Le Roi Totti inverse la tendance en 3 minutes

Après les deux partages des points face à Bologne et l’Atalanta, les hommes de Luciano Spalletti ont retrouvé le goût de la victoire, dans la douleur. 2 fois mené au score, c’est Francesco Totti qui a sauvé sa Louve avec un doublé entre la 86 et 89ème minute.

300 : Comme le nombre de victoire de Totti en Serie A. Il faut remonter à octobre 2014 pour trouver trace de deux matchs de suite où le Capitano a marqué. Toujours en championnat, il est à 597 matchs et 247 buts.

73 : Comme le nombre de buts marqués pour l’AS Roma en Serie A cette saison. Cela permet d’être largement la « meilleure attaque » en Italie. Au niveau européen, seul le PSG (89), FC Barcelone (96) et Real Madrid (101) ont fait mieux.

53 : Comme la possession de balle (en pourcentage) de l’AS Roma face au Torino. Les 2/3 de cette position ont été utilisé dans la moitié de terrain adverse, pendant que les grenats n’ont passé qu’un tiers de leur possession dans le camp adverse.

34 : Comme le nombre de points obtenus par Spalletti depuis son retour, sur 45 possibles. Un bilan de 10 victoires, 4 nuls et 1 défaite (soit une moyenne de 2,27 points/match).

22 : Comme le nombre de secondes qu’il aura fallu à Totti pour trouver le chemin des filets après son entrée. A noter qu’en deux matchs, il aura marqué 3 buts en 15 minutes (hors arrêts de jeu).

17 : Comme le nombre de frappes de l’AS Roma. Cependant, seulement 7 ont trouvé le cadre de Padelli. Côté Toro, on retrouve 9 frappes mais dont 6 ont trouvé le cadre de Szczesny.

11 : Comme le nombre de km parcourus par Perotti (11,24 km) durant ce match. L’argentin (comme à son habitude) est celui à avoir parcouru la plus grande distance, devançant Florenzi (10,67 km) et Keita (9,93 km).

8 : Comme le nombre de fois où la Roma de Spalletti a marqué au moins 3 buts, en 15 matchs (soit plus d’une fois sur 2).

7 : Comme le nombre de points d’avance sur l’Inter au classement. Le podium semble donc bien engagé, puisqu’il ne reste que 12 points à prendre. L’espérance est maintenant de rattraper le Napoli, 5 points devant la Louve.

4 : Comme le nombre de buts marqués par Nainggolan depuis l’arrivée de Spalletti, soit en 12 matchs joués. L’international belge n’avait pas marqué le moindre but cette saison avec Garcia.

1 : Comme le nombre de titularisations pour Emerson, sous le maillot giallorosso en championnat.

1 (bis) : Comme le nombre de fois où l’AS Roma a gagné cette saison après avoir été mené. Une grande première.

Twitter: @Romanista35