Site AS ROMA

Le match tournant qu’il fallait absolument gagner

Après le 4-4 du match aller, l’AS Roma a de nouveau fait passer ses tifosi par toutes les émotions. Menant par 2 buts d’avance, le Bayer Leverkusen est revenu à égalité, avant de voir Pjanic obtenir la victoire sur penalty.

50 : Comme le ratio (en pourcentage) de buts et tirs cadrés des deux équipes. En effet, la Louve a cadré 6 frappes pour 3 buts, pendant que Leverkusen en a cadré 4 pour 2 réalisations.

45 : Comme la possession de balle de la Roma en terme de pourcentage ce soir. Une première depuis bien longtemps au Stadio Olimpico (exception faite du FC Barcelone). 

27 : Comme le nombre de buts inscrits durant 9 derniers matchs, soit une moyenne de 3 buts marqués à chaque rencontre. En Champions League, cela fait une moyenne de 2,5 buts par match, avec 10 réalisations en 4 matchs.

26 : Comme le nombre de matchs de suite où l’AS Roma a toujours encaissé au moins un but sur la scène européenne. Le dernier « clean-sheet » était le 16 décembre 2009, face au CSKA Sofia en Europa League. Dans les série négative en cours, cela est également le 9 matchs de suite à domicile (toutes compétitions confondues) que la Louve encaisse toujours un but.

11 : Comme la même équipe de départ face à la Fiorentina. Une première cette saison. Jusqu’avant ce match, Rudi Garcia n’avait jamais aligné deux fois une même équipe.

8 : Comme le nombre séparant la dernière victoire de l’AS Roma en Champions, le 17 septembre 2014 face au CSKA Moscou (5-1). S’en est alors suivi un bilan de 4 défaites et 4 nuls. Le signe indien est rompu ?

7 : Comme le nombre de buts de Miralem Pjanic toutes compétitions confondues cette saison. Le bosniaque a déjà dépassé son record sur une saison, de 6 réalisations lors de la saison 2013/2014. Cela fait 25 buts pour lui avec le maillot giallorosso.

6 : Comme le nombre de buts de Mohamed Salah toutes compétitions confondues. L’égyptien a surtout marqué son premier but de la saison en Champions League. Il en est déjà à 6 réalisations en 13 matchs.

6 (bis) : comme le nombre de buts inscrits par la Roma durant le premier quart d’heure. Cette saison en Champions League, la Roma n’avait jamais marqué avant la 29ème minute. Il s’agit également du but le plus rapide de la saison, devant Pjanic (3ème minute contre Palermo, et 4ème minute contre l’Udinese), et un autre but de Salah lui-même (6ème minute contre la Fiorentina).

1 : Comme le nombre de but et passe décisive de Edin Dzeko ce soir. Critiqué dernièrement pour son manque de réalisme, le n°9 giallorosso a montré malgré tout qu’il pouvait répondre présent dans les grands événements, suite à son but face à la Juventus. Avec Salah, il est le 32 et 33ème buteur romanista en Champions League.

Twitter: @Romanista35