une petite balle piqué pour lober le gardien avancée. A signaler que Cesco évolue dans une position légèrement décalé côté gauche, et le bomber italo-argentin dans l’axe. A la 19ème minute, ce dernier se débarrasse de deux défenseurs et sert Pjanic. Le petit meneur de jeu trouve le petit filet opposé d’une frappe enroulée. C’est ensuite Florenzi qui va aller de son but, d’une frappe inparable à l’entrée de la surface à la 24ème minute. Après avoir manqué un face à face, Osvaldo trouve le chemin du but de la tête sur un centre de Taddei. Le score en reste là à la mi-temps, 5-0.

A la reprise Zeman change tout, ou presque. Il laisse Taddei, mais cette fois côté gauche. Une équipe peu plus expérimentale avec moins d’automatismes. Les buts mettront plus de temps à arriver, mais seront pour certains splendides. Marquihno déclenche les instilités à la 63ème minute d’une grosse frappe lointaine. Avant de marquer d’une très belle frappe des 30 mètres, Bojan avait déjà trouvé le poteau et tenté à plusieurs reprises. Tout comme Perrotta qui touche le montant. Rosi verra lui un joli but refusé pour hors-jeu. Dans les dix dernières minutes, Borriello trouve le but, sur une passe de Simplicio. Ce dernier sera celui qui conclura le score avec un but. Verre et Bertolacci n’auront joué qu’une vingtaine de minutes, avant de laisser leur place à Perrotta, Pizarro et Simplicio (avec en plus la sortie de Taddei). On signalera enfin les bons retours des blessés de longue date : Burdisso et Juan.

Un bon début, en sachant qu’aucune tactique n’a encore été donné, et que la charge de travail physique a été forte lors de cette première semaine d’entrainement. Cette semaine va donc être plus basé sur le côté football, et l’on tentera de le voir sur le terrain samedi prochain face à une équipe de première division roumaine.