Le responsable médical de l’AS Roma parle de la blessure au genou de Zaniolo

0
841

Andrea Causarano, responsable médical de l’AS Roma, s’est exprimé au sujet de Nicolo Zaniolo au micro de Roma Radio :

« Comment s’est passé l’opération de Zaniolo ? Nous avons été avec lui toute la journée. Il a affronté l’intervention avec sérénité, malgré ses 20 ans. L’intervention a été parfaitement réussi, avec la traditionnelle habilité du professeur Mariani, qui a reconstruit le ligament croisé antérieur et suturé la lésion au ménisque externe. Nous nous sommes salués, il était serein, il s’était réveillé et plaisantait avec tout le monde. Tout est allé pour le mieux, malgré la grande amertume. Après l’opération, il se sentait protégé par sa famille et par notre présence, il a la certitude de pouvoir rejouer comme la très grande majorité des joueurs qui subissent ce type d’opérations. Quelles sont les prochaines étapes ? Dès le premier jour il commencera les premières phases de la rééducation, c’est important de commencer rapidement. La rééducation de la reconstruction du croisé antérieur n’a pas de temps précis, cela est personnalisé, qui vient standardisé étape par étape. Nous avancerons en conséquences. C’est impossible de faire des prévisions, le parcours est très long. Nous chercherons à agir de la meilleure des manières dans l’intérêt du joueur, de sa profession et de sa condition. Certains ont soulevé le doute sur la gestion d’une douleur que Zaniolo aurait eu avant le match ? Je tranquillise tout le monde, Zaniolo n’a eu aucun problème au genou, l’articulation a été parfaitement saine avant le match de dimanche. Contre le Torino il a eu une contusion à un muscule, qui l’a mis au repos quelques jours Un événement banal, le genou n’avait aucun problème. Il a été mis sur le terrain en parfaite condition, la fatailité a voulu que le genou cède, comme c’était arrivé pour un joueur de la Juventus. Ce sont des blessures qui aussi augmentent, autant nous que la Juventus avons eu deux croisés rompus. Nous avançons avec l’amertume de de la blessure, et je suis sur qu’il reviendra plus fort qu’avant ».