Le piège a été évité à Frosinone

Après le succès convaincant (autant dans le jeu qu’au tableau d’affichage) face à la Juventus, l’AS Roma a confirmé en allant gagner (2-0) chez le promu Frosinone, grâce à Iago Falque et Juan Iturbe. Place maintenant à la Champions et au FC Barcelone.

2 000 : Comme le nombre de tifosi de l’AS Roma ayant fait le court déplacement (90km) à Frosinone. Pour un stade ayant une capacité d’à peine 10 000 places.

4-2-3-1 : Comme le système utilisé par Rudi Garcia, qui avait laissé son 4-3-3 au placard. Francesco Totti évoluait donc en soutien de Edin Dzeko, avec Iago Falque et Gervinho dans les couloirs.

56 : Comme le pourcentage de possession de balle de la Roma hier. Frosinone n’a pas fermé le jeu, et a montré une agressivité et un fort pressing dès le début du match.

18 : Comme le nombre de joueurs utilisé par Rudi Garcia durant ses 3 premières rencontres. 1 gardien, 6 défenseurs, 4 milieux et 8 attaquants (dont Adem Ljajic et Victor Ibarbo.

6 : Comme le nombre de points séparant la Roma de la Juventus après seulement trois journées. Si cela est anecdotique, et qu’il faut aussi regarder les autres concurrents, cela peut apporter une certaine confiance pour la suite.

5 : Comme le nombre de buteurs différents depuis le début de saison : Alessandro Florenzi, Miralem Pjanic, Dzeko, Falque et Juan Iturbe. Aucun joueur n’a pour le moment marqué plus d’un but.

3 : Comme le nombre de matchs consécutifs sans défaite. Après le nul à Verona, la Louve a su enchaîner une première série de deux victoires consécutives (Juventus et Frosinone). Un bon bilan étant donné ce calendrier, avec deux déplacements où toutes les équipes n’iront pas prendre les trois points. A noter que la Roma a marqué à chacun de ses matchs.

1 : Comme la grande première sous le maillot giallorosso pour Antonio Rüdiger. Arrivé blessé (au genou) de Stuttgart cet été, le défenseur allemand a tenu son rang, sans faire une grande prestation mais sans commettre de grosse erreur. On verra si l’international de 22 ans sera reconduit mercredi face au FC Barcelone. Il est d’ailleurs le joueur romanista à avoir parcouru la plus grande distance, avec 8,6km (devant Seydou Keita et ses 8,5km).

1 (bis) : Comme le nombre de « clean-sheet » réalisé par Wojciech Szczesny. Le gardien polonais a déjà mis les tifosi dans sa proche sur ce début de saison. S’il a peu de travail, il a encore su réaliser l’arrêt décisif, sur une frappe lointaine en milieu de première période.

0 : Comme le nombre de position de hors-jeu hier pour la Roma.

10% de Remise, Code Promo « UCR2015 »

Twitter: @Romanista35